Partagez|

Stallord - Roar.

avatar
StallordPtéra Chromatique
Date d'inscription : 04/12/2016
Messages : 10
Points : 0
Niveau : 40
Masculin Âge : 33 ans.
Classe : Chasseur
Spécialisation 1 : Destructeur Rang 2
Corruption : 0/60
Voir le profil de l'utilisateur http://pkmn-over-evo.forumactif.org/
MessageSujet: Stallord - Roar.  Dim 4 Déc 2016 - 14:02
Stallord

Identité
Espèce : Ptéra
Type : &
Talent : Pression
Spécificité : Chromatique
Âge : 33 ans
Sexe : Masculin
Classe : Chasseur
Spécialisation : Destructeur rang 2
Né à/aux : Mont Rubis
Né le : 6 Fuëgar Rayquaza
Mon physique
Voici Stallord. Comme vous pouvez le voir, vous avez devant vous une gargouille ou bien une chauve-souris géante, ou encore un dragon de pierre. Chacun sa vision des choses, n’est-ce pas ? Dans tous les cas, ce qu’il faut comprendre, c’est que ce mâle –car oui c’est un mâle- fait partie de l’espèce des Ptéra. Mais un Ptéra, qu'est-ce donc exactement ? Ce sont des Pokémon constitués en grande majorité de roche mais qui possèdent également des cellules organiques comme n’importe quel autre Helmien. En général, leurs écailles de pierre sont grises et ternes.

Ils ressemblent très fortement à des dragons ou plutôt des wyvernes, ces monstres volants avec un aspect reptilien. Néanmoins, les Ptéra s’apparentent plus facilement à des gargouilles qui sont des statues de pierre. Le dragon étant lui-même inspiré des chauves-souris, il est normal de comparer ces Helmiens à des mammifères volants qui utilisent les ultrasons. Ils possèdent donc des têtes de reptile avec un museau allongé et menaçant. On remarquera également les dents qui ornent leurs mâchoires solides et puissantes. En effet, ces gargouilles sont principalement carnivore bien que les fruits soient un met de choix. Une longue et puissante queue termine la colonne vertébrale d’un Ptéra et cette dernière sert grandement pendant l’exercice de vol. Elle est d’ailleurs terminée par un petit triangle, comme celle d’un Démolosse. Voilà, vous saisissez un peu ? Parfait ! Passons maintenant au cas plus spécifique de Stallord, car ce mâle s’éloigne du standard de son espèce.
En effet, notre gargouille ne possède pas la couleur de base qui est grise et peu intéressante. Non, à la place, ce Ptéra est constitué de roche claire et blanche, de quoi épater les yeux des Helmiens. Mais cela ne s’arrête pas ici. Stallord, c’est bien plus qu’un dragon minéral blanc… Il possède également des membranes bleues, et oui ! En règle générale, les ailes de nos amis volants sont violettes. Mais attention, la couleur que porte ce mâle n’est pas banale. C’est un beau bleu pâle.

Autrement, mise à part cela, la gargouille claire ne possède pas une taille spéciale. Il est dans la moyenne, même chose concernant sa masse. Nous disons donc environ un mètre et quatre-vingt centimètre pour environ cinquante-neuf kilogrammes. Oui, c’est très précis. Plutôt léger pour un animal de pierre, n’est-ce pas ? Quoi qu’il en soit, passons à la suite. Si vous n’avez pas encore été époustouflé par le caractère chromatique de notre chauve-souris, admirez un peu les accessoires qui l’accompagnent. Stallord porte donc le plus souvent un collier en fourrure autour du cou. Ces poils sont ébouriffés et donne l’impression que c’est le Ptéra qui possède cela naturellement. Ils sont de couleur identique à la membrane du mâle afin d’être assortis. Oui, cette gargouille volante fait attention à son esthétique.

Ajoutons à cela la boucle d’oreille qu’il porte en permanence à sa corne gauche. Il s’agit en fait d’un anneau doré mais nul ne sait s’il s’agit d’un vrai bijou ou d’une cacaille. Mais connaissant l’Helmien, on imagine qu’il s’agit de quelque chose de véritable.
N’oublions pas le casque que ce Ptéra porte lorsqu’il part en combat contre les infâmes Obscurs et Corrompus. C’est un casque en acier qui ne recouvre que le haut de son crâne, laissant ainsi le champ libre aux adversaires pour frapper la mâchoire du bas… Est-ce une erreur ? Non, Stallord a fait cela pour pouvoir bouger sa tête de dragon plus facilement. Mais également parce qu’un casque intégral lui semblait trop moche… En tout cas, ce casque est toujours poli, brillant et une sorte de queue de cheval en crin rouge est attaché à son extrémité. Ainsi, lorsque le Rocher vole, cela offre un beau spectacle, un peu comme les casques des chevaliers.

Attention, cela n’est pas tout ! Ce Ptéra n’a pas besoin d’artifice pour être le plus beau –selon lui-. Vous vous demandez peut-être pourquoi cela ? Eh bien, Stallord possède de magnifiques yeux, il faut bien l’admettre. Des yeux bicolores que l’on nomme « vairons ». Celui de gauche est un iris bleu glace et celui de droite est un iris vermeil. De plus, ses globes oculaires ne sont pas blancs comme ceux de ses congénères mais jaunes. Cela est peut-être dû au croissement d’espèce de ses parents ou à une mutation. Toujours est-il que ce Ptéra mâle est très fier de ses yeux et n’hésite pas à jouer de son charme pour tenter de parvenir à ses fins.
Notons également les symboles gris qui entourent ses yeux. Il ne s’agit pas de maquillage ou de fard à paupière… Mais bel et bien de peinture de guerre. Le Ptéra blanc a trouvé cela esthétique et parfait pour son caractère belliqueux.

Par ailleurs, c’est un Helmien qui a très souvent une apparence soignée et un air hautain. Il n’aime pas trop se mêler à ceux qu’il considère comme étant pauvre et n’apprécie pas la saleté. Néanmoins, n’allez pas croire qu’il s’agit là d’un pur cliché. Si cette gargouille est propre et aime l’être, cela ne l’empêchera pas de se salir. De même, s’il n’apprécie pas spécialement le peuple, les riches n’ont pas de place spéciale dans son cœur. Donc, nous pouvons dire que Stallord regarde un peu tout le monde comme il le souhaite. Ses yeux sont très souvent mi-clos, ce qui donne la désagréable impression qu’il se fiche de vous…

Cependant, au-delà de cette apparence assez fragile, le mâle blanc et bleu est bien plus que cela. C’est d’ailleurs grâce à son autre attitude qu’il se fait respecter. C’est un Helmien puissant et qui est fier de son travail. Le Ptéra chromatique sait se salir ses petites pattes attachées à ses ailes lorsque la situation l’exige. Il devient très féroce en combat et n’hésitera pas à mordre, à griffer… Ou à user de ses capacités naturelles. Il vole et hurle sur ses adversaires et n’aura de répit que lorsque le mal sera éradiqué. Stallord, c’est un peu un mélange entre un chevalier et un antihéros. Il n’est pas souvent agréable mais aime se mettre en scène et aider les autres. D’ailleurs, il arrive que ce Ptéra s’adonne à ce que l’on pourrait apparenter à des scènes de théâtre tant il est à fond dedans… Se faire sauver par cet Helmiens devrait être inoubliable. Ces gestes devraient être inoubliables !

Pour conclure, ne vous fiez pas aux apparences. C’est un mâle hautain, son regard le prouve mais il ne laissera pas un crime impuni. S’il est très souvent propre comme un sous neuf, ne vous y trompez pas. En combat, il est redoutable. On peut même dire que c’est une gargouille totalement différente. Un diable qui se bat jusqu’au bout, que le sang le tache, que la poussière s’immisce entre ses écailles minérales blanches… Il tiendra autant qu’il le pourra. De ce fait, certains Helmiens trouvent que ce dragon inspire le respect mais d’un autre côté, beaucoup trouve son attitude étrange, excentrique ou bien pitoyable.

Note : parfois, les autres le prennent pour une femelle… Ceci est une grave erreur, bien que le Ptéra soit pour l’égalité des sexes. La peinture autour de ses yeux, ses manières et ses accessoires, de quoi perturber votre perception mais la chauve-souris possède des crocs…

Mon caractère
Voyons maintenant le caractère de ce Ptéra chromatique en détail.

Commençons par ce que l’on ne pense pas de lui en le voyant la première fois… il est intelligent. Oui, c’est possible d’être soigneux de son apparence et d’être intelligent à la fois ! Bien entendu, ne vous attendez pas à ce que ce dragon de roche sache faire des mathématiques complexes ou bien qu’il vous sorte un discours digne d’un politicien. C’est un Helmien qui possède un certain QI mais sans pour autant exceller en termes de matière grise. Il n’est pas bête, il est même plutôt bon mais ne deviendra jamais un prix Nobel dans des disciplines très techniques. Disons que c’est un Ptéra intelligent mais sans plus. Il sait donc résoudre des problèmes avec une certaine rapidité et sait faire preuve de logique et d’esprit critique. La plupart des Helmien qui ont eu accès à l’éducation sont d’un niveau similaire au sien, bien qu’il puisse être légèrement au-dessus d’eux. Cela s’explique, entre autre, par l’image que veut donner ce Helmien. Il ne veut pas qu’on le trouve idiot et aime montrer qu’il connait des choses. Cela le ravit lorsqu’il est le seul à pouvoir répondre à une interrogation !

Parlons d’ailleurs de son côté narcissique et hautain. C’est une gargouille qui s’aime, ni plus ni moins. Il est donc loin d’avoir sa langue dans sa poche imaginaire lorsqu’il s’agit de parler de lui-même… Il est très centré sur sa personne et aime qu’on lui porte de l’intérêt. Stallord par-ci, Stallord par-là. Bien souvent, ceux qui l’écoute préfère l’ignorer au bout d’un moment car il divague alors un peu trop facilement. Vous comprendrez rapidement à quel point il est fier d’être un Ptéra, à quel point il aime ses couleurs, son collier de fourrure, son anneau… Il parle souvent de la beauté et de la puissance de ses ailes, ce genre de chose. En revanche, ne vous attendez pas à ce qu’il parle de mode particulière avec vous. Il ne s’y intéresse pas et le mâle se contente de ses affaires et ne s’intéresse pas au reste. Pourquoi ? Car c’est lui la référence en matière de mode… Mais bon nombre d’Helmiens n’étant pas de son avis, le Ptéra a décidé de ne plus s’intéresser à ce concept. De même, il ne parlera pas de maquillages avec ces dames.

Vous l’aurez compris ! Avec ce Roche et Vol, on ne parle que de lui. De ce fait, il n’est pas souvent apprécié par les autres. De fait, Stallord ne vous porte pas d’attention non plus. Même s’il ne vous connait pas. Il n’est pas votre problème alors vous n’êtes pas le sien.

Que dire d’autre ? Oh, oui. Cette gargouille n’apprécie pas vraiment la saleté et la poussière. Du moins en règle générale. Disons que c’est un mâle qui adore son image et qui adore être présentable devant les autres. Ce Helmien passe donc un temps non négligeable à se préparer, bien qu’il soit un Ptéra et n’ait donc pas de fourrure à coiffer. C’est une question de principe. Il à l’ œil vif quand il s’agit de repérer ses défauts –et les vôtres-. Une poussière coincée entre deux de ses écailles blanches et rocheuses ? Pas de soucis, Stallord l’a vu et l’a enlevé. Un morceau de feuille verte placée sur la dent de ce gentil Galopa ? Le dragon minéral ne peut détacher son regard de cette chose… Vous aurez même de la chance s’il ne vous fait pas remarquer ce défaut de manière brusque.

Autrement, on peut dire que c’est un Helmien ferme et tenace. S’il est bien élevé la plupart du temps, il peut également se montrer assez brutal dans sa façon de faire. Généralement, c’est quand il a perdu tout espoir en vous.
Non vraiment, ce Ptéra vous veut du bien mais cela passe bien souvent par des paroles qui ne sont pas les plus douces du monde et pas une poignée de patte –lorsqu’il daigne en faire une- qui pourrait vous laisser quelques douleurs. Aussi, le Rocher aime sa solitude bien qu’il puisse travailler en équipe. Ce mâle blanc et bleu a toujours été seul à cause de ses parents qui ne voulaient pas qu’il se mélange à la basse populace. De fait, le dragon a appris à vivre ainsi. Mais bien entendu, Stallord sera en mesure de travailler avec vous s’il le faut, il n’est pas asociale, contrairement aux apparences. Il ne deviendra surement pas votre meilleur ami ou votre confident, pas plus qu’il ne vous offrira une fleur même pour votre anniversaire, mais voilà. Stallord n’est pas si méchant.

Il joue cependant à maitriser les autres le plus possible. Que ce soit directement (regard) ou indirectement (ignorer votre présence) d’ailleurs. Mais si la chauve-souris géante agit ainsi, ce n’est pas pour paraitre désobligeant, mise à part s’il ne vous aime pas. Il fait cela pour laisser une certaine distance entre lui et les autres Helmiens. Son comportement hautain fait fuir la plupart des gens qui lui voudrait des noises ou qui voudrait se lier à lui. Le mâle a bien compris que sa vie ne tenait qu’à un fil et qu’il était donc le seul à pouvoir en profiter pleinement. Ce monstre rocheux possède un cœur sous sa carapace de pierre blanche.
En parlant de cela, Stallord n’a jamais connu l’amour et ne souhaite pas spécialement le connaitre pour les raisons évoquées au-dessus. Néanmoins, cela n’empêche pas notre narcissique de service de draguer les autres quand cela lui chante, quand il s’ennuie ou lorsqu’il en a besoin. Ce n’est pas une pratique très orthodoxe… Mais le Ptéra le vit bien. Par contre, ne vous amusez pas à en faire de même avec lui ou devant ses yeux ! Vous passeriez pour une personne rustre et idiote. Que voulez-vous, on ne changera pas monsieur Parfait.

Sachez cependant que ce Helmien chromatique n’est pas mauvais dans le fond. Sous son attitude de mâle maniaque et hautain, il veut au fond de lui aider les autres. Cette gargouille ne laisserait pas quelqu’un dans le besoin, malgré son origine noble. Il s’est créé une façade, et quelque fois, son vrai côté ressort. Un enfant seul dans la rue ? Un Chenipan en danger ? Un corrompu qui vous menace ? Il ne fera pas demi-tour et tentera de vous apporter de l’aide. Sauver des vies, c’est un peu ce qui permet à ce Ptéra de vivre. En plus des combats… Sous sa fierté, il est capable de faire de grandes choses pour rendre le monde plus heureux.

Les temps sont durs pour tout le monde et cela, l’Helmien blanc l’a bien compris. Ses artifices autant mentaux que physique sont là pour lui permettre de dresser une barrière entre ses sentiments et la triste vérité de la vie. Avec tous les corrompus qui trainent, la menace perpétuelle des Obscurs, rien n’est certain. Le hasard vous tombe parfois dessus alors que tout va bien. Et là, il est difficile de se relever et de garder la tête haute. La gargouille chromatique n’aimerait pas que ce genre d’évènement arrive. Il coupe donc tout lien et se concentre sur lui-même, sur sa propre personne. Mais certains ont la chance de le connaitre un peu plus… Ils ont eu la chance de recevoir son aide ou son soutien et d’avoir vu ce qui se cache derrière l’âme de pierre du type Vol.

Stallord aime mettre en scène ses sauvetages et ses combats. C’est un amateur de théâtre et la beauté que cela lui inspire est quelque chose qu’il apprécie grandement. Ce mâle pourra avoir l’air d’un chevalier un peu excentrique dans ces-là. Le genre de chevalier dragon qui porte un collier en fourrure et un casque avec une queue de cheval, oui. Qui ferait des grands gestes et des belles tirades rien que pour vous épater. Parfois, cela est vraiment remarquable mais parfois, c’est aussi particulier voire même pitoyable.

Stallord, Stallord, quoi encore… Ah. Vous devez être au courant de son attitude pendant les combats. Vous savez, cette gargouille est très propre, maniaque et tout le toutim. Néanmoins, mettez-le contre un corrompu ou un Obscur et il changera du tout au tout. Un animal féroce, un chasseur. Car oui, parlons-en ! Ce Helmien a choisi la voix de la chasse avec la spécialité Destructeur. Je vous laisse imaginer la suite. En fait, le Ptéra est, malgré ses airs nobles, un féru de combat. Il est même belliqueux, il recherche le contact avec les corrompus.
Vous voyez un dragon féroce ? C’est lui. Il n’est plus le parfait mâle que vous aviez vu juste avant. Il aime mordre et blesser mais uniquement ceux qui mérite la violence. La gargouille ne devrait donc, en théorie, pas perdre la face et attaquer à l’aveugle. Ce comportement lunatique et totalement à l’opposé de son image si propre s’explique par le fait simple que Stallord déteste tout ce qui provient de la corruption.

Pour lui, c’est un vrai fléau, une maladie. Il souhaite plus que tout au monde que les Helmiens soient débarrassés de cette gangrène qui ronge le monde. Le chromatique fait tout ce qui est en son pouvoir pour contrer les Obscurs et leurs alliés. Il consacre par conséquent sa vie à combattre pour les autres et pour sa personne.
Une raison pour laquelle il ne veut pas de lien est que vous pourriez tomber dans le mauvais côté. La corruption pourrait s’emparer de vous et… Stallord ne l’accepterait pas. S’il vous appréciait, cela serait encore plus difficile pour lui.

Dernier point le concernant. Ce mâle est croyant, comme la plupart de ses congénères. Il croit en Arceus mais attention, ce n’est pas le plus fervent des défenseurs du dieu… En fait, il croit en Arceus car ses miracles ne sont pas à ignorer mais cela ne va pas plus loin. Pour cette gargouille, tant qu’il n’aura pas croiser le chemin du Kirin, alors il restera un parfait inconnu.

Mon histoire
Pour être tout à fait honnête, l’histoire de ce Ptéra n’est pas des plus passionnantes. En fait, il y a bien eu quelques événements notables mais… Son histoire attend d’être écrite et sera donc très certainement décevante ! (Pas d’idée, pas d’idée).

Stallord est donc né au Mont Rubis, cette montagne aussi belle qu’impressionnante. Ce lieu n’était pas anodin pour son espèce puisque les Ptéra ne craignent pas les hauteurs grâce à leur capacité à voler. De plus, étant majoritairement composé de pierre, cela était un endroit tout indiqué pour faire naître des nouveaux bébés.

Ses parents n’étaient cependant pas un couple classique de deux gargouilles. La mère était bel et bien de l’espèce de son fils mais pas le paternel. Il s’agissait en fait d’un Déflaisan. Mais l’amour étant toujours plus fort que les différences physiques et ethniques, Lutela la Ptéra et Fyrus le faisan s’aimèrent et donnèrent naissance à un petit. Celui-ci avait l’espèce de sa chère mère, cela était indéniable. Cependant… La gargouille nouvellement née était d’une couleur bien inhabituelle, ses parents étaient encore plus fiers. Ils le furent d’autant plus lorsqu’il découvrir que leur progéniture était relativement intelligente pour son jeune âge.

Fyrus et sa compagne quittèrent rapidement le Mont Rubis en emportant Stallord avec eux, le Déflaisan ne supportait pas trop le climat. Ils s’installèrent donc dans leur véritable maison qui était située dans la ville de Larkos. Ces deux-là possédaient une richesse intéressante, ce qui faisaient d’eux des nobles. Ils avaient l’attitude qui allait avec et n’autorisèrent pas le petit Ptéra à jouer et à apprendre avec les autres. Ce fut Lutela, en compagnie de professeurs particuliers, qui s’occupèrent de son éducation. Le petit chromatique ne décevait pas ses parents et grandissait sans distraction. Ou plutôt, il en avait une. Observait les combats de rue qui se déroulaient parfois au pied de sa maison. Cela était assez courant à cause des différences sociales et des richesses que les nobles pouvaient avoir. Heureusement, le Déflaisan et sa femme n’étaient jamais impliqués. En revanche, l’enfant ne perdait pas une miette de ce qu’il voyait. Après tout, c’était son seul moyen de passer le temps lorsqu’il n’étudiait pas.

Stallord développa alors un intérêt certain pour la violence et les batailles. Ses petites ailes étant capables de le porter, il voletait dans la demeure de ses parents en espérant pouvoir sortir un jour. Il fendait l’air, mordait le vide.
Un jour, Lutela tomba sur le cirque de son enfant et le réprimanda avec force et poigne. La femelle ne voulait pas que le jeune devienne un délinquant de la plèbe. Il devait rester noble, beau et parfait. Mais sous cet amour étouffant, la petite gargouille blanche ne se faisait pas d’ami, rien. Mais les parents n’étaient pas des bourreaux, bien au contraire. Grâce à leur argent, ils pouvaient offrir des jouets à leur fils unique, des cours de qualité. Cela semblait suffire à l’enfant.

Stallord passa son adolescence sous le regard du couple et ne voyait toujours que très peu l’extérieur. Son envie pour le combat grandissait néanmoins, bien qu’il soit tout à fait bien élevé et capable de comprendre que la violence était quelque chose de mal. C’était simplement quelque chose que le Ptéra voulait tester et peut-être même aimer. Il voulait changer un peu de sa vie tranquille et luxueuse, bien que sa famille ne fût pas des plus riches. L’Helmien roche voulait autre chose et le combat semblait être plus intéressant que le piano présenté par son père. Ce n’était même pas un désordre mental mais simplement une envie. Un caprice pour certain.

Fyrus, cependant, ne lui permettait jamais de prendre part à une bataille, aussi amicale pouvait-elle être. Même si cela pouvait apporter de la gloire à leur famille. Pour aucune raison le faisan ne voulait que son fils s’abaisse à ce genre de pratique, ou pire, que son joli minois soit taché de sang. En bref, le chromatique ne put pas se défouler comme il le voulait et continuer son apprentissage à la bonne conduite et dans des matières abordables.

A l’âge de ses vingt ans, on décida de marier Stallord à une femelle d’une autre famille noble. C’était une coutume plus ou moins appliquée par ces temps obscurs. Bien entendu, le studieux dragon de pierre se fichait bien d’avoir une compagne, il aurait même voulu rester célibataire. Néanmoins, le mâle n’allait pas contredire ses parents si chers à ses yeux. Le mariage allait donc avoir lieu avec une Lamantine. Cette dernière était particulièrement élégante, parfaite, très bien élevée. Mais le Ptéra se fichait bien de tout cela. Il avait appris à ne regarder que sa propre personne. Avec l’amour de ses parents, cela n’était pas étonnant. Il était si beau à leur yeux que la gargouille avait fini par s’en persuadé. Cela n’était pas une preuve d’idiotie, simplement du conditionnement auquel tout le monde pouvait être sujet.

Le mariage allait donc se dérouler tranquillement mais le destin pouvait parfois être cruel. Oh non, les parents sont toujours en vie, ne vous en faites pas. De même, Maria la Lamantine est toujours là. Sa mère par contre n’eut pas cette chance. Oui, c’est un peu moins cliché comme cela.
La noble fut attaqué par un corrompu qui avait réussi à s’infiltrer grâce à ses pouvoirs. Il lui avait crevé les yeux en pleine cérémonie. La scène fut vraiment violente et sanglante. Bien entendu, la plupart des Helmiens présents n’étaient pas en mesure de combattre. Ils avaient peur et étaient faibles. Cependant, il restait Stallord… Ce dernier rêvait depuis si longtemps de pouvoir se battre. Il avait passé une bonne partie de ses nuits à s’entrainer contre des mannequins, à l’abri des regards. L’un des servants de la famille noble était son complice et lui apportait le matériel. Le Ptéra était donc capable de défier ce monstre… Il pouvait éviter un massacre.

Le combat fut des plus rudes mais heureusement, des gardes arrièrent pour apporter leur aide. Grâce à eux, Stallord n’eut aucune blessure grave. Des égratignures tout au plus mais sa peau de pierre allait se refaire rapidement. Ses parents étaient partagés entre l’admiration et le dégoût. Depuis ce jour, la chauve-souris géante décida de quitter sa vie paisible pour se consacrer au combat. Il se trouva un maître qui s’occupa de lui apprendre beaucoup de ficelles du combat. Bien sûr, le Ptéra n’était pas tout puissant et perdait parfois ses matches. Il ne rencontra d’ailleurs aucun autre corrompus, ni même un Obscur.

Les années passèrent et l’Helmien chromatique devint un Chasseur. Ces personnages passaient le plus clair de leur temps à poursuivre le mal de la corruption et sa spécialisation n’était autre que Destructeur. De quoi contentait l’aspect belliqueux du mâle. Depuis, il cherche à détruire de plus en plus de monstres mais sa carrière quelque peu solitaire semble toucher à sa fin…

Sur moi
Pseudonyme : Grypha (mais aussi Idenn ou encore Fenrir)
Mot de Passe : Pwetté par Skriff.
Comment êtes-vous arrivé ici ? Par Skriff !
Que pensez-vous du forum ? Très bien mais manque de membre. De même certaines images devraient être modifiées pour coller à l'univers Pokémon.
Autre chose ? Swag.  Intensité
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
avatar
Mangriff
SkriffMangriff
Date d'inscription : 22/04/2016
Messages : 262
Points : 5
Niveau : 58
Masculin Âge : 34 ans
Classe : Chasseur
Spécialisation 1 : Garde Rang 4
Spécialisation 2 : Chercheur d'Obscurs Rang 2
Corruption : 0/60
Bonus : Éthéré, Maudit par Source.
Malédiction : [Ambition] Besoin constant et dévorant d'en faire/avoir plus. Veut tout contrôler et maîtriser dans son environnement, et prend des risques parfois inconsidérés. Détecte et obtient profits et opportunités aisément.
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-fanfiction.e-monsite.com/
MessageSujet: Re: Stallord - Roar.  Dim 4 Déc 2016 - 16:45
Bienvenue Ideeeeenn !
Bon, ben... Un personnage très sympathique malgré son égocentrisme de niveau 1000 (il a réussi à dépasser Dorian, ce qui n'est pas tellement compliqué, mais faut le faire quand même). J'aime beaucoup le design et le dessin, je te félicite ! Sans plus de transition, je t'annonce que ton personnage est validé, et que tu peux, de ce fait, commencer à RP !

Classe, spécialisation, et droit de RP accordés : pour ton cheeeer, ce sera un sympathique niveau 40.

Bon jeu parmi nous, amuse-toi bien ! ^^


Suivez ses aventures.
Découvrez-le en détail.
Skriff joue avec les mots en Dark Red (#8B0000)

Stallord - Roar.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Hear me roar ▬ arkhaan [fiche validée]
» [OFFICIEL] The Lion Guard : Return of the Roar
» Uriko.
» (winnie) and you're gonna hear me roar.
» We'll roar under the moonlight ❞ D. E. FAIRBROTHER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zyn's Helm :: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Actives-