Partagez|

EV1 : La Première Source [MdO]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
avatar
Mangriff
SkriffMangriff
Date d'inscription : 22/04/2016
Messages : 262
Points : 5
Niveau : 58
Masculin Âge : 34 ans
Classe : Chasseur
Spécialisation 1 : Garde Rang 4
Spécialisation 2 : Chercheur d'Obscurs Rang 2
Corruption : 0/60
Bonus : Éthéré, Maudit par Source.
Malédiction : [Ambition] Besoin constant et dévorant d'en faire/avoir plus. Veut tout contrôler et maîtriser dans son environnement, et prend des risques parfois inconsidérés. Détecte et obtient profits et opportunités aisément.
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-fanfiction.e-monsite.com/
MessageSujet: Re: EV1 : La Première Source [MdO]  Dim 16 Oct 2016 - 15:49
Skriff n’avait pas bien compris ce qui s’était passé ; il avait finalement hésité à rester en arrière, devant les propos de Lys, mais Testa l’avait embarqué quand même. Qu’importe, au final, cela revenait sensiblement au même. Sans doute prenait-il trop de risques. Il avait des responsabilités importantes, il avait un rôle à jouer et à remplir avant tout. S’il était mort aujourd’hui, qui aurait pris le relais à Larkos ? Qui aurait été apte à développer la ville comme lui le faisait, alors qu’il n’avait pas l’ombre d’un héritier ? Skriff allait en vieillissant, et il ne survivrait peut-être pas soixante ans comme son père l’avait fait. Avoir un fils, ou une fille, allait devenir quelque chose d’assez important, s’il voulait avoir le temps de l’éduquer pour en faire un héritier. Mais le fait de réduire un enfant au simple rôle de « responsable suivant » n’était pas en accord avec sa philosophie. Et si l’enfant n’était finalement pas capable de le faire, ou n’en avait tout simplement pas envie ? Il ne se sentirait pas de le forcer. Le Mangriff soupira longuement alors qu’ils chutaient, suivant cette pensée. Peut-être prenait-il tout cela beaucoup trop à coeur parce que c’était personnel… Et les choses personnelles, cela faisait bien 16 ans qu’il ne les avait plus affrontées. Il avait perdu l’habitude de tout cela.

Il sentit son cou le brûler. Comme d’habitude quand il y repensait.

Il bondit et se plaça devant Testa, constatant que tout le monde était du côté éloigné de la Source. Le  portail était ouvert ; il allait falloir faire vite. Ils devaient décider, en moins de trois minutes, qui irait achever la Source définitivement. Il n’y avait pas de place pour un long débat. Deux minutes de discussion, et la personne désignée y irait. Il espérait qu’au moins un accepte de payer ce lourd tribut.

… A défaut, il ferait ce qu’il avait à faire, même s’il espérait sincèrement que quelqu’un accepterait.


« Excusez-nous pour cette arrivée soudaine, mais c’est essentiel. Quelqu’un doit passer le portail si nous voulons achever la Source une bonne fois pour toutes. Seulement, la personne qui le fera se retrouvera maudite définitivement. J’ignore les effets de la malédiction, ça dépend de la personne ; nous avons deux minutes pour choisir, alors dépêchez-vous de vous décider. Une personne y va, pas plus, pas la peine d’infliger une malédiction à plus de personnes que nécessaire. Je sais que personne n’a envie de porter un tel poids, mais c’est le seul moyen de la vaincre et de repousser la Corruption efficacement. De plus, les effets produits par sa destruction seront extrêmement positifs, alors… Ça vaut le coup. J’offrirai mon soutien personnel à celui ou celle qui se dévouera. »



Vous avez une limite de 12 posts à partir de celui-ci pour parler/dialoguer, sachant qu'au 13ème (ou au 12ème), un ou plusieurs personnages doivent passer le portail : pas avant. Nous considérerons que Testa aura accepté de vous laisser passer par défaut à ce moment-là. ATTENTION. Si vous passez le portail, vous obtiendrez plusieurs bonus scénaristiques, mais également une malédiction qui peut être très handicapante ! De plus, il est impossible de faire marche arrière dès que vous avez traversé le passage. Alors soyez sûr et certain de bien vouloir mettre en danger votre personnage... Bonne chance !


Suivez ses aventures.
Découvrez-le en détail.
Skriff joue avec les mots en Dark Red (#8B0000)
avatar
Mégapagos
TestaMégapagos
Date d'inscription : 13/05/2016
Messages : 110
Points : 3
Niveau : 42
Masculin Âge : 28 ans
Classe : Chasseur
Spécialisation 1 : Garde Rang 3
Corruption : 0/60
Bonus : Éthéré.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EV1 : La Première Source [MdO]  Dim 16 Oct 2016 - 15:56
Testa leva les yeux vers Skriff.
Il avait déjà compris tout ça, et c'est pourquoi il cria alors, comme pour compléter les déclarations de Skriff:

-Ceux qui n'ont rien à dire, taisez vous et ne prenez pas part au débat. C'est un sacrifice, et je ne laisserait passer qu'une seule et unique personne. Ne me forcez pas la main, je me montrerai impitoyable.


Le Mégapagos ne savait pas s'il allait pouvoir longtemps tenir la Garde Large.

-Si personne n'y va, en tant que garde de Larkos, et pour Zyn, j'irai. En attendant, dépêchez vous de choisir !


Testa le beau gosse défend les innocents et défonce les pas gentils en #0000ff.
avatar
MeliynxEmbrylex
Date d'inscription : 07/05/2016
Messages : 63
Points : 3
Niveau : 30
Masculin Âge : 16 ans
Classe : Survivaliste
Armes : Machette
Spécialisation 1 : Destructeur Rang 2
Spécialisation 2 : Serrurier Rang 1
Corruption : 0/60
Bonus : Éthéré.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EV1 : La Première Source [MdO]  Dim 16 Oct 2016 - 17:55
Meliynx, sans même avoir le temps de réagir, fut saisit plaqué au sol.
Grmmf, cette saloperie allez le lui payer...
Il vit d'un seul coup le pied s'élever.
Meliynx essaya de bouger, mais c'était trop tard.
Un coup.
Deux coups.
Trois coups.
La douleur, insupportable, explosa dans le côté gauche de son crâne.
Il allait...
Non. Quelqu'un s'était interposé entre lui et la Corrompue.
Il se laissa aller avec soulagement à l'inconscience.

L'Embrylex se réveilla peu après, entendant la voix forte de Skriff.
il essaya de se relever, mais dans son état, il en était proprement incapable.
Il avait une douleur atroce à la tête, et le sang lui brouillait la vue. Et le coin assombrie du gouffre, à sa gauche, ne l'aidait pas. Lentement, il porta sa main à son crâne.
Puis il comprit. En même temps que le mangriff finissait ses explications.
Il voulut parler, mais n'y parvint pas. Il cracha juste un peu de sang.
Il se détestait.
Il détestait son impuissance.
Petit tas de chair inutile et borgne, ne pouvant même pas se sacrifier pour les autres.
avatar
AändrejLucario
Date d'inscription : 22/04/2016
Messages : 33
Points : 8
Niveau : 50
Masculin Âge : 50 ans
Classe : Exilé
Spécialisation 1 : Chercheur d'Obscurs Rang 3
Spécialisation 2 : Obscurci Rang 1
Corruption : 0/59
Bonus : Éthéré, Maudit par Source.
Malédiction : [Paternité] Si l'un de ses deux fils décède, Aändrej meurt également.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EV1 : La Première Source [MdO]  Dim 16 Oct 2016 - 17:56
La Créature s'était écrasée face à leur puissance et leur supériorité. Le coup fatal venait même d'être porté.
Le Lucario s'était reculé, légèrement, tenant sa lance d'une patte et y basculant la majorité de son poids, proche de l'épuisement complet.
Ils avaient résisté, combattu vaillamment, tenu bon jusqu'au bout pour enfin voir le bout du tunnel. Ils avaient vaincu la Source, sans subir trop de casse. Elle s'étendait, à présent, parlait presque naturellement, et Aändrej fut bien en peine de pouvoir répondre. Il ne pouvait pas prétendre se montrer miséricordieux en une pareille situation. Cette Bête avait été, d'une façon largement indirecte, la source de tous ses malheurs. Ou, en tout cas, l'avatar de ce qui avait constitué son ennemi de toujours. Dire qu'il s'était défoulé comme un beau diable était exagéré, mais il y avait mis du coeur. Et s'il lui coûtait de l'admettre... Il avait aimé ça.

Les événements qui s’enchaînèrent après coup devinrent flous, presque irréels. Il avait eu bien du mal à suivre le sujet établi. Mais le peu de réflexion qu'il avait eu à mener pour comprendre avait été suffisant.
En venant ici, il avait eu bien du mal à trouver la raison. Mais elle s'était presque imposée d'elle-même. Il n'avait plus rien à perdre et, en un sens, c'était toujours le cas. Il était venu en espérant trouver mourir de la façon dont il voulait mourir. Au champ d'honneur. Il cherchait encore un sens à sa vie, un but à suivre après tous ceux qu'il avait perdus. Il se savait incapable de vivre s'il n'existait plus rien qui ait pu le retenir sur cette terre et ce sacrifice... Ce n'était pas une belle opportunité mais ça permettrait à d'autres de ne pas avoir à vivre avec un fardeau qu'il avait déjà longtemps dû porter en équivalent.

Il fit un pas en avant, toussotant pour qu'on remarque sa présence (chose qu'il n'était guère difficile de voir étant donné qu'il n'avait que très peu été blessé durant les escarmouches).
Il s'éclaircit alors la gorge.


- Je me porte volontaire pour y aller. Je ne sais pas s'il existe de choix plus judicieux mais il semble que nous n'ayons pas le temps pour trouver la meilleure solution. Il n'y aurait pas de bonne solution, autant se conformer à ce qui nous semble être le moindre mal. Et dans ma façon de voir les choses, je suis ce qui se rapproche le plus du moindre mal des choix.

Il se tut en jetant un bref regard à tous les Helmiens présents, reprenant après coup. En l'état, il était presque résigné à son sort. D'autres pouvaient se porter volontaire mais, dans sa tête, il lui était certain d'être celui qu'il fallait condamner. Il n'avait pas payé ses erreurs ou même ses crimes.

- Vous êtes tous encore bien jeunes, vous avez la vie pour apprendre. Pour fonder une famille, apprendre de vos erreurs et savoir en tirer parti. Eduquer les vôtres, protéger les villages, vaincre la Corruption. Vous avez un bel avenir, quelque chose de beau à tracer. Je ne crois pas que les malédictions soient si faciles à porter que cela et je ne tiens pas à ce que chacun ici vive avec un si lourd fardeau sur les épaules. Je suis un Exilé, ma famille m'a renié, j'ai perdu ma bien-aimée dans un raid et mon fils parmi les Corrompus... Il est trop tard pour que j'espère refonder une famille, reprendre ma vie là où je l'ai laissé en partant moi-même en Exil bien des années plus tôt ou me donner corps et âme à une cause juste pour espérer en voir la fin.

De nouveau, ce fut le silence. Il ne cherchait ni à attendrir, ni à provoquer la pitié. Il ne cherchait pas plus à partager sa peine, sa douleur, bien qu'il venait de le faire. Il ne pleurait pas. Il avait déjà longtemps perdu cette possibilité que de pleurer ce qu'il avait déjà égaré. Résigné à ce triste sort, accablé par un destin qui jamais n'avait voulu tourner en sa faveur, il s'était fait une raison et avait accepté la pénible tâche. Tôt ou tard, il devait se sacrifier. Peut-être qu'aujourd'hui, le jour était venu. Il s'y plierait avec joie, obtenant enfin une raison de vivre, et de mourir, qui lui allait. Une façon de payer au centuple ce qu'on lui devait.

Une façon de partir avec ce qui le caractérisait tant. Le panache.


- Je me porte volontaire. Répéta-t-il, une fois encore, à la petite assemblée. J'ai appris à ne plus rien craindre d'autre que la Corruption. Je vieillis et, de jour en jour, j'en subis la peine. La mort ne m'effraie plus et les difficultés ne m'ont jamais fait fuir. Que ce soit pour m'avouer vaincu ou pour continuer de vivre, je le ferai dignement. Et dignement, j'affronterai ce fléau. Et s'il s'agit d'avoir à protéger une chose, ou mieux encore une personne, puisse cette malédiction être le dernier but qui me maintienne en vie.

Il planta la hampe de sa lance dans le sol rocailleux, résolu et déterminé par la force de ce souhait néfaste.
D'autres s'avanceraient certainement. Il avait déjà énoncé ses arguments. Peut-être serait-ce trop difficile pour lui ? Il n'avait jamais clairement su de quel bois il pouvait être fait et c'était une question qui lui importait peu, à présent.


Aändrej's Theme

Aändrej assure votre survie en Vert Espoir (#009933)
avatar
LysZoroark
Date d'inscription : 23/05/2016
Messages : 36
Points : 48
Niveau : 31
Féminin Âge : 23 ans
Classe : Prêtresse
Spécialisation 1 : Croyante Rang 3
Corruption : 0/60
Bonus : Éthérée, Maudite par Source.
Malédiction : [Partage] Lys ressent la douleur mentale et/ou physique de toute personne dans un rayon de trois mètres autour d'elle.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EV1 : La Première Source [MdO]  Lun 17 Oct 2016 - 0:35
Elle chutait.
Elle sentait son poids irrémédiablement attiré vers le bas, l'air frappant son pelage sombre.
Il fallait qu'elle fasse quelque chose, qu'elle bouge, se ressaisisse, sinon, elle allait se briser la nuque.
Mais son esprit était ailleurs.


" Dois-je encore savoir quelque chose ? "

Le Mangriff s'était penché vers elle pour lui murmurer des directives.
Pas de problème, elle aurait passé le message sans soucis, ça lui semblait clair.


" Qu'y a-t-il derrière ce portail, hormis le cœur ? "

Elle avait hésité à poser la question, mais cela lui semblait important.
L'air du chef de Larkos... et la réponse... s'étaient figés dans sa tête.
Et elle avait sauté, car elle devait au plus vite rejoindre les autres...
Mais son esprit était ailleurs.

Et soudain elle sentit une force qui la retint.
Le Megapagos l'avait rattrapée, et en même temps la sortit de ses pensées.
Et enfin le choc. Il fut rude, mais sûrement pas autant que si il n'était pas intervenu.
Peut-être lui devait elle la vie ?

Elle vit la Source, un dernier coup qui la mit à terre, et enfin, la Noctali.
Le regard de la prêtresse s'illumina en la voyant, mais déjà le portail s'ouvrait.
Ce fut le garde le plus rapide, grâce à un aqua-jet, repoussant les plus proches.
Et qui plaça une protection autour de la Source.

La voix de Skriff s'éleva alors. Elle fronça un peu les sourcils.
Finalement il était venu...
Elle n'eut plus du tout envie de devoir quelque chose au garde qui l'avait emmené, mais au fond, elle savait qu'il avait fait ce qu'il devait. Et puis, au vu de l'état de la Mère de Osselait, il ne devait plus risquer grand chose.
Son explication fut brève et concise, mettant tous les présents face à la situation.

Elle se rapprocha de la Noctali à petits pas pendant qu'il parlait. En la voyant blessée, elle s'accroupi et posa une main sur son épaule pour l'examiner silencieusement. Elle remarqua ensuite un Embrylex, lui grièvement blessé, mais encore en vie.
Intervint ensuite un Lucario. Elle l'avait déjà remarquer plus tôt. Ses mots furent très sensé, et prenant. Mais quelque chose la gênait.

Elle se redressa et approcha, se raclant la gorge et élevant légèrement la voix.


" Vous semblez être quelqu'un de ... déterminé. Je suppose que c'est normal, et c'est même louable de vous offrir ainsi.
Mais, croyez moi, vous pouvez sûrement accomplir encore bien des choses, et vous n'avez pour cela pas besoin qu'un poids supplémentaire s'ajoute à vos épaules déjà bien alourdie.
"

Elle tourna son regard vers Skriff, et ensuite les autres présents jusqu'à s'arrêter sur Mira.
Elle baissa alors les yeux, la voix du chef de Larkos se répétant dans sa tête, et elle fixa la Source.


" J'ai donné ma vie à Arceus."

Elle se tourna à nouveau vers le vétéran. Son air se faisant plus sûr, sa voix plus claire.

" Je n'aurai pas de famille autre que les prêtres. Ma voie est déjà toute tracée.
J'ignore la nature exacte de cette malédiction, mais cela m'est égal. Les miens m'aideront à y faire face. Le fardeaux de la corruption ne devrait pas s'abattre sur qui que ce soit. Et c'est pour cela que nous sommes là. Nous sommes un de ces boucliers face à l'obscurité.
C'est mon devoir de prendre cette charge. Et...
"

Sa gorge se noua.
Faire face à ce qu'il y avait derrière...

Depuis les mots du Mangriff en réponse à sa question, son âme chancelait.
Rien que cela était un poids immense. Et elle se devait de s'en charger.
... Elle était idiote ? Qu'espérait-elle ? Une apparition d'Arceus ?
Peut être bien. Qui d'autre qu'elle pourrait s'occuper de ça comme il se doit, de toute façon ?
Au fond, la malédiction, elle s'en moquait bien. Il y avait plus important.
Elle avait déjà bien assez fui tout cela. Elle devait se rendre à l'évidence et prendre les choses en main. Elle savait que malheureusement il n'y avait pas d'autre choix.
Cela ne changeait rien à ce en quoi elle croyait. Mais aujourd'hui, une décision doit être prise, en toute conscience.


" La Lumière d'Arceus doit intervenir. " son silence n'avait duré qu'une fraction de seconde.
Je dois m'en occuper. Il le faut. "

Car Arceus protège ceux qui ont laissé la Corruption entrer dans leur cœur.


avatar
MiraNoctali
Date d'inscription : 01/05/2016
Messages : 42
Points : 53
Niveau : 33
Féminin Âge : 17 ans
Classe : Survivaliste
Spécialisation 1 : Chercheur Rang 2
Spécialisation 2 : Destructeur Rang 1
Corruption : 0/60
Bonus : Éthérée.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EV1 : La Première Source [MdO]  Jeu 20 Oct 2016 - 15:57
Les événements se mélangeaient entre eux, et tout lui semblait flou, s'enchaînait trop vite. La Source qui l'attaquait, elle qui ripostait. La Mère qui finissait par s'arrêter, à bout de forces, et qui pleurait.

Mira s'immobilisa, fixa le visage devenu si triste de son adversaire. Sa colère ne s'était pas éteinte, mais s'était presque calmée, en voyant les larmes de cette ennemie. Comment était-ce possible ? Pourquoi...

Mais déjà, tout reprenait. La voix suraiguë s'éleva une nouvelle fois, si éraillée que les mots en étaient presque incompréhensibles. Une plaie lumineuse se creusa dans le buste de la Source. Le sens des paroles qu'elle prononçait mit un moment à se former dans l'esprit de Mira. Que se passait-il ? Il y avait une... Une malédiction ?

La Noctali fit instinctivement un pas un arrière, muette de stupeur. Elle se rendit alors compte que d'autres étaient descendus dans le gouffre. Parmi eux, elle finit par apercevoir la Zoroark.
En d'autres circonstances, la Survivaliste lui aurait sourit. Mais son angoisse quant à ce qui allait suivre était trop forte pour qu'elle parvienne à esquisser le moindre mouvement, et elle se contenta de la fixer d'un air à la fois soulagé, inquiet et épuisé.

"Elle a survécu, ne t'inquiète pas. Tout va bien."

La Noctali sentit qu'on bougeait, là, juste derrière elle, et se retourna brusquement, toujours sur ses gardes. Il lui fallut plusieurs longues secondes pour comprendre que personne n'essayait de l'attaquer, et que le mouvement venait de l'Embrylex, qui semblait être retombé dans l'inconscience, à présent.

Lui aussi était vivant. Elle avait réussi. Réussi à le protéger.

Mira vit que la Prêtresse s'était penchée sur elle pour l'examiner. Elle s'éloigna aussitôt, se forçant à ne montrer aucun signe de fatigue. Elle n'avait besoin de rien, elle pouvait tenir, pour l'instant. Pas comme lui.

Je n'ai rien. Mais je n'ai pas su comment l'aider,murmura-t-elle à la Zoroark, si bas qu'elle seule pouvait l'entendre, en désignant du regard l'Embrylex allongé près d'elle. Est-ce que vous pourriez essayer de -
Mira s'interrompit.
Un Mangriff, celui qu'elle se rappelait avoir croisé aux Archives, et qui semblait être le chef de tous les autres, avait commencé à parler, expliquant ce qui allait arriver.

Ils devaient faire un choix, et vite.

Un Mégapagos se porta volontaire, de même qu'un Lucario. Et une autre voix s'éleva.

Celle de la Prêtresse.

Mira lui lança un regard terrifié. Elle admirait son courage, quelque part. Mais elle ne voulait pas qu'elle -

"Tu ne la connais pas, ce n'est qu'une personne parmi tant d'autres. Et de vous tous, il faudra bien que quelqu'un y aille. C'est inévitable. Si ce n'est pas elle, ce sera peut-être toi."

La Noctali se figea. Elle n'avait pas le courage des trois autres. En vérité, elle était terrifiée de ce qui pourrait lui arriver, si elle allait de l'autre côté.

Et la malédiction... Elle ne pouvait pas se permettre de prendre tous ces risques. Si tout cela l'empêchait de retrouver un jour Niilo, alors elle ne se le pardonnerait jamais.

Mira baissa les yeux, ne dit pas le moindre mot, s'efforçant de ne pas se faire remarquer.

Elle n'avait pas le droit. Pas le droit de se laisser ralentir, tuer, blesser, ensorceler. Et le pire était qu'elle se sentait terriblement coupable de penser comme cela, de laisser un autre se sacrifier pour elle, pour tous ceux qui étaient présents.

De se servir encore une fois des autres.
avatar
Mégapagos
TestaMégapagos
Date d'inscription : 13/05/2016
Messages : 110
Points : 3
Niveau : 42
Masculin Âge : 28 ans
Classe : Chasseur
Spécialisation 1 : Garde Rang 3
Corruption : 0/60
Bonus : Éthéré.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EV1 : La Première Source [MdO]  Dim 23 Oct 2016 - 20:37
Testa sentait un long silence s'installer après les déclarations du Lucario et du Zoroark.
Il n'allait pas choisir lui-même, mais il espérait qu'ils se décident vite: Pas qu'il voulait que quelqu'un soit maudit, mais que la Source soit éradiquée le plus vite possible.
Le Mégapagos était aussi rassuré que certains se portent volontaires.

Sentant que sa Garde Large s'estomperait bientôt, il murmura à son supérieur, Skriff, quelques paroles:

-Monsieur, ne devriez vous pas trancher ? J'ai bien l'impression que personne d'autre ne va lever la main...


Ce qui s'apparentait à un murmure ressemblait alors plus à une simple phrase, tant le son porta. En fait, Testa avait dit tout haut ce qu'il voulait annoncer tout bas.

Tant pis, au moins, ça provoquera peut-être une réaction dans l'assistance.


Testa le beau gosse défend les innocents et défonce les pas gentils en #0000ff.
avatar
AaroiseMagirêve
Date d'inscription : 27/04/2016
Messages : 24
Points : 30
Niveau : 32
Masculin Âge : 23 ans
Classe : Survivaliste
Spécialisation 1 : Explorateur Rang 3
Corruption : 1/60
Bonus : Éthéré, Déchirure Spectrale.
Malédiction : Aaroise a toujours un point de Corruption et la déchire dans son dos s'élargit au fur et à mesure que sa Corruption augmente.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EV1 : La Première Source [MdO]  Lun 24 Oct 2016 - 0:25
Aaroise ré-enroula son fouet en voyant que la Source était vaincue. Il écouta son discours d'un air un peu dubitatif. Elle n'espérait quand-même pas les attendrir après tout ce qu'elle avait fait?
Ou bien peut-être voulait-elle les effrayer avec ses histoires de malédictions?
Il devait bien admettre qu'il l'imaginait tout à fait capable d'infliger une malédiction même par-delà la tombe.
Le Magirêve écouta le Mégapagos et le vieux Lucario parler, puis fut surpris de voir que Lys se présentait elle aussi.
Il hésita un moment. Leurs arguments n’étaient pas idiots, et l’un comme l’autre étaient des candidats valides. Finalement ce fut l’intervention du garde qui le décida. Il n’avait pas le temps de tergiverser plus longtemps.
Il s’avança en levant le bras.


Je suis également volontaire.
Je n’ai pas la détermination et l’expérience de notre vétéran ici présent ni la foi inébranlable qui accompagne cette prêtresse, mais je suis prêt à me sacrifier également.

Car je pense que ni la résignation ni l’abnégation ne protège des malédictions. Il n’y a rien que l’on puisse faire, une malédiction touchera par sa nature forcément un point faible.
Vous voulez la prendre pour protéger les gens ? Comme l’a dit ce monstre, elle a pour «  thème » la protection. Ça ne veut pas dire que vous serez condamnés à protéger ou je ne sais quelle autre interprétation chevaleresque. Vous rendre un danger directe ou indirecte pour ce que vous vouliez protéger en vous proposant serait une interprétation tout aussi valable. Ce sera forcément une chose retorse qui retournera ce en quoi vous croyez contre vous.

On ne peut pas tromper une malédiction, et on ne peut pas s’y préparer.


Il marqua une pause.

Je suis un survivaliste, et à ce titre je me rends dans les Terres Corrompues. Je sais bien que je ne pourrais pas résister à la Corruption éternellement. Tôt ou tard, j’y mourrai, ou les rejoindrai, comme tout les autres. Si je peut en même temps leurs apporter une malédiction, et bien tant mieux, et comme ça la malédiction ne resterait pas dans le sein des terres encore intouchées.

Le Magirêve se tourna vers la Zoroark et le Lucario.

Nous allons avoir besoin de prêtres aux cœurs purs et d’helmiens courageux, et une force de volonté telle que la votre pourrait être utile à bien plus qu’endurer une malédiction qui la pervertirait.
Alors que je n’ai moi-même rien de plus à apporter que ma décision de me rendre dans les Terres Corrompues pour rapporter une poignée d’information utile.
Et je n’ai jamais été très doué pour protéger de toute façon.


Aaroise parle trop, et il le fait en #006633! ^^
avatar
Mangriff
SkriffMangriff
Date d'inscription : 22/04/2016
Messages : 262
Points : 5
Niveau : 58
Masculin Âge : 34 ans
Classe : Chasseur
Spécialisation 1 : Garde Rang 4
Spécialisation 2 : Chercheur d'Obscurs Rang 2
Corruption : 0/60
Bonus : Éthéré, Maudit par Source.
Malédiction : [Ambition] Besoin constant et dévorant d'en faire/avoir plus. Veut tout contrôler et maîtriser dans son environnement, et prend des risques parfois inconsidérés. Détecte et obtient profits et opportunités aisément.
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-fanfiction.e-monsite.com/
MessageSujet: Re: EV1 : La Première Source [MdO]  Lun 24 Oct 2016 - 1:50
Skriff écouta chacun parler attentivement, les fixant dans les yeux à chaque fois qu'ils s'exprimaient. Dans leurs yeux luisaient des sincérités et des forces de volonté rares. Il était évident qu'ils n'étaient pas les premiers Helmiens venus ; des gens remarquables, à n'en pas douter. Il était presque déçu qu'aucun des trois s'étant exprimé ne fusse membre de la Garde. Ils auraient sans doute fait d'excellents soldats, tous pour différentes raisons... Mais ils avaient déjà leur voie, et c'était bien mieux ainsi. Il ne doutait pas une seule seconde que chacun fusse excellent dans ce qu'il faisait -que ce soit dans leur tâche de prêtresse, d'explorateur, ou de gardien de la Corruption. Ils n'étaient pas des Éthérés pour rien... Il fallait croire que la grâce d'Arceus avait été accordée à ceux manifestant des traits exceptionnels. Était-ce parce qu'ils étaient si particuliers qu'ils étaient ainsi bénis, ou était-ce la bénédiction qui leur donnait tant de capacités ? Il ne s'était jamais réellement posé la question... Et n'aurait sans doute pas la réponse. À la fin de leur discours, voyant que le temps pressait, Skriff décida malgré tout de s'exprimer.

« Je tiens à rappeler... Que la question n'est pas de savoir si vous allez pouvoir supporter une malédiction malgré votre rôle ou votre mission, mais bien de savoir si vous, en tant que personne, allez pouvoir vivre avec. »

Il marqua une pause, et porta ses griffes à son bandana noir qu'il n'enlevait jamais. Il hésita, le souffle coupé quelques instants, puis se demanda si ce n'était pas l'effet conjugué de la douleur et de la fatigue qui le faisaient agir de façon stupide. Il allait sans doute regretter son acte quand la lucidité lui serait intégralement revenue, mais il tenait à ce que chacun réalise le poids de ce qu'ils allaient devoir affronter. Peut-être que ça permettrait d'éviter à le jouer au plus rapide, ou à devoir désigner. Skriff ne supporterait pas le fait de devoir sceller le destin de l'un d'entre eux comme Testa l'avait proposé. C'était... Non. Il savait tout à fait ce que c'était. Sur cette pensée, il tira son bandana et révéla la fourrure du bas de son cou, qui semblait sensiblement abîmée. De son autre patte, il souleva les poils et montra, juste dans le creux, une sorte de... Cicatrice. C'était une marque noire. En observant plus précisément, on pouvait voir une sorte de mâchoire avec une longue langue pointue en sortant. Elle était plutôt petite mais très détaillée, et avait brûlé toute la fourrure autour.

« Seize ans auparavant, nous avons commis l'erreur de traverser le portail à quatre en espérant ainsi diminuer le poids de la malédiction. Cela n'a pas fonctionné. À force de persévérance, nous avons en diminuer l'influence sur nos vies, voir même à la cacher... Enfin, pas tous. »

Il remit son bandana, un peu comme si révéler une partie de son intimité l'avait singulièrement dérangé. Ce genre de scoop, de toute façon, ça risquait de faire scandale si ça se savait. Skriff, maudit par une Source ? Ça défrayerait la chronique si ça venait à se savoir. Mais il pensait pouvoir faire confiance aux personnes qui l'entouraient, au moins dans une certaine mesure.


« Ne cherchez pas à savoir si vous allez pouvoir continuer à faire ce que vous faites. Vous n'avez aucune idée de ce en quoi va consister le mal qui vous affectera. Si ça se trouve, il vous aidera dans une certaine mesure. Il faut juste que vous sachiez si vous serez capable de vivre avec, à tous les instants, quoi que ce soit. Ne cherchez pas à faire ou à prévoir en fonction des autres, mais en fonction de vous-même. On ne vous demande pas d'y aller pour éviter que quelqu'un d'autre que vous jugez plus valeureux que vous ne le fasse. »

HRP:
 


Suivez ses aventures.
Découvrez-le en détail.
Skriff joue avec les mots en Dark Red (#8B0000)
avatar
AändrejLucario
Date d'inscription : 22/04/2016
Messages : 33
Points : 8
Niveau : 50
Masculin Âge : 50 ans
Classe : Exilé
Spécialisation 1 : Chercheur d'Obscurs Rang 3
Spécialisation 2 : Obscurci Rang 1
Corruption : 0/59
Bonus : Éthéré, Maudit par Source.
Malédiction : [Paternité] Si l'un de ses deux fils décède, Aändrej meurt également.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EV1 : La Première Source [MdO]  Lun 24 Oct 2016 - 21:51
Il ne fut pas le seul à se présenter. Le sens du sacrifice était une chose présente en plusieurs d'entre eux. Et si certains étaient encore trop terrifiés pour pouvoir s'avancer, d'autres comme lui possédaient une chose bien plus forte que la peur, les poussant à agir. En soit, chacun des propos des combattants et autres supports de cette guerre ouverte face à la Corruption prenait sens. Mais ils tournaient en rond, à se renvoyer entre les pattes la responsabilité du fait à accomplir.
Cette malédiction, quoi qu'elle pouvait être, s'avérerait compliquée à vivre pour quiconque prendrait la peine de sacrifier son quotidien pour cette condamnation.
Le Lucario raffermit sa prise sur sa lance. Ce n'était pas le moment de choir, n'est-ce pas.

Aux propos de chacun, il poussa un soupir. Bien loin du compte, ils étaient tous. Héros ou volontaire, aucunement cela. Il n'était plus là pour se prouver qu'il existait. Il était là pour d'autres choses, pour accélérer un processus qui tardait à venir.
Le chef de la garde de Larkos leur expliqua ainsi ce qu'il était advenu de lui et ses compagnons, bien des années plus tôt. À une époque où Aändrej était déjà en exil. Alors que les siens avaient eu besoin d'aide et qu'il avait fui, trop malheureux pour accepter de voir que ses propres peines n'étaient guère plus difficiles à supporter que celles qu'enduraient bien d'autres Helmiens. Il était temps qu'il paye pour son égocentrisme de l'époque. Tout comme il devait payer pour bien des choses.

L'aveu de l'Helmien était, en tout cas, une preuve de faiblesse autant qu'une marque de sagesse. Et pour peu qu'il ait pu comprendre la portée de son geste, Skriff venait de faire preuve plus sûrement d'humilité que d'aucune autre vertu possible. Les blessures et cicatrices physiques n'étaient rien en comparaison du marquage au fer rouge sur l'âme. Et si une malédiction devait être parfaitement pénible à supporter, elle n'en rendrait pas moins l'existence plus agréable à supporter si l'état d'esprit devait suivre.

L'Exilé s'exprima alors, toussant, raillant en un sens les propos des autres volontaires par un rictus nerveux. Il y avait quelque chose d'ironique en cette situation, celle où il devait condamner le souhait de se sacrifier de ses deux compagnons de bataille. Celle où il devait parjurer son propos, en un sens.


- Nul besoin de choisir. Je suis prêt pour ça, comme je n'ai jamais été prêt de le faire. Cela fait trop bien longtemps qu'Arceus repousse l'échéance de mon trépas et me refuse de rejoindre les miens. J'ai une dette à payer envers notre patrie, envers chacun de nos confrères. J'ai des fautes à expier et ni un avenir prometteur ni une âme pure ne saurait pouvoir se sacrifier pour un vieil ermite tourmenté par des erreurs de jeunesse qu'il a, en cet instant, l'opportunité de corriger. Je ne peux pas prétendre valoir mieux que chacun ici mais je sais que nous vivrons tous de biens sombres heures. Et vous devrez tous vivre encore votre vie, profiter de chaque instant tant qu'aucune malédiction ne ronge votre âme et votre conscience.

Il se tut, brièvement, reprenant bien assez vite son propos.

- Je ne suis pas venu me battre pour rien. J'ai entendu Son appel, comme un cri de ralliement auquel je n'aurais jamais pu me soustraire. Perdu et sans but, j'ai rejoint la bataille, même si la Corruption étreint encore mon coeur avec autant de force que d'ardeur. L'heure progresse et le crépuscule succède à la lueur diffuse de l'après-midi. La nuit arrive, pleine de terreurs et bientôt nous serons encore confrontés à ces... Sources. Nous serons probablement tous maudits, les uns après les autres. Ne gâchez pas le peu de temps qu'il vous reste, ne vous privez pas de cette liberté, ne commettez pas cette erreur que de croire que je ne pourrai pas encore offrir au monde ce dont il a besoin.

Nouveau silence, qu'il combla en s'avançant encore un peu. Il était près du passage. Il ne passerait que si on l'y autorisait, bien sûr, mais il était bien incapable de faire autrement.

- Après tout, ce qui ne nous tue pas nous rend constamment plus fort. Et rien n'a jamais su me tuer. Même la Source n'a pas pu m'atteindre. Vous pouvez encore gagner du temps, vous endurcir, vous entraîner ! Quand vous êtes venus vous battre, vous aviez certainement des projets en tête. Ce n'est pas le moment de les abandonner ! Les Helmiens ont besoin de vous, au meilleur de vos capacités ! Comment réagiraient-ils, s'ils voyaient une Prêtresse maudite ? Pourraient-ils accepter de croire encore en la puissance d'Arceus ? Et vous, que ferait un survivaliste, un explorateur, encombré par le poids d'une malédiction ?

Non. Ces questions étaient parfaitement rhétoriques. Ils pouvaient répondre mais elles avaient un sens tout particulier.
Il était fermement résolu, au-delà de toute résignation et au-delà de toute considération héroïque. Fut-il vieux, il n'en demeurait pas moins encore capable de tenir le bon bout du chemin jusqu'à ce qu'Arceus ne décrète la fin du monde, la fin des temps.


- Si vous persistez, je me joindrai à vous. Plutôt mourir maintenant que de devoir observer quelqu'un supporter ce terrible fardeau à ma place.


Aändrej's Theme

Aändrej assure votre survie en Vert Espoir (#009933)
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: EV1 : La Première Source [MdO]  

EV1 : La Première Source [MdO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Sujets similaires

-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Le pois congo : source de protéines et de devises
» [Code Source] Code Source
» Première mission
» L’après Gousse se négocie déjà (source : journal Le matin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zyn's Helm :: Zone Médiane :: Falaises du Vent-