Partagez|

Orios Musphelleim ~ Maganon

avatar
OriosMaganon
Date d'inscription : 24/11/2016
Messages : 22
Points : 0
Niveau : 35
Masculin Âge : 31 ans
Classe : Chasseur
Spécialisation 1 : Chercheur d'Obscur Rang 2
Corruption : 0/60
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Orios Musphelleim ~ Maganon  Dim 27 Nov 2016 - 22:36
Orios Musphelleim

Identité
Espèce :Maganon
Type : Feu
Talent :Corps Ardent
Spécificité :Aucune
Âge :31
Sexe :Masculin
Classe :Chasseur
Spécialisation : Chercheur d'Obscur rang2
Né à/aux :Hauteurs Rubis
Né le :Le 5 de Mew
Mon physique
Orios est, comme son nom ne l'indique pas, un Maganon tout ce qu'il y a des plus banale : Son corps est rouge feu avec des zebras rouge et jaune sur son gros ventre (qui le complexe un peu, par ailleurs), ses puissants bras exterminateurs sont jaunes et prêt à faire feu à tout instant, sa bouche rose et donnant l'impression d'un sourire constant, et des flammes un peu sur tout le corps. Évitant le plus possible le corps à corps en combat, il ne possède que très peu de blessure, la plus notable doit être au niveau de sa cheville, une simple coupure.

Mon caractère
Orios, orios orios … Comment le décrire psychologiquement ? Et bien, ça n'est pas simple, il est contradictoire et il le sait. Dans sa vie, il n'a jamais voulu se battre, tout simplement. Il a une aversion profonde pour toutes formes de violence injustifiée, verbalement comme physiquement. Et pourtant, c'est un soldat, un exterminateur, un génocidaire. Il se bat en brûlant tous ses ennemis, mais essaie au maximum d'éviter d'enflammer les habitations. Mais il sait que les autres pokémons n'auront ni la carrure, ni la détermination d'un jour bien vouloir aller se battre. Alors c'est lui qui s'occupe de traquer, d'embraser, de réduire en cendre des êtres qui ne lui ont rien fait, mais qui sont trop monstrueux pour vivre sur cette terre, et espérer se repaitre de nos corps. « Il faut bien que quelqu'un fasse le sale boulot » comme il le dit lui même. Ordinairement d'un calme placide, il pousse cependant la voix lorsqu'il boit, mauvaise habitude qu'il a pris, mais dont il ne veut surtout pas se priver, tant il veut oublier les cris qui résonnent dans sa tête. En effet, depuis un certain temps maintenant, il entend des hurlements, des sanglots, des injures, des horreurs qui le travaillent jour et nuit, qui le rendent irritable quand il est fatigué, et le seul moyen qu'il a trouvé pour fermer leur clapets à ces saloperies sonores, c'est la boisson.
Grand romantique dans l'âme, il est très timide, et rougit autant que le permet sa peau quand une femme à son goût lui parle ou lui porte de l'intérêt. Si il y a bien quelque chose qu'il déteste au plus profond de son âme, c'est d'être au centre de l'attention, de devoir subir le regard, le jugement des autres sur son corps qui lui fait honte, sur ses paroles hésitantes, sur sa non-assurance devant un public. Il essaye d'éviter de parler en public, mais pourtant, quand ce doit être fait, il n'hésite plus. Cependant, en privé, à voix basse et quand c'est l'autre qui a la majorité de parole, il est plutôt doué. Paradoxale, le mot est faible.

Mon histoire
Comme indiqué, Orios Musphelleim est né le 5 de Mew dans une famille plus que tranquille de richissime métallurgiste. Son père ne fut pratiquement jamais là pour lui, obnubilé par son travail. Sa mère passait beaucoup plus de temps avec le grand frère d'Orios, Altaros, qu'avec lui, et il faut avouer que son enfance ne fut pas des plus joyeuses, en tout cas pour un gosse de riche. Constamment comparé à son frère, soit disant meilleur en tout, il n'a jamais eu l'occasion de faire ses preuves, sauf pour rester dans sa chambre. Il passait ses soirées à lire, à étudier, à expérimenter des petits trucs appris dans ses grimoires, et entendait ses parents féliciter Altaros pour ses résultats, son intelligence, son avenir, et j'en passe. Et pourtant, au fin fond de son cœur, il n'a jamais pu le haïr. Il l'admirait, il l'adorait, il faisait tout pour lui ressembler, pour que ses parents puissent un jour être fier de lui. Alors il travaillait dur, apprenait des tonnes de leçons, qu'il mettait en pratique dès qu'il pouvait. Très sociable, il avait beaucoup de connaissance, mais deux seul pokémon lui tenaient vraiment à cœur, et était vraiment ses amis : Une Galegon et un Grolem, respectivement Aiza et Oroa, des enfants beaucoup moins bien loti que lui, qui lui apprenait à faire les quatre cents coups et rigoler un bon coup. Mais qui lui apprenait surtout la dure réalité de ce monde : la pauvreté, la haine, la colère, la rancune, la désolation, l'individualisme, etc. Épris de changement, il voulait changer le monde, rendre le monde bien meilleur, sans connaître les autres périls de Zyn.

Les années passèrent, le petit Magbi fini par évoluer, et ses sentiments avec. Un jour, il avait battu son frère sur une fonte d'épée. Là où lui espérait enfin des compliments de ses parents, ils ne se concentrèrent que sur l'humiliation d'Altaros, qui lui rejeta la faute en suivant. Son frère, n'étant tout de même pas un abruti de première zone, comprit qu'il pouvait tout lui expliquer. Depuis le début de sa vie, leurs parents les avaient poussé à bout pour devenir meilleur, mais son frère ne basait sa réussite que par son expérience plus grande dû uniquement à son âge, et avait beaucoup trop peur d'être abandonné pour permettre à Orios de briller à son tour. Étonnamment, Orios comprit, et leur fraternité n'en fut que plus renforcé. Le tout jeune Magmar avait fini par assimiler son infériorité, le fait qu'il serait le sacrifié pour le bonheur et la prospérité d'Altaros. « Il fallait bien que quelqu'un le fasse » disait-il lui même. Il avait arrêté de se battre devant quelque chose qui le dépassait, mais ne haïssais point, il se contentait d'aimer le bonheur des autres au détriment du sien.

Ses sentiments pour ses amis avaient aussi fini par évoluer, Aiza était devenu une superbe Galeking, et Orios en était tombé éperdument amoureux. Mais Oroa avait été plus rapide, et avait gagné le cœur de la belle. Une grande trahison, une douleur sans nom, qu'Orios oublia bien vite en sombrant une première fois dans l'alcool et dans la « joie pour eux ». Il fut sorti de cette triste période par ses amis, qui l'avaient sciemment trahi, mais pas abandonné.

Puis, un jour cruciale arriva. Le père Musphelleim était mourant, l'avenir d'Orios allait se décider, celui d'Altaros était scellé depuis le début, c'était reprendre la fabrique familiale. Alors la mère d'Orios lui proposa 2 choix qui ne jetteraient pas le déshonneur sur la famille : larbin de son frère ou soldat. On lui laissa quelques heurs de réflexion. Son avenir était assuré si il travaillait pour son frère, mais quelque chose l'en empêchait intérieurement : son propre honneur résistait désespérément contre le fatalisme d'Orios, et réussi finalement à vaincre. La Magmar partit pour un camp de soldat dès le lendemain matin, en disant au revoir à tout le monde, et en souhaitant plein de bonheur.

En bon petit élève, il apprit toutes les méthodes possibles et inimaginables pour exterminer une menace qu'il ne connaissait que de noms : les Corrompus. Durant cette période, il découvrit un objet étrange, le magmariseur, et après l'avoir fait chauffé sous un coup d'instinct, il évolua, sans que cela ne lui procure plus de pensée que « ça sera plus pratique je pense ». Il ne ressentait pas de haine envers eux, juste une simple pensée : « Quelqu'un doit faire le sale boulot. » Son premier meurtre fut rapide. Un jet de flamme, et pouf. Sauf que ce pauvre monstre ne lui avait techniquement rien fait, et cela le tourmentait un peu. Parce que ça se trouve, il y a des gens sympathiques parmi les hordes de féroces et sanguinaires monstres d'obscurité.

Pour chasser ces tracas, il buvait un peu, beaucoup, passionnément, et parfois à la folie, se forgeant une assez mauvaise réputation. Sinon le reste du temps, il lisait, il s'instruisait, follement, il cherchait des alternatives à l'extermination systématique des Corrompus, et gardant une once d'espoir. Enfin, vous commencez à mieux le cerner maintenant. Pourquoi avoir choisi chercheur d'Obscur ? Parce que ça permet de voyager en interne du royaume, et de mettre au service de la communauté son « don » naturel pour la sociabilisation, avec n'importe qui.

Sur moi
Pseudonyme :Dimensio
Mot de Passe : J'espère bien ~
Comment êtes-vous arrivé ici ?Top site ^^
Que pensez-vous du forum ?WOOOOOOOAAAW trop bien ^^
Autre chose ?"Burn MF !!"
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
avatar
Mangriff
SkriffMangriff
Date d'inscription : 22/04/2016
Messages : 262
Points : 5
Niveau : 58
Masculin Âge : 34 ans
Classe : Chasseur
Spécialisation 1 : Garde Rang 4
Spécialisation 2 : Chercheur d'Obscurs Rang 2
Corruption : 0/60
Bonus : Éthéré, Maudit par Source.
Malédiction : [Ambition] Besoin constant et dévorant d'en faire/avoir plus. Veut tout contrôler et maîtriser dans son environnement, et prend des risques parfois inconsidérés. Détecte et obtient profits et opportunités aisément.
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-fanfiction.e-monsite.com/
MessageSujet: Re: Orios Musphelleim ~ Maganon  Dim 27 Nov 2016 - 23:29
Ooooh ! Le beau personnage ! J'adore, sincèrement, il est vraiment génial et complet. J'aime beaucoup sa psychologie qui tranche beaucoup avec le "cliché" du Maganon, et son histoire est réellement touchante. Un personnage tout en nuance, bien développé, et une fiche bien écrite, bien qu'il y avait probablement davantage à développer dans le mental à mon avis.

Bref, je valide tout ça, bon jeu à toi ! Je te donne également le niveau 35. ^^


Suivez ses aventures.
Découvrez-le en détail.
Skriff joue avec les mots en Dark Red (#8B0000)

Orios Musphelleim ~ Maganon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [recherche] Maganon / Elekable
» Echange TYPHLOSION lvl 70 ou SHINEY contre MAGAN
» Maganon
» [Débat/Réflexion] Les pokemons aux Méga impossible
» cizayox maganon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zyn's Helm :: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Actives-