Partagez|

Lys - D'ombre et de Lumière

avatar
LysZoroark
Date d'inscription : 23/05/2016
Messages : 36
Points : 48
Niveau : 31
Féminin Âge : 23 ans
Classe : Prêtresse
Spécialisation 1 : Croyante Rang 3
Corruption : 0/60
Bonus : Éthérée, Maudite par Source.
Malédiction : [Partage] Lys ressent la douleur mentale et/ou physique de toute personne dans un rayon de trois mètres autour d'elle.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Lys - D'ombre et de Lumière  Lun 23 Mai 2016 - 18:28





Lys

Identité
Espèce : Zoroark
Type : Ténèbres
Spécificité : Aucune
Âge : 23 ans
Sexe : Féminin
Classe : Prêtresse
Spécialisation : Croyant Rang 3
Lieu de naissance : Larkos
Mon physique

Notre spécimen est une Zoroark un peu plus petite que la moyenne, dans le mètre cinquante-cinq. Normal pour une femelle me direz vous. Canidé bipède, elle se tient plutôt droite sur ses deux pattes arrières, en comparaison avec les autres membres de son espèce, ayant ainsi un port presque élégant, bien encrée sur ses orteils pourvu de trois griffes rouges épaisses, solides et usées par ses marches à pieds nus.

Ses jambes sont solides, légèrement repliées et aux muscles bien développés. Elle est sûrement capable de bons incroyables. Aussi, son pelage cache aujourd'hui une vieille cicatrice sur sa cuisse droite, qu'on peut clairement discerner au touché, longeant le muscle en une irrégularité chaotique.
Il lui arrive de boiter très légèrement, de manière presque imperceptible, après de longues journées actives ou par mauvais temps.

Elle a une taille plutôt étroite et fine par rapport à ses hanches, accentuant la légère courbure de son dos qu'elle maintient pour se tenir droite. Sa poitrine sans volume est cachée sous son col de fourrure noire qui remonte sur ses épaules. Fourrure convenablement entretenue mais sans excès, juste ce qu'il faut pour qu'elle soit présentable.

La fourrure de ses bras fins et souples se renforce à partir du coude jusqu'à trois griffes rouges légèrement recourbées au bout de ses doigts. Elle se sert de ses griffes assez souvent pour se faciliter certaines tâches. Elles sont solides et en bon état, malgré le fait qu'elle n'y prête pas plus de soin que ça. Elle fait même plutôt en sorte à ce qu'elles ne soient pas trop tranchantes.

Son cou fin et haut porte un museau triangulaire typique qui semble toujours arborer un sourire doux et bienveillant, grâce aux petites tâches rouges en forme de pétales au coin de ses lèvres. Son petit nez frétille souvent pour humer l'air frais. Deux ambres surmontent le tout, des pupilles fendues sombres perçant les iris rouilles aux reflets clairs. Les yeux sont en amande, et bien souvent malicieux, accentués par un pourtour rouge. Ils sont cependant toujours très doux. Ils brillent de discernement, mais ils n'ont rien d'intimidant. Ils sont même parfois un peu fuyants.

La longue crinière rouge partant d'entre ses yeux en une longue et épaisse chevelure est toujours maintenue par une perle ambrée, les mèches noires s'échappant par endroit sans problème. Lys l'entretient bien. Elle la brosse tous les jours, toujours sans s'y attarder, préférant user de son temps 'plus intelligemment'. Avec une mèche elle se fait une petite natte qui tombe sur sa joue gauche.

Quand elle utilise ses pouvoirs, ses yeux et les membres qu'elle utilise rougeoient légèrement. En fonction du sort, une aura sombre l'englobe également plus ou moins, souvent sous forme d'une fumée lumineuse de couleur violette. Elle prends aussi une attitude plus 'naturelle', se déplaçant rapidement à quatre pattes et se tenant plus replié sur elle-même.


Niveau accessoires, elle ne possède pas grand chose.
Elle porte en général des tuniques adaptées à sa morphologie, l'une de couleur verte qu'elle met pour voyager ou lors des tâches salissantes, et l'autre blanche et brodée de fils dorées. Sur cette dernières est représenté l'anneau d'Arceus. Elle la porte le plus souvent possible, pour montrer clairement sa foi.
Ces tuniques sont composées de deux pièces de tissus reliées par des lanières ou des ficelles selon le modèle.
Mon caractère
En temps normal, elle est toujours très calme. Ses gestes sont lents et souples, posés et pensés pour être efficaces. Elle aime prendre son temps pour faire les choses, sans se précipiter. Elle observe ce qui l'entour avec attention et curiosité, souvent fascinée par les nouveautés.
Elle parle peu, ou que lorsqu'elle estime que c'est nécessaire. Elle préférera écouter les autres et être attentive à ce qu'ils ont à dire. Mais lorsqu'elle lève la voix, c'est toujours sur un ton calme et doux, même dans des situations graves, ce qui a parfois tendance à troubler dans certains cas.
Lorsqu'elle stress, il lui arrive de mâchouiller sa natte ou de jouer avec.

Lys est un personnage très discret au premier abord. Sans être timide, elle ne cherchera pas trop à s'imposer ou se mettre en avant. Elle aime rester spectatrice des événements, tant que tout se passe bien. L'on pourrait croire que c'est une personne sans avis propre, effacée... Mais quand on la connaît, on sais qu'elle a des positions bien précises sur certaines choses.

En effet, quand elle sait que cela en vaut la peine, elle est alors capable de déployer énormément d'énergie et de faire preuve d'une force de caractère impressionnante. Il est rare de la voir intervenir dans quelque chose, mais quand elle le fait, ça n'est pas à moitié.

Encore un aspect qu'il est important d'aborder dans la vie de Lys. Son rapport à la religion.
Ayant grandi parmi les fondateurs même du mouvement religieux autour d'Arceus, elle en connaît toutes les subtilités. Elle en a été nourri et fut bercée par l'espoir qu'a apporté Sa Lumière en Zyn's Helm. Elle a vu de ses propres yeux la corruption être bannie par la Lumière d'Arceus. Cependant, trop jeune pour donner son avis et en influencer le développement, elle garde parfois des réserves sur l’interprétation que font certains. Si on l'interroge en toute sincérité, elle aura même tendance à se revendiquer croyante plus que religieuse. Pour elle, il y a une énorme différence entre croire et faire confiance en Arceus, et vouloir appliquer un mode de vie sous son prétexte. Elle est d'ailleurs totalement contre la destruction pure et simple des obscurs, par exemple. Pour en avoir vu un redevenir normal sous ses yeux, elle estime qu'il y a alors toujours un espoir même infime qu'il ne faut pas condamner. Mais bien sûr, elle n'est pas naïve, et n'hésitera pas à faire ce qu'il faut pour protéger les autres de la corruption. Elle sait que son avis sur tout cela est délicat, et c'est pourquoi elle a généralement tendance à préférer garder ses pensées pour elle.

Elle a une peur immense de l'abandon, qui fait qu'elle évitera de s'attacher trop facilement. (raison pour laquelle elle a refusé les adoptions par exemple) Elle n'a de ce fait pas vraiment d'amis, et les seules personnes dont elle est plutôt proche sont ceux du temple qui l'ont vu grandir. Elle adore cependant les enfants. Elle s'accorde ce seul plaisir affectueux, de donner et recevoir avec les plus petits, bien qu'elle sache que souvent la plupart ne se rappelleront plus d'elle une fois grand.

Aussi, elle a une angoisse relativement maîtrisée des objets pointus/tranchants. Elle évitera au maximum d'en manipuler, et sera très mal à l'aise face à quelqu'un qui 'joue' avec ce genre d'objet. Autant dire que ses relations avec des Helmiens aux griffes acérées sont plutôt compliquées.

Mais de tout, ce qui la terrifie le plus, c'est elle-même.
Ou plus exactement la peur de sombrer dans la corruption. Son type ne lui facilite pas les choses, ses pouvoir pouvant la confondre avec les obscurs. Elle n'en use donc qu'en cas de nécessité, son illusion comprise, même si dans le fond, elle aime beaucoup celle-ci. Elle la maîtrise d'ailleurs très bien.

Elle a plusieurs rêves, des idéologies un peu folles, ou parfaitement raisonnable.
L'un d'entre eux serait de voyager. Partir sur les routes, et répandre La Lumière. D'ailleurs elle adore marcher, ça lui donne un peu cette sensation d'évasion.
Un autre est qu'elle souhaite retrouver un ami, pour pouvoir lui dire qu'elle ne lui en veut pas.
Mon histoire
An 7 avant le siège de Larkos. Lys voit le jour au milieu de la nuit, alors que tous dorment paisiblement. Attendue depuis de long mois, elle fit dès lors le bonheur de ses deux parents.

Elya était une Zoroark douce et forte. Sûre d'elle, elle menait un groupe d'Helmiens chasseurs avec une main de fer dans un gant de velours. Elle était respectée et avait un charisme étonnant. Il faut dire qu'elle savait toujours user au mieux de ses illusions aussi, pour ajouter un peu d'effet, mais pas seulement.

Un jour, un Helmien souhaita rejoindre son groupe. Malgré qu'il soit d'une espèce puissante, il avait un aspect particulièrement frêle. Discret et l'air timide, il ne fit au départ pas très bonne figure aux yeux de la chef du groupe. Mais très vite il démontra de nombreux talents, et il finit par séduire l'Helmienne par sa force tranquille, en redoutable combattant qu'il était, à la force indéniable. Il devint en peu de temps son bras droit. Discret et incroyablement calme, quand il agissait cela était tout de suite remarqué.

Après l'arrivée de la petite, leur train de vie changea. La sensibilité maternelle s'insinua en Elya, et elle préféra ne plus trop se risquer à combattre les corrompus. Mais cela ne l'empêcha pas de rester une meneuse déterminée, soutenue par son compagnon, qui lui menait les combats sur le terrain
Ainsi, Lys vécu ses premières années couvée par l'amour de sa mère et l'imaginaire de son père. En effet, Elya était prête à tout pour sa petite. Elle était préoccupée par le sort de son espèce et chérissait plus que tout sa descendance. Elle en était même un peu étouffante pour la petite. Les Zoroark sont une espèce rare, du fait que les femelles sont elles-mêmes peu nombreuses parmi eux.

Heureusement, elle n'était pas seule à s'en occuper. Lys se rappel tout particulièrement de la voix douce tel un murmure de son père. Nelrim de son nom, il avait une vision très ouverte sur le monde et promettait toujours à sa fille qu'il l'emmènerait un jour voyager dans les contrées des récits qu'il lui racontait pour l'endormir. Et c'était sous son influence donc que sa compagne acceptait de laisser la petite jouer sa petite vie tranquille au cœur de la cité perchée.

Elle passait le plus clair de son temps avec un petit farfuret de son âge, Yshoï. Ils aimaient jouer ensemble à faire des tours. Le petit était un sacré chenapan et incitait Lys à user de ses illusions pour lui permettre de faire ses farces, en piquant les affaires des gens par exemple. La zorua lui faisait souvent des sermons, mais elle rigolait bien quand même. Évidemment, ils rendaient toujours les affaires chipées. Yshoï le promettait.


~~~~~


C'est, comme vous pouvez le deviner, lors de sa septième année que les choses basculèrent.
Cela faisait des mois que son père disparaissait pour de longues périodes avec la troupe, de plus en plus souvent. Il n'était pas rare qu'il rentre totalement épuisé, mais cela ne l'empêchait pas de profiter au maximum des instants passer avec sa compagne et sa fille. La petite passait des heures à l'attendre. Bien sûr, elle entendait parler de ces monstres, les corrompus, qui venaient des terres lointaines, de plus en plus nombreux. Mais pour l'enfant, tout cela n'étaient que des histoires terrifiantes, rien de plus.


Elle courait aussi vite que sa patte blessée le lui permettait. Des larmes chaudes coulaient de ses yeux et se mêlaient à se fourrure.



Un jour, sa mère lui interdit formellement de sortir de la maison. La petite s'ennuyait terriblement, et se mit à user de ses illusions pour s'occuper plus qu'à l'habitude, les développant beaucoup pendant les quelques jours ainsi enfermée...
Mais le jour de sa libération fut plus sombre encore.


Coincée au fond de cette rue sans issue, elle sentit son petit cœur se déchirer d'effroi. ''MAMAN ! PAPA ! ''



Le couple rasait les murs, la mère portant son enfant des les bras en lui murmurant de ne pas faire de bruit. Le père ouvrait la marche. Il était arrivé en trombe un peu plus tôt à la maison en leur ordonnant de le suivre sans attendre.
Au loin, l'on entendait des cris et des bruits de choc. La petite famille était tendue, tous les sens en alerte. Soudain, Nelrim bouscula sa compagne qui tomba plus loin, et une créature hideuse se jeta sur lui, rejoint par une autre, puis une autre. Le père hurla à Elya de fuir.


Le monstre qui la poursuivait était juste derrière elle. Elle se retourna et sentit son sang se glacer.
' Y... Yshoï ? … '

Elle n'eut qu'un grognement pour seule réponse.



Maintenant la Zoroark courait à vive allure dans les rues dévastées de la ville, sautant par dessus les obstacles et évitant les combats au maximum, invoquant toute sorte d'illusions pour tromper ses poursuivants... Elle dérapa dans un tournant, repris sa course. Elle devait fuir à tout prix ! Elle devait sauver ce qui était à ses yeux le plus grand trésor. Sa petite fille chérie.
Lys pleurait, terrifiée par ce qui était en train de se passer.
Soudain, la courageuse trébucha, percutant si violemment le sol avec l'élan qu'elle lâcha la petite malgré elle et toutes deux roulèrent quelques mètres sur le sol. Lorsqu'Elya se redressa, elle serra les dents et grogna. Un immense Sclaproie au lames effilées se tenait là. Mais il avait un corps particulièrement sombre, des yeux rougeoyants et une imposante aura sombre émanait de lui. Sans un cillement, il s'élança droit sur Lys. Les réflexes maternelles furent immédiats et il se prit de plein fouet une terrible attaque tranche nuit, qui le déstabilisa, mais ne le blessa pas.


La petite secoua la tête. Les griffes acérées de son ami perlaient de sang et il s'approchait d'elle en la fixant d'un regard vide de toute émotion. Seul le chaos y demeurait. Du moins, c'est ce qu'il se reflétait en surface.



" Cours Lys ! Cours ! "

La petite se mit à détaler, suivie de près de sa mère. Elle courait aussi vite qu'elle le pouvait. Elle ne réfléchissait pas. Et soudain, elle sentit que quelque chose manquait. Elle se retourna. Sa mère était là, mais... Celle-ci continua sa route jusqu'à atteindre l'enfant... et disparu dans un flash en arrivant à sa hauteur. Une illusion.

" MAMAN ! Maman où es-tu ?! "

La panique et le désespoir l'envahi soudain, à l'image de la ville à feu et à sang...
Un mouvement soudain au coin de son œil la fit sursauté, mais elle ne réagi pas assez vite, un corps s’abattit sur elle, et une douleur lancinante déchira sa jambe. Elle poussa un cri et se débattit, parvenant à repousser son agresseur avant de reprendre sa fuite à l'aveugle, ne sachant plus que faire... où aller... Elle était perdue... Autant dans les rues que dans son cœur...


Là au fond de cette impasse, la zorua était maintenant à la merci de son ancien ami devenu monstre... Terrifiée, elle adressa un dernier appel à ses parents.
Mais aucun ne vint. Elle était seule, tout était fini.

A quelques centimètres d'elle, il leva les griffes, prêt à les abattre sur sa victime pour la déchiqueter.
Elle lui fit face. Elle avait terriblement froid, et sa plaie suintait une substance vaporeuse noire...
Elle était condamnée, et malgré son jeune âge, elle le sentait. Alors elle le fixa dans les yeux, et c'est là qu'elle le vit... Il était là. Il était toujours là, son ami. Prisonnier dans la démence, manipulé par la folie.
L'écran noir tombait alors que les griffes tranchantes se dirigèrent vers sa gorge.


Une lumière aveuglante.
Le noir devint blanc.

Lorsqu'elle parvint à rouvrir les yeux, le farfuret était au sol juste à côté d'elle. Elle tendit la patte avec ses quelques forces, le secoua légèrement. Il entre ouvrit les yeux.
'L... Lys... '
Elle sourit. Il était revenu.
Puis elle perdit connaissance.


~~~~~


La deuxième partie de la vie de notre petite Lys fut plutôt simple, mais avec ses subtilités, et nous allons en parler maintenant.
Après l'incident du siège de Larkos, l'enfant se réveilla dans un petit hospice. Son père était là, mais pas sa mère. Nelrim prit un long moment pour parler avec sa fille, la serrant dans ses bras et tentant de la consoler au mieux alors qu'elle pleurait toutes les larmes de son corps en réclamant sa maman... Mais le soir venu, il la confia à un ami, puis disparu en promettant qu'il allait revenir.
Un insondable sentiment de solitude étreignit la zorua lors des funérailles, livrée à elle-même. Son père ne revint pas.

Les années qui suivirent, l'enfant dériva, plutôt turbulente et tête de mule. Heureusement, Roy, roigada ami et compagnon de son père, avait toute la patience et le calme nécessaire pour lui survivre, et petit à petit, à force de discussions et de sagesse, il parvint à apaiser la jeune devenant ado. Il finit par réussir à lui faire abandonner l'idée de rechercher activement son ami Yshoï.

C'est aussi durant ce temps là que les premières communautés de croyants se développèrent, et Roy devint un des premiers prêtre à se mettre au service d'Arceus et de sa porte parole, Noémie. C'est grâce à cette proximité avec Sa Lumière que la jeune retrouva un peu de paix, car après tous ces événements, ce fut la seule chose en laquelle elle pouvait encore faire confiance. En effet, ce n'est ni grâce à ses parents, ni grâce à elle-même qu'elle s'en était sortie ce jour là. C'est donc très jeune qu'elle décida de se joindre à ces croyants. Vers le milieu de son adolescence, elle fit preuve de beaucoup de curiosité et posa beaucoup de questions sur le pourquoi du comment. Elle a plus d'une fois exprimer son désaccord sur certaines choses... Et appris bien vite que ce n'était pas à son avantage.

Un jour de prière et de communion, un prêtre enseigna une nouvelle prêche. C'était une des premières fois où elle assistait à un enseignement sans la présence de son mentor. Stressée et fidèle à elle-même, elle engagea le débat sur certains points qui lui semblaient troubles, et les réponses qui lui furent apportée ne lui plurent pas. De fil en aiguille, elle finit par s'emporter. Elle usa de ses pouvoir de type ténèbres, se débattit. Sa colère était telle qu'elle fit penser aux prêtres qu'elle était possédée par la corruption, son aura sombre émanant et ses yeux rempli de fureur qui rougeoyaient.
Nul n'ignorait l'origine de sa cicatrice, et les méthodes de détection étaient encore peu maîtrisée. Elle dû subir une purification lourde par un prêtre sablaireau au griffes tranchantes. Le procédé fut si éprouvant qu'elle évolua au bout de quelques jours et elle en ressorti grandement affaiblit.
Roy fut terriblement furieux de tout cela. Et croyez moi, vous ne souhaitez pas croiser un roigada en colère. Il soigna la jeune zoroark, mais depuis cet événement, elle changea du tout au tout, perdant sa vivacité pour un calme espiègle.
Le sujet de la prêche parlait du sort qui était réservé aux obscurs...


Depuis ce jour, Lys a étonnamment gagné en maturité, et est aujourd'hui une prêtresse un peu connue et appréciée à Larkos. Elle effectue divers tâches pour le Temple, surtout celles qui font marcher. Elle aide tant qu'elle le peut à l'occasion. Cependant son quotidien commence à être trop encré à son goût, et elle se demande si il y aurait pas quelque chose de nouveau à faire.
Qui sait, peut être que de future rencontre l'aideront à prendre quelques décisions ?
Sur moi
Pseudonyme : Lisy
Mot de Passe : Validé ! ~
Comment êtes-vous arrivé ici : Hm... Il semble que je connais vaguement le fondateur.
Que pensez-vous du forum : Hm... Joker ? =P Non je rigole, il est superbe je trouve. ^^
Autre chose : C'est volontaire de ne pas avoir préciser l'espèce du père. ^^ Lys elle-même ne s'en souvient pas.
Je crois que j'avais envie de dire pleins de trucs, mais je m'en rappel plus. '-'
Alors je vais faire court. o/
J'espère que nous passerons de bons moments à RP ensemble, vala ! o/
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia


avatar
Mangriff
SkriffMangriff
Date d'inscription : 22/04/2016
Messages : 262
Points : 5
Niveau : 58
Masculin Âge : 34 ans
Classe : Chasseur
Spécialisation 1 : Garde Rang 4
Spécialisation 2 : Chercheur d'Obscurs Rang 2
Corruption : 0/60
Bonus : Éthéré, Maudit par Source.
Malédiction : [Ambition] Besoin constant et dévorant d'en faire/avoir plus. Veut tout contrôler et maîtriser dans son environnement, et prend des risques parfois inconsidérés. Détecte et obtient profits et opportunités aisément.
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-fanfiction.e-monsite.com/
MessageSujet: Re: Lys - D'ombre et de Lumière  Lun 23 Mai 2016 - 19:04
Mais.
Mais.
CE PERSONNAAAAAAAAGE <3
Non, vraiment, je l'adore. xD

Plus sérieusement.
Physique classique mais, avec le dessin, il y a une certaine mise en valeur, c'est très intéressant. On voit bien le personnage et tout, j'aime. Le caractère est très nuancé, pas forcément complexe mais il y a une certaine... Opposition, entre le fond et la forme, tu vois ? Et l'histoire... Ah, mais cette histoire ! Elle est vraiment très cool. Complète, originale, et bien écrite. J'aime beaucoup le parallélisme entre sa course et l'avancée de l'histoire. C'est très intéressant. Un peu dommage qu'il y ait pas mal de fautes d'inattention par contre...

Bref. Mademoiselle, je vous accorde la classe, la spécialisation, le droit de RP et, tout naturellement, le niveau 28 ! o7

À bientôt sur Zyn's Helm !


Suivez ses aventures.
Découvrez-le en détail.
Skriff joue avec les mots en Dark Red (#8B0000)

Lys - D'ombre et de Lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ayden ►Il y a une part d'ombre et de lumière en chacun de nous, ce qui compte, c'est celle qu'on choisit de montrer.
» D'Ombre et de Lumière [ Sonoshee/ Kawa no Kuni ]
» [QUETE] L'Ombre et la Lumière.
» L'ombre et la lumière.
» Entre l'Ombre et la Lumière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zyn's Helm :: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Actives-