Partagez|

L'Entrée de l'Artiste [PV Testa]

avatar
Drakkarmin
DorianDrakkarmin
Date d'inscription : 08/05/2016
Messages : 13
Points : 0
Niveau : 42
Masculin Âge : 31 ans
Classe : Aventurier
Armes : Dead Ringer
Spécialisation 1 : Musicien Rang 4
Corruption : 0/60
Bonus : Maudit par Requiem.
Malédiction : [Requiem] Dorian ne doit pas s'arrêter de jouer de son instrument sous peine de succomber à Requiem sous 10 minutes.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: L'Entrée de l'Artiste [PV Testa]  Jeu 27 Oct 2016 - 20:12
Il devait être environ trois heures du matin quand Dorian se présenta aux portes de Larkos, couvert de blessures et une des cordes de son instrument coupée. Assez surprenant étant donné qu’il s’agissait de cordes d’or ; et donc, extrêmement résistantes. Mais c’était son état physique qui laissait le plus surpris. Il avait un de ses yeux fermés, empli de sang, sans parler de ses écailles, qui avaient été arrachées ou découpées par ce qui semblaient avoir été de graves lacérations. Peut-être des griffes très acérées, ou des lames plus dangereuses encore. Dans tous les cas, il jouait un air très lent, qui suivait le rythme de ses pas dirigés vers la cité-pont où il espérait enfin trouver refuge. Il jeta un regard inquiet en arrière, empli d’inquiétude, puis hâta le pas pour arriver près des torches qui apportaient le réconfort de la lumière. Il ne pouvait plus voler, une de ses ailes étant tordue. Mais de toute façon, il n’aurait pas pu se permettre de le faire : il aurait été abattu aussitôt qu’on aurait vu une créature approcher par les airs.

Il arriva, à bout de forces, devant la porte, et s’effondra à genoux, ne pouvant désormais plus jouer que d’une patte. Il avait tellement envie de dormir… Mais il ne pouvait pas se le permettre. Il n’avait pas fait les huit heures réglementaires, et s’il s’arrêtait de jouer maintenant, il était fichu. Si ce n’était pas Requiem qui mettait fin à son existence, ce seraient ses blessures qui l’achèveraient alors qu’il était enfin sur le pas de la porte qui le conduisait en sécurité. Il n’avait pas vu de gardes en train de surveiller l’entrée, ce qui était étrange ; mais la porte était fermée. Il allait devoir toquer et espérer que quelqu’un l’entende… De toute façon, il n’avait plus à craindre d’attaque, si près de Larkos. Pas même les Corrompus ne prendraient le risque de l’assaillir ici, tant ils avaient peur d’être abattus à vue. Il soupira longuement, puis commença à frapper de sa tête la porte, toquant au même rythme que sa musique, espérant que quelqu’un vienne le secourir au plus vite. Il n’en pouvait tout simplement plus.


Toutes ses aventures musicales.
Tout sur lui.

Ses notes sont couleur Singing Blue (#000099)
avatar
Mégapagos
TestaMégapagos
Date d'inscription : 13/05/2016
Messages : 110
Points : 3
Niveau : 42
Masculin Âge : 28 ans
Classe : Chasseur
Spécialisation 1 : Garde Rang 3
Corruption : 0/60
Bonus : Éthéré.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'Entrée de l'Artiste [PV Testa]  Mar 15 Nov 2016 - 22:27
Une fois, Testa avait entendu qu'on le surnommait. Jamais il n'avait écouté en quoi il était comparé, ou quel titre il obtenait. Jamais, au grand jamais, il ne voulait accorder de crédit à ces félicitations.

Oui, jamais il n'avait voulu accepter d'être reconnu.

Pourquoi ? Parce qu'il n'était pas de ces gens là, qui se reposaient sur leurs lauriers, sur certaines actions isolées, et qui espéraient un jour que son nom soit écrit en gros dans les livres d'histoires.

Non, ce qu'il voulait, c'était d'être reconnu, mais après mérite.

Finalement, Testa ne cherchait pas à savoir comment atteindre cet objectif, car ce n'était pas son objectif. Ce qu'il voulait, et veut toujours, c'est protéger. Or, protéger, ce n'est pas juste éviter la mort ou les blessures, garder un lieu, ou anéantir l'ennemi.

Protéger, c'est prévenir.

Testa n'était pas assez fort: S'il voulait protéger - et peut être un jour qui sait être reconnu pour ça - il devait s'endurcir, devenir plus fort, et pourquoi pas, finalement, car c'est une idée qui l'a déjà traversé, devenir ce en quoi il a été surnommé, ce en quoi on espérait qu'il soit, ce en quoi il n'avait jamais voulu être appelé, soit...

...le Mur.

La comparaison était facile, parce que Testa était résistant. Mais pour lui, la résistance n'est rien sans l'art du durcissement corporel, de la défense, de la défense multiple, de l'anticipation, de la musculation, de la création de boucliers, des techniques à distance et au corps à corps.
Testa s'était rompu à certains de ces exercices, mais n'avait jamais essayé de tenter le diable, ou de dépasser ses capacités.

Grave erreur.

Aujourd'hui, Testa s'est donné un objectif des plus difficiles. Non, arrêtons de jauger la difficulté avec ce genre de termes. Oui, voilà...
Aujourd'hui, Testa s'est donné un objectif impossible. Aucun mot n'est choisi au hasard: Le Mégapagos s'est réellement essayé à quelque chose de strictement, pour un mortel bien entendu, impossible, et ce - autant par folie que par bêtise que par divertissement que par curiosité, ainsi que pour honorer le surnom surestimant ses capacités - sans exagération d'aucune part.

Testa tentait de déplacer une des murailles de Larkos.

Première idée qui parviendrait à un esprit logique, à juste titre, c'est de penser qu'il est fou. Il l'est. Ensuite, viens le temps de l'espoir infondé et inutile, où en regardant de plus près, on peut se dire que "peut-être il pourrait, si, de cette façon...". Puis, finalement, le constat, résultant de la logique qui revient et de l'espoir qui s'écrase sous la première, qui stipule que oui, effectivement, déplacer une muraille de plusieurs dizaines de mètres de haut, de plusieurs kilomètres de longueur, de plusieurs mètres d'épaisseur, ancrée dans le sol, consolidée, aménagée, avec des gens dessus, des équipements, et ce, seulement à la force des bras, des biceps, des coudes, des épaules, des jambes, des genoux, des pieds, ainsi qu'avec du courage, de l'espoir, de la volonté, même si inébranlable, est totalement, sans débat, sans discussion anticipée, sans dialogue, sans même un regard ni un mot, et ce même avec beaucoup, beaucoup d'imagination, im-po-ssible.

Ah, oui, Testa forçait. Ah, aussi, Testa savait qu'il ne réussirait pas à la bouger d'un picomètre en cent ans. Ah, effectivement, sa veine saillante sur son front de pierre le lui répétait activement qu'il était con.

Sauf que lui, il se disait " On sait jamais ".

Il stoppa vite, cependant. Déjà parce qu'il se savait idiot, mais en plus parce qu'il avait vachement mal aux bras déjà.

Le garde de Larkos - garde qui ne gardait pas - regarda les autres gardes qui gardaient en haut. Enfin, il ne vit personne.
Il écouta alors l'environnement, par défaut. Ouai, souvent c'est comme ça, on ne sait plus quoi faire, alors on reste là, immobile, et on attend, on se dit " ouai, il va se passer un truc " mais non, du coup on écoute voir, au cas où.

Et là, il entendit un son monotone, qui butait parfois.

Un bruit de corde. Un bruit des cordes d'un instrument.
Cela lui rappela les airs de la mandoline de son grand-père durant son enfance. Ah, c'était beau. Papi Pagos disait que c'était avec cette musique qu'il avait séduit mam...mais on s'en fout y'a peut-être quelqu'un en train de crever là-bas !

Testa fonça en direction du son, puis vit alors un helmien blessé.

Ouf, pile à temps, se dit-il.
Celui-ci portait une jolie guitare -jolie parce qu'il ne s'y connaissait pas - et jouait même dans la douleur, même avec autant de violentes blessures de lacérations et de vilains hématomes de coups.

On eut dit que le Drakkarmin - parce que c'était un Drakkarmin - ne voyait plus rien, aveuglé par l'envie de survivre,ce qui est somme toute assez compréhensible dans le fond. Obnubilé par la direction à suivre, il ne voyait rien, si ce n'est l'immense porte de la ville, sur laquelle il toqua, lentement.

Testa accourra soudainement et ne demanda pas son avis au blessé. Finalement, c'est à peine si ce dernier avait vu le garde fou. Il l'attrapa - il ne pourrait pas se défendre efficacement, ou alors, surprenez nous -et le plaça sur ses massives épaules de pierres, puis toqua vivement sur la porte, avec un certain timing, et un certaine enchaînement pour que derrière on sache qu'il fait parti de la garde.

-Qu'on me jette la première pierre si je m'y attendais ! Pensa-t-il a voix haute.

Quoiqu'il arrive, quoique qu'on veuille qu'il fasse ou de quelle manière il réagisse, il fonça - peu après s'être engagé dans la ville - et ce sans qu'on ne le contrôle - on reconnaît Testa à sa carrure - jusqu'à la caserne.

Il devait sauver cet homme, peu importe son identité...sauf si...

Testa ne s'arrêta pas, d'aucune façon. Même, il accéléra d'autant plus qu'il se rendit compte d'un truc à peine une dizaine de mètres à l'intérieur des murs passées.

Et si le Drakkarmin était un infiltré ?

Testa s'y prépara alors, malgré son sauvetage. Il serra les dents et entama une mâchouille qui ne gênera pas éventuellement ses paroles de sortir. Une petite mâchouille quoi, mais vu l'état du dragon, ça suffira.

Alors il continua, qui sait s'il réfléchit à tort ou s'il agit charitablement.

On l'appelait Le Mur ? Il préférait à ça à Chevalier Blanc, mais ce serait moins réaliste.


Testa le beau gosse défend les innocents et défonce les pas gentils en #0000ff.
avatar
Drakkarmin
DorianDrakkarmin
Date d'inscription : 08/05/2016
Messages : 13
Points : 0
Niveau : 42
Masculin Âge : 31 ans
Classe : Aventurier
Armes : Dead Ringer
Spécialisation 1 : Musicien Rang 4
Corruption : 0/60
Bonus : Maudit par Requiem.
Malédiction : [Requiem] Dorian ne doit pas s'arrêter de jouer de son instrument sous peine de succomber à Requiem sous 10 minutes.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'Entrée de l'Artiste [PV Testa]  Dim 27 Nov 2016 - 11:46
Les silhouettes tourbillonnaient doucement sous le regard du Drakkarmin, s'entremêlant dans une laide dissonance. Il ne parvenait plus à jouer correctement ; ce n'étaient plus que des notes volubiles et désaccordées, résonnant dans les airs sans atteindre ses propres oreilles. Yeux mi-clos, le corps étourdi, Dorian ne perçut qu'à peine le fait d'être soulevé, de prime abord. Néanmoins, la douleur accompagnant le choc contre la carapace de roche le fit grogner, sans qu'il ne se plaigne pour autant. Un garde qu'il n'avait pas réussi à reconnaître avait surgi de nulle part, le soulevant pour l'emporter avec lui à l'intérieur de la cité, sans même vérifier son identité. C'était tant mieux, en soi. Le barde ne pensait pas être capable de s'exprimer au vu de son état lamentable. Il se permit donc se laisser aller davantage, sans pour autant s'arrêter de jouer, trop obnubilé par la crainte de s'éteindre par Requiem.

Il distinguait les décors défilant inlassablement, s'enchaînant à toute vitesse. Était-il dans un songe ? Tout allait si vite, les lueurs des maisons s'effrangeaient devant lui et il était incapable de dire un seul mot. Dorian trouva cependant la force de se mouvoir afin de se mettre dans une position plus confortable sur le dos du Mégapagos ; pour autant, il ne s'exprima pas. Il lui présenterait ses remerciements plus tard : le barde était bien loin d'être tiré d'affaire. Tout son corps sonnait de douleur, par coups répétés et plus puissants au fil des notes qu'il tirait. Il ignorait combien de temps il serait encore apte à rester conscient. Bien qu'il s'attendait à succomber s'il abandonnait sa lutte intérieure, le Drakkarmin demeurait inapte à se persuader de persévérer, et chaque seconde avec l'esprit hors du sommeil était davantage de souffrance qu'il s'infligeait volontairement. Cette réalisation le poussa à ralentir de plus belle le rythme de son jeu, tandis qu'il se sentait basculer dans l'inconnu.

Quelques secondes plus tard, Dead Ringer lui glissa des griffes et il sombra dans le néant.


Toutes ses aventures musicales.
Tout sur lui.

Ses notes sont couleur Singing Blue (#000099)
avatar
Mégapagos
TestaMégapagos
Date d'inscription : 13/05/2016
Messages : 110
Points : 3
Niveau : 42
Masculin Âge : 28 ans
Classe : Chasseur
Spécialisation 1 : Garde Rang 3
Corruption : 0/60
Bonus : Éthéré.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'Entrée de l'Artiste [PV Testa]  Dim 27 Nov 2016 - 15:16
Testa arriva alors dans l'infirmerie de la caserne. Il ne prit pas la peine d'ouvrir la porte, il l'enfonça comme un Tauros et projeta les débris dans la salle.
Bien entendu, les quelques blessés et médecins - dont des prêtres - se retournèrent surpris et regardèrent la grosse tortue reprendre sa respiration, tout transpirant, tout en refermant la bouche pour stopper la Mâchouille.

Il posa le Drakkarmin sur le premier lit, et souffla à l'assemblée:

-Allez...faites quelque...chose...pfiou...s'il vous plaît...


Alors qu'il s'asseyait sur une chaise en bois, un Chaglam s'approcha de Dorian et constata les dégâts, puis un Tranchodon prêtre - d'après son allure - prit place devant Testa pour lui parler un peu, et surtout, pour lui reprocher quelque chose:

-Bonjour garde, vous êtes conscients d'avoir endommagé la porte ?


Testa se retourna. Ah oui...

-Désolé, j'avais pas le temps de l'ouvrir, 'savez, j'avais un blessé sur le dos, chaque seconde comptait !


-Peu importe, vous le paierez de votre poche.


Alors que le Mégapagos se faisait réprimander, le Chaglam opérait les premiers soins sur le dragon, lequel semblait endormi. Oui, il n'avait pas dû supporter le voyage porte - infirmerie. Ce que Testa espérait, dans tous les cas, c'est qu'il survive, et ce à n'importe quel prix. Il resterait à ses cotés, jusqu'à son réveil, si réveil il y avait. En ce sens, il posa une question:

-Est-ce qu'il se réveillera ?


Le gros matou continuait de penser ses plaies et d'agir magiquement sur certaines autres. Il leva les yeux une seconde vers la tortue pour lui répondre:

-Normalement, il devrait. Ce que je suis sur de pouvoir affirmer, c'est qu'il n'est pas mort et qu'aujourd'hui ne sera pas ce moment. Par contre, s'il n'ouvre pas les yeux, c'est qu'il est plongé dans le coma. C'est tout ce que je peux dire pour le moment.


Testa s'écrasa littéralement sur sa chaise. Enfin non, c'est la chaise qui fut écrasée. Et par extension, le porte-monnaie de Testa quand il devra rembourser ce qu'il avait cassé. Enfin bref, l'évocation du mot "coma" le pétrifia: Il avait vécu cela pendant onze longues années, et c'était ça qu'il avait voulu prévenir.

Il s'étala sur les genoux, et commença à laisser s'échapper des larmes...Il avait échoué, échoué à sauver un helmien de ce qu'il avait lui-même enduré. Quelle faible, et encore, tout ça par égoïsme ! Il avait voulu dépasser ses limites par pur intérêt, sans penser qu'alors il n'aiderait pas à la protection.

Si cet homme tombait dans le coma, ou pire, mourrait, il ne se pardonnerait pas. Entendre par là qu'il démissionnerait directement et qu'il consacrerait sa vie entière à l'entraînement, de sorte à aller détruire les sources seul. Il se savait inconscient, mais se pensait encore plus idiot d'avoir faillit à son devoir.
Peu importe l'âge qu'il aurait, peu importe les guerres qu'il éviterait, peu importe les malheureuses vies qui tomberont par sa faute, il ira seul - ou bien accompagné de fous - pour détruire le mal à la source.

Il se releva difficilement, pleurant toujours. On lui demanda s'il était proche du Drakkarmin, ce en quoi il hocha horizontalement la tête.

Il passa la porte dans le sens inverse, et s'échappa de l'infirmerie, il avait quelque chose à faire.

* * *


Une heure déjà qu'il attendait le réveil du dragon blessé. Il était allé chercher la guitare tombée précédemment, et par respect, n'y toucha pas. Elle était posée près du lit, et le pauvre Drakkarmin ne bougeait pas.
Quant à Testa, il ne bougera que quand le soleil s'éteindra totalement, car il fallait qu'il prenne son tour de garde. Il espéra assez pour qu'on le prenne pour un prêtre, tant il pria tout le long des soixante minutes.

-Qu'Arceus le protège, peu importe le moyen, par pitié !
pensait-il en continu.


Testa le beau gosse défend les innocents et défonce les pas gentils en #0000ff.
avatar
Drakkarmin
DorianDrakkarmin
Date d'inscription : 08/05/2016
Messages : 13
Points : 0
Niveau : 42
Masculin Âge : 31 ans
Classe : Aventurier
Armes : Dead Ringer
Spécialisation 1 : Musicien Rang 4
Corruption : 0/60
Bonus : Maudit par Requiem.
Malédiction : [Requiem] Dorian ne doit pas s'arrêter de jouer de son instrument sous peine de succomber à Requiem sous 10 minutes.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'Entrée de l'Artiste [PV Testa]  Mer 7 Déc 2016 - 18:09
Il y avait déjà de longues années que Dorian ne rêvait plus ; son sommeil n'était composé que de silence. C'était le seul moment où il pouvait s'abandonner à l'absence de musique, oubliant enfin les notes qui rythmaient sa vie, plongée dans une surdité totale qui le bordait calmement. Tout musicien qu'il était, il avait également besoin de ces moments sans bruit, où il pouvait réellement se reposer. Ses lourdes blessures, qui l'avaient poussé jusqu'aux extrêmes de sa résistance, n'avaient que maigrement cicatrisé sous les soins appuyés des Prêtres. On parlait, on chuchotait, que seule la Grande Prêtresse serait capable de soigner ses maux. Mais ce n'étaient que des palabres aux alentours.

Quoi qu'il en soit, le Drakkarmin ouvrit les yeux. Son premier réflexe fut de se redresser, comme tiré d'un cauchemar. Ses blessures le lancinèrent et il poussa un grognement ; aussitôt, un des Prêtres revint, essayant de le faire s'allonger. Mais Dorian se débattit légèrement, poussant un léger juron, avant de demander agressivement où était son instrument. Le soigneur, agacé par l'attitude excitée du blessé, l'invita à se rallonger en lui expliquant qu'il était bien trop handicapé pour envisager de s'inquiéter à propos de ses possessions. Mais le dragon insista, répétant la même question avec un ton de plus en plus tendu :


« C'est une question de vie ou de mort ! Je dois récupérer mon instrument au plus vite !
- Calmez-vous monsieur, vous vous en occuperez après !
- Assez, dites-moi où il est ! Si quelqu'un me l'a volé, je suis condamné ! »


Toutes ses aventures musicales.
Tout sur lui.

Ses notes sont couleur Singing Blue (#000099)
avatar
Mégapagos
TestaMégapagos
Date d'inscription : 13/05/2016
Messages : 110
Points : 3
Niveau : 42
Masculin Âge : 28 ans
Classe : Chasseur
Spécialisation 1 : Garde Rang 3
Corruption : 0/60
Bonus : Éthéré.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'Entrée de l'Artiste [PV Testa]  Sam 8 Avr 2017 - 13:33
Un Rhinocorne attrapa Testa au détour d'un couloir. Il lui fit part de sa volonté de prendre le tour de garde pour éviter d'avoir à le faire un autre jour, en remplacement de Testa, comme une aide. Le Mégapagos accepta, et au plus vite il pourrait retourner au chevet de ce Drakkarmin qu'il a emmené à Larkos. La tortue remercia alors le pachyderme de pierre et s'en alla, assez heureux pour presser le pas.

Arrivé, il entendit du bruit, et le râle sourd du dragon qui s'excitait. D'abord inquiet, Testa pensait au pire, mais l'helmien, après que le Mégapagos ait pénétré dans la pièce, comprit qu'il ne réclamait que son instrument, lequel avait déjà été récupéré par Testa quelques heures plus tôt, et déposé près du lit.

Il n'y était plus.

Avant toute chose, le Mégapagos balaya la pièce du regard, dans l'espoir de trouver la guitare. Il ne repéra rien. Alors, Testa s'avança, ignora tout contact, et chercha. Puis, dans une poubelle, il vit une corde pendouiller d'un bout. Une guitare qui traine à coté du lit d'un blessé, quel stagiaire a pu se dire que ce n'était pas à lui !?

-Tenez, fit le garde de Larkos en tendant au Drakkarmin l'instrument en piteux état, j'ai été la chercher dans la rue, vous l'aviez fait tomber.


Testa le beau gosse défend les innocents et défonce les pas gentils en #0000ff.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'Entrée de l'Artiste [PV Testa]  

L'Entrée de l'Artiste [PV Testa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» demande gif entrée
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Recettes d'entrées en vidéo.
» A l'une des entrées de la catacombe...
» Une entrée fracassante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zyn's Helm :: Zone Médiane :: Larkos-