Partagez|

Reprendre où tout s'était arrêté [PV Skriff]

avatar
AändrejLucario
Date d'inscription : 22/04/2016
Messages : 33
Points : 8
Niveau : 50
Masculin Âge : 50 ans
Classe : Exilé
Spécialisation 1 : Chercheur d'Obscurs Rang 3
Spécialisation 2 : Obscurci Rang 1
Corruption : 0/59
Bonus : Éthéré, Maudit par Source.
Malédiction : [Paternité] Si l'un de ses deux fils décède, Aändrej meurt également.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Reprendre où tout s'était arrêté [PV Skriff]  Sam 3 Déc 2016 - 12:12
Ils étaient revenus à Larkos, sans avoir eu le choix jusqu'à leur arrivée. Et, à partir de là, Aändrej n'avait pas eu le désir de partir.
Le dirigeant leur avait offert des quartiers temporaires, pour que se résorbent leurs blessures, aussi physiques que spirituelles.

Mais le Lucario n'avait pas véritablement eu envie de rester à ne rien faire, à se reposer. Sa tête, depuis la fin de la bataille, depuis sa malédiction, ne cessait de fourmiller de questions en tout genre. Et nombre d'entre elles ne pouvaient trouver de réponses qu'à Larkos.
Aussi, l'Exilé avait abandonné de nombreuses fois la sécurité des murs, le calme relatif de sa chambre et la douceur passagère de sa paillasse, pour retrouver les places marquantes de sa jeunesse. Celle où il l'avait connu. Elle. La première pour qui son coeur avait pu battre sans honte. Même à cette époque, leur écart d'âge, tout bonnement ridicule, ne l'avait jamais empêché d'éprouver ce qu'il avait pu éprouver de nouveau bien des années après.
Maintenant que tout était fini, que sa vie n'avait plus beaucoup de sens, ces souvenirs frappaient forts. Ce qui n'avait été qu'une histoire de quelques jours revenaient avec une bien sombre vigueur. Et si son coeur battait à tout rompre, en y repensant... Même son esprit s'avérait fiévreux à remémorer ces passages si contrastés.

Ses errances dans la ville ne l'avait pas aidé comme il l'avait souhaité. Tous les lieux avaient graduellement changé. Cela faisait plusieurs années, maintenant... Il avait vieilli, considérablement. Peut-être... qu'elle n'était déjà plus de ce monde.. Cette idée provoqua un vif pincement au coeur. Encore une fois, il aurait perdu un être cher. Tous les siens finissaient par disparaître, tandis qu'il survivait encore.

Assailli par les doutes, il avait fini par s'abandonner lentement à la tristesse et à laisser cavaler le flot de ses pensées, en espérant qu'Arceus finisse un jour par lui accorder un maigre indice.
Larkos était une ville pleine d'activités, et l'on n'y allait pas pour le simple plaisir d'y passer. On avait toujours une raison de s'y arrêter. Néanmoins, pour Aändrej, il n'y avait aucune raison particulière. Il s'agissait plus d'un pèlerinage en l'honneur d'un passé heureux et révolu que d'une visite pour voir comment tout avait pu souffrir du passage du temps.
Ainsi, après que ses tentatives de trouver une trace de son passé se soient soldées par des échecs complets, il avait fini par s'isoler dans la chambre qu'on lui avait attribué. Il n'en était plus sorti que pour se sustenter maigrement, ne répondant ni ne parlant, en pleine réflexion. De jour comme de nuit, il restait assis, en plein milieu de la pièce, à genoux, jambes repliées et arrière-train posé sur les talons, les yeux clos.

Pour quiconque n'ayant jamais vu le Lucario, une telle position avait de quoi impressionner. Il régnait dans la pièce un silence des plus absolus, où même la respiration du guerrier s'avérait presque inaudible. Il pouvait apparaître mort, de cette façon. Et peut-être bien l'était-il, au plus profond de lui, condamné à n'être rien d'autre que le garde-fou de deux fils déjà perdus. Il avait montré une réelle aptitude au calme, malgré le choc de sa malédiction. Mais là, aussi silencieux pouvait-il être, il fulminait de rage. Non pas contre lui, ou contre ce fardeau. Plutôt contre Arceus lui-même, contre celles et ceux qui lui avaient masqué ainsi l'existence d'un fils. Il était en colère, rien ne l'apaisait. Et même en cherchant à leur donner raison, il ne parvenait qu'à renforcer sa frustration de n'avoir été... qu'un instrument, un outil. Quelqu'un qui n'était que de passage, qui n'avait servi qu'à satisfaire les désirs d'une personne. Quelqu'un que l'on avait cru incapable de survivre dans ce monde.

Un énième aventurier tout juste bon pour mourir dans un fossé, dans les Landes. Mais, preuve en était, il avait survécu. Bien plus longtemps que nombre de ses contemporains. Il avait tenu bon, même en période d'exil. Sa survie tenait presque du miracle, ou de l'excellente maîtrise de ses moyens. Il l'avait prouvé une fois encore face à la Source. Chaque coup porté contre lui n'avait fait mouche.

Pourquoi enrageait-il, alors ? Parce qu'on ne l'avait pas cru capable, à l'époque, de vivre longtemps ? Peut-être bien. Mais il y avait autre chose, il le sentait. Et à chaque souvenir de ces heures perdues, son coeur se serrait de tristesse, la frustration s'accroissant progressivement. Etait-ce pour cette hypothétique vie de famille qu'on lui avait refusé, qu'il laissait ainsi libre cours à sa colère ? Cela, déjà, apparaissait bien plus crédible, à ses yeux. Mais jamais il n'aurait pu connaître celle qui avait partagé sa vie aussi longtemps.
La source de ses tourments s'éloignait, à mesure qu'il s'en approchait. Dès qu'il trouvait un point correct, de nombreux autres émergeaient, révélant au plus clair de sa psyché l'existence d'un Hydre qui s'était longtemps dissimulé à sa vue. Un poison insidieusement camouflé, durant de longues années.

Sa perception de son environnement s'amplifia soudain, un son ténu réveillant ses sens en un éclair. Il ne bougea pas, ne changea pas le modus operandi de sa méditation, se contentant de suivre les sons tels qu'ils venaient.
La porte s'était ouverte. Et pas par un coup de vent. Il l'avait soigneusement refermée. Il se risqua donc à briser le silence, tranchant comme le fil d'une épée.


- Qui va là ?


Aändrej's Theme

Aändrej assure votre survie en Vert Espoir (#009933)
avatar
Mangriff
SkriffMangriff
Date d'inscription : 22/04/2016
Messages : 262
Points : 5
Niveau : 58
Masculin Âge : 34 ans
Classe : Chasseur
Spécialisation 1 : Garde Rang 4
Spécialisation 2 : Chercheur d'Obscurs Rang 2
Corruption : 0/60
Bonus : Éthéré, Maudit par Source.
Malédiction : [Ambition] Besoin constant et dévorant d'en faire/avoir plus. Veut tout contrôler et maîtriser dans son environnement, et prend des risques parfois inconsidérés. Détecte et obtient profits et opportunités aisément.
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-fanfiction.e-monsite.com/
MessageSujet: Re: Reprendre où tout s'était arrêté [PV Skriff]  Mer 7 Déc 2016 - 16:12
Depuis qu'il était revenu à Larkos, Skriff n'avait cessé de travailler. Signer les actes de décès des membres de l'armée, réorganiser les corps divisés par la perte de leurs soldats, éventuellement remplacer des hauts-gradés ayant été emportés par les coups conjugués des Obscurs et des Corrompus ; gérer les cérémonies d'hommage, les soins aux blessés, les interrogatoires des possédés libérés de leur influence ; l'après-combat était au moins aussi ardu que la bataille en elle-même, car l'on ne manquait jamais de choses à organiser. Les quartiers affectés aux Ethérés ayant accepté de les recevoir n'avaient été point visités par le Mangriff depuis qu'il les avait quittés, le soir suivant le combat. Pour ainsi dire, aucun des survivants à la Source ne l'avait réellement vu à compter de ce moment-là. Il allait à droite, à gauche, occupé à dicter des lettres et des messages, donner des ordres et planifier l'organisation de telle ou telle procédure. Alors même que la cité dormait, il se devait de rester éveillé.

Nonobstant ses préoccupations plus que nombreuses, l'une d'entre elles, entrant dans un registre personnel, ne cessait de le tourmenter. Elle concernant l'Exilé Lucario qui était revenu avec lui ; il ne parlait, pour ainsi dire, plus du tout, depuis qu'il était arrivé ici. Purgé de sa Corruption, Skriff avait intimement espéré qu'il cherche, peut-être, à s'ouvrir davantage aux autres. Mais ce ne fut pas le cas. Sa malédiction, quelle qu'elle soit -car il en ignorait la nature, Aändrej ne s'étant pas confié à ce sujet- devait le hanter tout particulièrement. Tout sage et expert de la Corruption qu'il pouvait être, se retrouver marqué à jamais ne serait pas une épreuve facile à affronter. Bien entendu, le Lucario pouvait compter sur l'aide et le soutien de Skriff ; à condition qu'il accepte de se confier. Il ne semblait pas être du genre à parler aisément.

On l'informa de l'absence répétée du Lucario sur les derniers jours. Il se cloîtrait dans sa chambre, ne sortant que pour les repas. Au début ne souhaitant pas intervenir, davantage par manque de temps que par réel désir de le laisser seul, Skriff finit par s'en inquiéter. Un soir où le Mangriff trouva un peu de temps libre, il décida d'aller le voir en personne, seul à seul, dans sa chambre. Il trouva la pièce silencieuse, plongée dans l'obscurité ; croyant d'abord à son absence, le chef de la garde posa son oreille sur la porte. Il n'entendit rien, pas un bruit. C’est donc tranquillement qu’il décida d’ouvrir la porte, afin de vérifier, juste au cas où. Il trouva le Lucario devant, immobile, en position de méditation. Craignant de l’avoir interrompu, le leader hésita, mais, puisqu’il était là, se décida à entrer, ne faisant qu’un pas avant que la voix du vétéran ne monte.


« Qui va là ?
- Skriff. Je venais m’enquérir de votre état personnellement. »

Il s’appuya contre la porte pour la refermer doucement, s’y adossant sans pour autant se rapprocher davantage du Lucario. Il s’invitait de force et il le savait ; mais Skriff tenait sincèrement à avoir des nouvelles sans plus tarder. Toujours sans s’avancer, il reprit, d’un ton lent et soucieux :

« Nous avions laissé notre conversation de la bataille en suspens. J’ai pensé que nous pourrions en profiter pour la reprendre. »


Suivez ses aventures.
Découvrez-le en détail.
Skriff joue avec les mots en Dark Red (#8B0000)
avatar
AändrejLucario
Date d'inscription : 22/04/2016
Messages : 33
Points : 8
Niveau : 50
Masculin Âge : 50 ans
Classe : Exilé
Spécialisation 1 : Chercheur d'Obscurs Rang 3
Spécialisation 2 : Obscurci Rang 1
Corruption : 0/59
Bonus : Éthéré, Maudit par Source.
Malédiction : [Paternité] Si l'un de ses deux fils décède, Aändrej meurt également.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprendre où tout s'était arrêté [PV Skriff]  Mer 22 Fév 2017 - 21:38
La réponse fusa presque aussitôt. La porte se referma avec lenteur, sans grincer. Néanmoins, aucun pas ne se fit, et il sembla que son invité commis d'office persista dans son statisme à demeurer immobile.
Les intonations ne revinrent pas de suite à Aändrej, qui sortait peu à peu de sa longue méditation. Il sentit ses muscles, frappés par une longue attente, tout ankylosés. Il se redressa lentement sur ses pattes antérieures, pour revenir à sa hauteur commune, soupirant.
Il ne se souvenait que de bien peu de choses de la conversation qui avait précédé la bataille. Du moins s'en rappelait-il, mais les détails étaient flous.


- Je crains que cette conversation ne puisse souffrir d'une suite. Car ma vision des choses a très certainement évolué, changeant probablement certaines de mes convictions.

Il se tut. Le mutisme ne lui était guère plus inconnu, à présent, mais le retour inopiné de la parole lui valut une voix rauque, dont la gorge accueillerait volontiers un traitement pour soulager ses muqueuses. Il avait mal de ne pas avoir parlé de tous ces jours dans sa chambre.
Son soupir pouvait aisément être entendu jusqu'à Skriff, et il ne cacha pas l'existence de ce sifflement désabusé. Il était venu s'enquérir de son état, savoir s'il allait bien. Nécessairement, ses errances en ville n'avaient pas pu passer inaperçu. Ni même son exil solitaire dans sa chambre. De tout cela, il allait devoir en répondre ici et maintenant. Car son hôte s'inquiétait, tout naturellement.
Aussi se contenta-t-il d'anticiper la question qui brûlait certainement l'esprit et les lèvres du Mangriff.


- Il ne s'agit que de ma malédiction. Il ne s'agit que d'elle. Je me suis montré arrogant, j'ai fait fi du danger. En un sens, je ne le regrette pas. Mais... Mais je ne m'y serais pas attendu, voilà tout....

Il se retournait, fixant le mur, visiblement esseulé. Si tant est que l'on discernât son visage dans cette obscurité ambiante. Mais son ton trahissait ses traits faciaux. Sa voix transpirait de cette profonde lassitude, de cette joie de vivre qui avait depuis bien longtemps disparu pour ne laisser place qu'au devoir, à l'accomplissement d'une tâche plus grande que lui. Il était frustré, c'était évident. Frustré, en colère, anéanti par son chagrin bien vite effacé...

- Elle a réveillé bien plus de souvenirs que je ne l'aurais cru. Soulevé bien plus de questions que donné de réponses. J'ai été privé d'une famille une fois, et voilà que l'on m'en prive de nouveau...


Aändrej's Theme

Aändrej assure votre survie en Vert Espoir (#009933)
avatar
Mangriff
SkriffMangriff
Date d'inscription : 22/04/2016
Messages : 262
Points : 5
Niveau : 58
Masculin Âge : 34 ans
Classe : Chasseur
Spécialisation 1 : Garde Rang 4
Spécialisation 2 : Chercheur d'Obscurs Rang 2
Corruption : 0/60
Bonus : Éthéré, Maudit par Source.
Malédiction : [Ambition] Besoin constant et dévorant d'en faire/avoir plus. Veut tout contrôler et maîtriser dans son environnement, et prend des risques parfois inconsidérés. Détecte et obtient profits et opportunités aisément.
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-fanfiction.e-monsite.com/
MessageSujet: Re: Reprendre où tout s'était arrêté [PV Skriff]  Ven 24 Fév 2017 - 23:23
Skriff l’écouta parler sans mot dire. Il comprenait aisément le mal dont souffrait le Lucario, sans connaître la nature exacte de sa malédiction. Il était passé par bien des stades, lorsqu’il avait pleinement réalisé ce dont il souffrait. Il le laissa parler sans l’interrompre, patientant qu’il termine de parler, car le Mangriff sentait qu’il avait encore bien des choses à dire. Néanmoins, il s’arrêta, pour plus longtemps. Il semblait ne pas vouloir aller plus loin, craignant peut-être d’en dire trop. Il évitait le sujet pour ne pas avoir à répondre à la fameuse question. Ainsi, le vent siffla en réponse, caressant les hauteurs du palais comme tant de mains douces qui souhaitaient en apaiser les rudes murailles. Skriff joignit finalement ses mots à cette musique produite par la nature : « La vie a ce don de n’apporter que de nouvelles questions au fil de notre vie. Nous sommes les seuls qui pouvons y répondre. »

Il ne bougea pas, ne souhaitant pas intervenir physiquement. Il resta adossé à la porte, comme y prenant appui pour ne pas faillir ; sans qu’il n’y ait de raison particulière à ce que cela ne se produise. Il continua, passé un temps de réflexion : « Il est sans doute inutile de le faire, mais je tiens à réitérer, devant vous, mon souhait de vous soutenir à travers cette situation. » Il leva ses yeux vers le Lucario, le fixant dans l’ombre. « Si vous désirez mon accompagnement, ce serait avec plaisir que je vous l’offrirais, dès maintenant si besoin est. Les natures de notre mal sont à la fois similaires et différentes, mais j’espère pouvoir vous être d’un quelconque recours. » Il se tut, attendant désormais la réplique du Lucario, si tant est qu'elle vienne.


Suivez ses aventures.
Découvrez-le en détail.
Skriff joue avec les mots en Dark Red (#8B0000)
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Reprendre où tout s'était arrêté [PV Skriff]  

Reprendre où tout s'était arrêté [PV Skriff]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Et si tout n'était qu'un mensonge ? [Terminé]
» "Là tout n'est qu'ordre et beauté, Luxe, calme et volupté." Ou presque. (Emily, Kathleen)
» Tout n'était que chimère. [=> Défi]
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» [Mairie] Alais: arrêtés municipaux en application

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zyn's Helm :: Zone Médiane :: Larkos :: Palais-