Partagez|

Espérance, ou la destinée.

avatar
EspéranceGivrali Vellan
Date d'inscription : 03/07/2016
Messages : 2
Points : 6
Niveau : 35
Masculin Âge : 31 ans
Classe : Survivaliste
Spécialisation 1 : Chercheur Rang 2
Corruption : 0/60
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Espérance, ou la destinée.  Dim 10 Juil 2016 - 18:18
Espérance
Identité
Espèce : Givrali
Type :  Glace
Spécificité : Shiney -> Vellan
Âge : 31 ans
Sexe : Mâle ♂
Classe : Survivaliste
Spécialisation : Chercheur [Rang à l'appréciation du MJ]
Lieu de naissance : Clarisma, prairies de l'Espoir.
Mon Histoire
Zelph « Espérance » Clarismavellan est le fils dignitaire de la famille qui tient les rênes des terres de Clarisma, landes fermées situées dans une cuvette à quelques kilomètres seulement de la Mer Perlée, dans la Forêt d'Émeraude.
Fils unique de Kernen Vellan, Givrali actuellement meneur de Clarisma, il est donc héritier légitime du pouvoir sur le village et les landes, et fût initié très jeune à ses futures responsabilités : Kernen était un Givrali d'une puissance effrayante, qui contrôlait la zone d'une main de fer, mais bienveillante sur la population locale, réputé pour être sévère et froid, mais toujours très proche des habitants et de leurs besoins. Cette oligarchie à petite échelle fonctionnait très bien, et permettait une autarcie où il faisait bon vivre, malgré la rudesse de la région ; La famille Givrali de Clarisma était suffisamment puissante et organisée pour protéger au mieux cet endroit des assauts répétés des Corrompus.
Ainsi, Zelph subit dès ses 12 ans une formation draconienne et cruelle par son père en personne, qui lui apprit à manier ses pouvoirs à un niveau d'Excellence, l'aguerrit au combat rapproché, et le fit endurer de grandes souffrances physiques et psychologiques...  Kernen était fier des résultats de son fils, qui démontrait des capacités dignes, voire supérieures au siennes dans ces domaines, et repoussait sans cesse les limites, désirant faire de son héritier le Givrali le plus imposant de Zyn's Helm puisse connaître.
« Un jour, le monde entier craindra la glace des Vellans, une glace protectrice du Bien dont tu seras le porteur » disait-il parfois.
Malgré ses progrès fulgurants, la souffrance qu'il devait endurer sans broncher années après années, sans avoir le droit de fréquenter régulièrement son entourage, uniquement focalisé sur la sublimation de ses pouvoirs l'affectait profondément, le rongeait de l'intérieur.
Durant ses enseignements sur le monde de Zyn's Helm, sa politique, sa géographie, ses dangers, Zelph développait une fascination véritable pour la Corruption et sa nature profonde, il se questionnait sans cesse sur sa raison d'être et sa puissance destructrice. La menace globale qu'elle constituait lui insufflait une sorte de passion curieuse à son égard, et devenait son plus grand centre d'intérêt hors de ses entraînements quotidiens, au point d'en devenir une obsession.
Son quotidien ne changeait guère années après années, jusqu'à ses 29 ans, où il devait se préparer à prendre la tête de la famille au prochain cycle : Une vague inhabituelle vint submerger le village de nuit, et prit de cours les défenses en place.
La vingtaine de Givrali des Vallens vint immédiatement soutenir la sécurité, qui se faisait peu à peu déborder par les hordes, cela faisait peut-être une décennie qu'une telle déroute n'était pas survenue lors d'une défense.
Zelph, fort de son entraînement, arrivait à combattre sans effort la plupart des Corrompus qui l'assaillaient, mais il ne trouvait pas la majorité du reste de la famille, dispersée de part et d'autre des ruelles labyrinthiques de Clarisma.
À mesure que le nombre d'ennemis s'amenuisait, le jeune Givrali partit en recherche de son père, disparu dans la masse des combats : Kernen dirigeant toujours ses troupes en plein front, son absence en ces instants le troublait étrangement, ce n'était pas normal...
Il décida donc de retourner au bercail, laissant la garde finir le travail à présent gagné d'avance, espérant l'y retrouver. Peut-être avait-il besoin d'aller vérifier que les membres restés dans les Quartiers étaient toujours en sécurité.

« Fils... » entendit-il en passant le seuil d'entrée à pas de loup.
Zelph tourna sa tête brusquement, et vit un regard malsain le fixer dans un coin sombre du corridor. Ce regard ne luisait pas de son améthyste typique des Vellans, mais d'un rouge puissant qui l'alerta immédiatement sur sa nature ; Mais à peine le mot prononcé, qu'il sentit cet être qui n'était pas son père bondir sur lui de ses Crocs Givrés ensanglantés avec une vivacité désarmante. Dans un réflexe instinctif, le jeune Vellan eu le temps de lancer un Eclats-Glace pour le repousser, ce qui suffit à empêcher Kernen de le blesser grièvement ; Il se tenait à quelques mètres de lui, à présent statique, et le fixait de ses pupilles démoniaques, visiblement à peine secoué par sa frappe. Celui-ci décida, sans raison apparente, de prendre la fuite, alors que son fils était à sa merci, et bien moins puissant que lui actuellement, le laissant en vie, sous le choc, et face au cadavre dont il venait de s'occuper avant qu'il n'arrive à lui. Zelph mit un bon paquet de secondes à se remettre de ce qui venait de se passer, des milliers de questions s'emparaient de son esprit, mais il préféra les remettre à plus tard, et se contenta d'aller constater le corps de la victime dont son père venait de s'occuper avant qu'il n'arrive, un corps qui n'était autre que celui de sa mère ; Il ne lui avait laissée aucune chance...
« Retrouve-moi... » lui chuchota une voix spectrale dans sa conscience.
Une fois que le contrôle des lieux fût repris, la famille Clarismavellan dut se réunir autour du jeune héritier, toujours immobile devant le corps sans vie de sa mère, sans réaction.

Zelph prit plusieurs jours pour s'en remettre, et se poser les bonnes questions sur la tournure des événements. « Comment a-t-il pu se faire avoir ? », « Pourquoi a-t-il prononcé un mot alors qu'il était contaminé, il lui avait pourtant dit que ces êtres ne pouvaient plus parler une fois pris par le Mal ?... », « Le retrouver, mais où... ? ».
Son destin lui paraissait à présent évident : sa place n'était pas à Clarisma, il allait en effet le retrouver, et obtenir des réponses.
Il réunit sa famille dans un conseil pour annoncer sa décision, et mettre en place la nouvelle direction des landes. Une fois les personnes désignées, il attendit le lendemain pour rassembler d'éventuelles affaires utiles à son futur périple dans sa chambre : il comptait partir immédiatement, et sans cérémonie. Le village était lui aussi en deuil, et il ne voulait pas rajouter le départ du successeur sur leur déprime.
Il décida de ne quasiment rien emporter, et se tourna vers la sortie, lorsqu'un objet placé sur le chevet attira inconsciemment son attention : un anneau d'un violet sombre et luisant. Il appartenait à son père, celui qu'il portait à sa patte avant-gauche.. « Comment peut-il se trouver ici.. ? ». Cet anneau, d'après la légende que son père lui narrait, devait augmenter les pouvoirs de glace de son porteur ; lui aurait-il laissé volontairement ? Est-ce un signe ? Il ne chercha pas à comprendre plus qu'il ne le pouvait, et se contenta de le porter, non sans fierté d'avoir finalement l'artefact emblématique du leader de la famille Vellan, cela le faisait se sentir plus fort mentalement, plus digne de toutes ces années de souffrances et d'acharnement.

Il partit au zénith, déterminé, sans itinéraire, ni compagnon. Un voyage initiatique pour découvrir le monde, et lorsqu'il sera prêt, tenter de percer les secrets de cette gangrène qu'est la Corruption.

Ses objectifs étaient clairs : Retrouver son père, qui s'était probablement enfui dans les Terres Corrompues, et continuer d'étudier cette Corruption, dans l'espoir de comprendre et de combattre ce fléau qui lui avait arraché son paternel et mentor.

« Te retrouver... Oui, j'en fais le sermon, Père : Je vais te retrouver, où que tu te trouves, et te libérer de ce Mal. Je vais te tuer... »
Mon Physique
Espérance est un Givrali d'un type particulier : Les Vellans ont des spécificités de couleurs qui en font des Shineys archétypés dans le domaine : Son pelage de velours aux reflets violacés d'Améthyste alterne avec le bleu Azur selon la luminosité ambiante, excluant le cristal frontal qui reste très tiré vers le bleu typique des Givrali, et ses yeux d'un mauve Byzantin luisent au loin dans une aura imposante et inquiétante pour ceux qui se limitent à l'apparence : ainsi, s'il se veut être discret dans la nuit, il doit fermer les yeux, car la puissante lumière qui s'en dégage le rend très aisément visible. Cette contrainte est en partie écartée par son entraînement où il apprit à se repérer tant bien que mal par ses autres sens (ce qu'il ne maîtrise pas avec autant de talent que ses autres enseignements).
Il possède une allure des plus gracieuses, un élégant Vellan à l'esthétique attractive, doté d'une musculature fine et élancée qui ne laisse en rien présager de la puissance déchirante de ses griffes et de son agilité ultra-compétitive en cas de combat rapproché.
A peine plus petit que les Givrali, il mesure 74 cm pour 23,5 kg, soulignant d'autant plus sa carrure bien plus orientée vers le charisme, plutôt que la force physique.
L'emblème familial, un blason circulaire représentant un Soleil glacé dans des tons mauve-bleutés orne la cuisse gauche de ses pattes arrières.
Les tâches sur son dos sont saturés d'un mauve Persan qui vient s'associer agréablement avec l'ambiance physique globale du Givrali.
Ses nattes sont d'une longueur bien supérieure, et atteignent quasiment sa queue, accompagnant sa marche en ondulant harmonieusement dans le vent. Il ne possède pas de blessure permanente sur son corps, étant donné les précautions que prenaient son père malgré les combats extrêmes qu'il lui imposait, cependant, quelqu'un qui arriverait à voir son ventre pourrait apercevoir une grande aspérité ovale dans son pelage, témoignant d'une blessure profonde qui a bien cicatrisé avec le temps.
Ses moustaches sont extrêmement fines, presque invisibles, et son museau paraît légèrement moins allongé qu'un Givrali moyen, lui donnant l'aspect d'une gueule un peu plus plate.
Il a en somme un pelage relativement peu épais, mais d'une douceur de cachemire, et sa queue, un mauve Améthyste très prononcé à son extrémité, possède environ la même longueur que son corps. Ce qui n'est pas le cas de ses oreilles, bien plus courtes que la moyenne, même pour un Vellan.

Sa queue possède trois anneaux d'or de taille croissante, séparés de quelques centimètres depuis la base ; le dernier possède des inscriptions inconnues, et semble plus éclatant que les deux autres. Deux autres anneaux de la même classe viennent serrer ses deux pattes arrières, tandis qu'un anneau brillant reflétant un Mauve Persan en mouvement perpétuel vient orner sa patte avant gauche.
À l’extrémité de ses deux nattes sont accrochés deux autres anneaux d'une matière étrange, noirs aux reflets perlés d'un bleu marine reposant.
Une tunique de combat renforcée aux couleurs assorties à son pelage vient l'habiller à partir du bas de son cou, jusqu'aux anneaux placés aux cuisses, protégeant partiellement les parties fragiles de son corps, et se fondant habilement avec son physique, lui donnant l'impression de loin d'être à nu, alors qu'il recouvre presque toute la moitié basse de son corps.

Son regard vide d'émotion et sévère traduit ses années d'isolement et d'endurance ; il est perçant, et donne la sensation de sonder au plus profond de votre âme.
Il ne semble pas connaître le sourire, bien que ce ne soit qu'une façade, ses traits restent constamment tirés vers le bas.
Sa démarche reste cependant à l'image de son élégance : fluide et fière, oscillant légèrement.
Mon Caractère
Derrière son visage glacial se cache un grand sentimental, observateur, curieux. Malgré son caractère repoussant, il recherche en réalité la compagnie d'autrui, et n'aime pas la solitude trop longtemps.
Il est d'une douceur et d'une empathie très forte pour ceux qu'il aime, ce qui vient paradoxalement donner un air nouveau à son regard ténébreux pour ceux qui le connaissent ainsi. Mais son attachement n'est pas si difficile à obtenir, et il peut rapidement devenir un ami loyal et enthousiaste si l'on sait bien se comporter avec lui.
Le contraste est d'autant plus fort lorsqu'on voit qu'il peut être muet comme une carpe avec un Helmien, tout comme il peut combler d'affection un autre dans le même temps. Ses initiations à la neutralité ne l'empêchent pas d'être en réalité un Helmien d'une grande sensibilité et enjoué avec ceux pour qui il baisse sa garde psychologique.
Il possède un langage au ton très soutenu et au vocabulaire élaboré, bien évidemment, mais qui dénote fortement du Zelph affectueux qui peut parler à un ami proche avec beaucoup de simplicité et d'affection dans sa voix, à la limite d'une tendre niaiserie, ce qui rend évident les liens qu'il tisse avec tel ou tel Helmien.
Il peut cependant parfois avoir des pulsions de haine et d'agressivité qu'il n'arrive pas à contrôler, et dont l'origine reste difficilement compréhensible pour lui-même.
Il est calme, réfléchi, souvent en retrait, contrairement à son père, et préfère l'observation à l'action. Il aura donc tendance à être passif si son intervention n'est pas utile.
Zelph peut, de par son statut, être un excellent leader : il prend aisément la tête d'une équipe, et est généralement doué d'une grande éloquence quelle que soit la situation ;
Son obsession pour la Corruption en fait un sujet sur lequel on peut très aisément attirer toute son attention.
Il aura tendance à nier ses origines pour ceux qui ne connaissent pas les Vellans, dans un soucis de tranquillité, bien qu'il sache pertinemment que n'importe quelle personne avisée pourrait s'en rendre compte jusque dans sa démarche et son allure fière.
Malgré le fait que son père ait tenté de l'endurcir au maximum concernant ses émotions, il ne retient pas vraiment ses larmes si cela doit arriver, et préférera s'isoler rapidement pour évacuer ses idées noires face à lui-même, c'est une question d'honneur ; d'ailleurs, Espérance se comportera majoritairement selon un code d'honneur et de fierté assez palpable, qui sert de façade classique. Mais il veut être, selon les liens qu'il tisse, un ami et confident avec autrui, et que l'on tienne à lui en retour, afin de rompre avec ce passé de cloisonnement qui l'a consumé.

Bien que son objectif soit clair et précis : Patricide et avancer dans la lutte contre la Corruption, il ne considère pas que cela soit pressé, et se livrera volontiers aux aléas qui ponctueront son chemin ; il veut profiter de la vie malgré tout, et compte bien attendre le plus longtemps possible avant de se confronter définitivement à sa destinée. Il n'est pas particulièrement pessimiste, sauf parfois pour ce qui concerne l'avenir du monde ; son avis est incertain, changeant...

Au final, discuter, interagir avec d'autres Helmiens, vivre les sentiments qui s'en accordent, admirer son environnement, contempler, sont les choses qu'il préfère dans la journée, il n'accorde que peu d'importance aux divertissements et préférera dans ce cas s'isoler pour s’entraîner ou réfléchir seul, voire errer au gré du vent, laissant le hasard décider de la suite. Il aime d'ailleurs l'idée de voyager, ce qui induira probablement qu'il passe un peu partout sur Zyn's Helm selon la situation, et si on lui en donne les possibilités.

Sa plus grande peur ? Échouer, tout simplement. Il n'aime pas l'échec en général, mais imaginer l'échec dans sa quête principale lui noue l'estomac à sa simple pensée. Mais pire encore, finir/mourir seul, est étrangement quelque chose qui le terrifie d'autant plus.
Sur moi
Pseudonyme : Zelph
Mot de Passe: Validaaaay ~
Comment êtes-vous arrivé ici ? -> Skriff, depuis Twino c:
Que pensez-vous du forum ? -> Super bien fichu, j'espère qu'il fonctionnera bien, plus qu'Eli../SBAF!/
Autre chose ? -> Ça fait du bien de se relancer dans le rp après plusieurs années, on va bien voir ce que ça donne ^^
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
avatar
Mangriff
SkriffMangriff
Date d'inscription : 22/04/2016
Messages : 262
Points : 5
Niveau : 58
Masculin Âge : 34 ans
Classe : Chasseur
Spécialisation 1 : Garde Rang 4
Spécialisation 2 : Chercheur d'Obscurs Rang 2
Corruption : 0/60
Bonus : Éthéré, Maudit par Source.
Malédiction : [Ambition] Besoin constant et dévorant d'en faire/avoir plus. Veut tout contrôler et maîtriser dans son environnement, et prend des risques parfois inconsidérés. Détecte et obtient profits et opportunités aisément.
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-fanfiction.e-monsite.com/
MessageSujet: Re: Espérance, ou la destinée.  Lun 11 Juil 2016 - 16:40
Bonjour/Bonsoir !

Un personnage très attachant que cet Espérance... Son histoire est super triste, mine de rien, et j'espère qu'il arrivera à atteindre son objectif (même si c'est pas le plus joyeux de tous, admettons). Le physique est vraiment détaillé et original, ça fait plaisir à lire ; je suis impatient de voir tout ce que cela va donner in-RP. Je te souhaite bien du courage, dans tous les cas !

Je te donne le droit de RP, la classe, la spécialisation (rang 2), et le niveau 35, qui me semble être un bon compromis à priori. Bon courage durant ton voyage à Zyn's Helm, Survivaliste !


Suivez ses aventures.
Découvrez-le en détail.
Skriff joue avec les mots en Dark Red (#8B0000)

Espérance, ou la destinée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Prise en main de sa destinée!
» Elkäèl, l'histoire d'une destinée...
» Deux cauchemars pour une destinée croisée [Vik]
» [SNOWSTORM] « Toute destinée est une suite d'accidents à retardement avec le coup de grâce au bout. »
» Une lettre pour les 7 Destinées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zyn's Helm :: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Archivées-