Top-Sites






 

Partagez|

Embrouille tout-à-fait normale avec un meuble [Mature] [Libre]

CrossbowBaggaïd Chromatique
Date d'inscription : 04/07/2016
Messages : 15
Points : 6
Niveau : 34
Masculin Âge : 31 ans
Classe : Chasseur
Armes : Arbalètes
Spécialisation 1 : Chasseur de Primes Rang 2
Corruption : 0/60
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Embrouille tout-à-fait normale avec un meuble [Mature] [Libre]  Mar 5 Juil 2016 - 19:24
« ...Et pis là le type je commence à lui dire "Dis-moi mon grand, si tu continues à faire le malin y a des chances que tu termines avec un deuxième trou au milieu de ton cul ! Capiche mon chou ?", et puis qu'il me répond... Ben non, du coup il me répond rien parce que les Corrompus ça parle pas, et après je prends une flèche et pis je sors une de mes arbalètes tu vois ? Je t'aime toi tu sais que j't'aime vraiment ? Je t'aime ouais. Ça me démange depuis le début mais je t'aime. »

J'étais dans un bar assez miteux des Forges Rubis, assis à une table avec plusieurs d'autres types plus ou moins bourrés, et on discutait, a priori paisiblement pour l'instant. Moi ? J'étais torché comme un malade. Je disais tellement n'importe quoi, je contrôlais plus rien.
Bordel de merde, qu'est-ce que je regrettais de boire à ce stade-là de l'état... Au début, quand t'es un peu rouge mais pas encore trop, là c'est kiffant. Mais là putain, j'étais juste bon à draguer une Rémoraid.

'HIIII'

Tout le monde se tut et je me retournai brusquement. Un gars venait de déplacer un peu sa chaise sans faire gaffe. Le grincement me mettait visiblement en rogne. Bon sang Cross, fais pas le con cette fois...
Et pourtant si... Agacé comme tout, je m'avancais brusquement vers le pauvre type qui avait rien demandé, visiblement décidé à lui tirer une flèche dans la bouche pour me défouler un peu.
Mais, qu'est-ce que je faisais, là ? Pourquoi je...


« Pousse-toi, toi, j'ai des comptes à régler. »

Finalement, ce n'était pas après le type que j'en avais, mais après le meuble. C'est vraiment dans ces moments-là que je me rends compte à quel point on peut être un abruti quand un peu d'alcool coule dans notre sang...
Et NON, éventuel lecteur sarcastique, JE NE SUIS PAS DÉJÀ CON SOBRE ET JE T'EMMERDE !
Je penchai un peu mon dos vers la malheureuse chaise. J'allais quand même pas lui parler ?!
Si ?


« Ecoute-moi bien, dufion. Je sais pas pourquoi t'es déguisé en tabouret ou quoi. Mais je te conseille de pas la ramener comme ça parce qu'avec tous les Obscurs que j'ai pu buter, il est totalement possible que tu fasses partie de ceux qui me doivent la vie. Donc tu ranges tes insultes, et tu vas te faire tartiner par un Wailord. Okay ? »

Mais non... J'en revenais pas... J'étais en train de m'embrouiller avec une chaise...
Mais PUTAIN mais Cross un peu de maîtrise merde qu'est-ce que t'es CON !
Et encore, si seulement ça avait pu s'arrêter là... Mais non. Un autre grincement de chaise décida de retentir à son tour.


« Et non je suis PAS BOURRÉ PUTAIN ! TU ARRETES TOUT DE SUITE LES CONNERIES, OKAY !? »

Bon. Au stade où j'en étais, je priais que tout le monde se taise avant que je décide définitivement d'aller taper sur quelqu'un.
Mais j'imagine que je ne pouvais pas empêcher les gens de faire leur boulot. Le barman sortit une bouteille de son placard et la posa d'un coup élancé sur le comptoir.
Le 'CLUNG' que fit cette dernière lors de son contact avec le bois du comptoir attira également mon attention. Aussi furtif qu'un Miradar, je me retournai pile une fois le bruit entendu.


« Okay, alors qu'est-ce que vous avez tous aujourd’hui ? Vous avez tous décidé de me faire chier, c'est ça ? Me dites pas que c'est pas ça, je le sais ! »

A priori tout allait pour le mieux pour l'instant.

« Et d'ailleurs qu'est-ce quoi dis-donc qui me dit que vous êtes pas des Obscurs, hein ? Ce serait pour ça que toi t'es déguisé en tabouret. EH BEN SACHEZ QUE BUTER LES OBSCURS C'EST MON JOB A MOI ! »

Je commençais à sortir mes arbalètes.
Non, tout n'allait pas pour le mieux. J'avais déjà tous mes verres à payer, et je roulais pas sur l'or en ce moment, alors je préférais ne pas payer en plus des réparations pour les chaises du bar.
Si je décidais de ne pas être poli sur cette phrase, je dirais même que j'étais carrément dans la merde...

Pourvu que quelqu'un vienne me retenir. C'était la seule chose que je demandais.
Mentali
SmoukyMentali
Date d'inscription : 30/04/2016
Messages : 107
Points : 77
Niveau : 27
Masculin Âge : 19 ans
Classe : Artisan
Spécialisation 1 : Métallurgie Rang 2
Corruption : 0/60
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Embrouille tout-à-fait normale avec un meuble [Mature] [Libre]  Mar 5 Juil 2016 - 23:46
Je me levais .... Vers 10 heures .... Comme toujours .... En levant la tête, je me dirigeai vers un petite pièce à côté de ma chambre .... Cette dernière était relativement petite, mais passant le plus claire de mon temps au rez-de-chaussé cette taille me convenait parfaitement . La petite pièce en question était ma salle d'eau .... En fin .... C'était quatre murs avec un seau d'eau que je remplissais la veille .... Bon .... Il y avait aussi un serviette .... L'eau venait d'un des nombreux puits dans Forges Rubis . Comme tous les matins, je me débarbouilles un peu .... Histoire de dire que je suis propre . C'était les deux seules pièces de l'étage .... C'est petit, mais je passes le plus clair de mon temps en bas . En bas, c'était mon atelier et mon magasin . L'atelier était à l'arrière, avec un escalier caché par un mur qui mène à l'étage et à l'avant, un petit comptoir et des sièges .... Pour les clients .... Cet espace était d'ailleurs surélevé pour qu'il ne voit pas trop l'arrière boutique .... Ma mère y tenait ....


Comme depuis quelques temps .... Ils n'avaient presque plus de clients .... Plus de clients voulaient dire moins d'argents .... Mais bon .... Je vivais avec assez de ressources .... Mais .... Si ça continuait comme ça .... J'allais pas m'en sortir .... Les causes ? C'est encore la faute à Larkos et à ce maudit Mangriff ! Depuis que j'ai voté contre la majorité pour cette alliance .... Je subis un sorte d'embargo par cette dernière ....

Je passa la journée à m'exercer avec les matériaux qui me reste ....

Le soir arrivé .... Après une journée d'entraînement .... Mais sans clients .... Je décida de sortir pour me changer les idées ....

Au détour d'une ruelle .... Très tard .... Je ne prends plus les grandes rues de peur des réactions des gens .... Je me suis déjà fait insulter de traître et .... Même une fois d'obscur .... Voulant déstabiliser le pouvoir ....

J'entra dans un bar .... Me disant que ça allait me changer la tête .... La porte grinça .... Et en entra .... Je voyais un Baggaïd .... Tout chaud ! Tous flammes ! Arbalètes à la main .... J'hésita à revenir de là où je venais .... Mais sur le coup .... Je ne fis que le fixer .... Sans bouger ....
AsthenChabten
Date d'inscription : 05/07/2016
Messages : 4
Points : 0
Niveau : 47
Féminin Âge : 1703 ans
Classe : Survivaliste
Spécialisation 1 : Explorateur Rang 2
Corruption : 0/60
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Embrouille tout-à-fait normale avec un meuble [Mature] [Libre]  Lun 11 Juil 2016 - 23:58
Ah, là là ! Quoi de mieux après une séance d'Indiana Jonesite dans les Forêts d'Emeraude qu'une soirée au bar avec une ambiance chaleureuse et de la bonne boisson ! J'étais actuellement dans un p'tit bar que je connaissais depuis environ trois semaines. Il y avait des gens sympas et l'ambiance rustique me plaisait bien, en plus y'avait une cheminée, et ils faisaient des spectacles avec ce qu'ils pouvaient. C'en était presque familial que moi et le patron étaient déjà devenus bons copains.

Je sirotais tranquillement ma menthe à l'eau (de blaireau, sérieux, qui boit de la menthe à l'eau dans les bars) en écrivant un de mes rêves de la journée dans la partie "Soleil" de mon carnets de.. rêves. La partie soleil correspond aux rêves que j'ai quand ma pensée divague le jour, la partie "Nuit" aux rêves quand je dors, et la partie "Terre" - très peu remplie, aux situations tellement extraordinaires dans lesquelles je me retrouve qu'elles semblent irréelles. C'était quoi ce rêve, vous me dites ? Ben je m'imaginais en train de battre un ENOOORME et COLOSSAAAAL Tyranocif. Il avait l'avantage sur moi, mais là, je lui sort un COUP DE POING FALECON. Et il tombe et.. Oh, j'ai oublié de promener mes insectes chéris.

Discrètement, parce que je sais que le patron n'aime pas ça, je fis sortir mes lucioles. Elles étaient toutes là, au complet. C'était comme des frères et sœurs pour moi. Ils étaient 17. Il y avait Octave, Sylvestre, Lumica, Vulcala, Tirik, Numië, Poe.. Comment ça on s'en fout ? C'EST MA FAMILLE ! Enfin bon, après les avoirs promené(e)s quelques instants, je les rappelait dans mon cube de pierre manquant, surveillant soigneusement qu'ils ne se prennent pas dans les racines qui cachaient légèrement l'entrée.

Puis je versai une partie de ma menthe à l'eau sur le lierre et les fleurs qui me poussaient dessus. Ça faisait déjà 3 jours que je  ne m'étais pas arrosé. Pas suffisant pour m'endommager, donc cette dose devrait le faire. Je me reposai, tête se laissant tomber sur le dossier de la chaise, pensant à cette vie d'aventure dans la nature et rues pavées des villes, à ce que j'avais encore à vivre, à l'odeur de saucisson bouilli, à l'ambiance chaleureuse.. Avant d'avoir un flash du Tyranocif de mes "rêves" et de relever la tête vivement, poussant mon corps de 50 kilos en arrière et faisant bouger ma chaise de manière à ce que ça produise un gros "SKRIII". Et c'est là que les embrouilles ont commencé.

Un espèce de mec couleur gouda arrive avec une démarche de voyou drogué à l'oxygène, avant de hoqueter et de taper comme une racaille dans ma chaise. Un seul œil ouvert (sur mon masque, mes vrais yeux je les ouvre pas souvent.. Parce que je vois rien avec, et mon masque effraie les gens alors pour pas leur faire peur mais en même temps voir, je synchronise les émotions de mon visage avec les mouvements de mon masque), je le regardai en mode "euh wesh tu cherches la bouse frère ?" avant de bouger de ma chaise pour me planter à côté de lui.

Il marmonna un truc du genre "Bouge toi, c'est une affaire perso" avant de commencer à pousser ma chaise et là LA CHAISE RIPOSTE AVEC UN MEGA COUP DE PIED ET.. Ah non en fait je m'étais rendormi. Secouant la tête pour me tirer de ma demi-rêverie, je me concentrai sur lui. Il commença à mal parler à ma chaise, qui semblait visiblement choquée de tout ça. Trop fatigué pour entendre le moindre son, je ne compris pas pourquoi il se mit à gueuler derrière lui je ne sais pas trop quoi à je ne sais trop qui. Puis il dégaina ses deux.. euh, arbalètes ? Ce n'étaient pas des armes de mon époque, mais j'en avait entendu parler. J'étais tellement choqué de l'attitude de génie de cette homme que mes deux traits d'yeux s'écarquillèrent en ronds creux, fixant le lézard avec des orbites vides.

Je m'avançai proche de lui en soupirant, me préparant à le ramener à la raison. Je pris soin de refermer et ranger mon carnet. Je fermai ma main de pierre, avant de me diriger vers lui, qui était encore en train de baragouiner quelque chose, et de lui écraser mon poing sur le crâne, laissant s'échapper un gros "PLONG".

- Pourquoi tu parles mal à ma chaise ?

... Bon, alors je suis jamais bourré. Mais quand j'ai sommeil ça fait l'effet x 100.


CrossbowBaggaïd Chromatique
Date d'inscription : 04/07/2016
Messages : 15
Points : 6
Niveau : 34
Masculin Âge : 31 ans
Classe : Chasseur
Armes : Arbalètes
Spécialisation 1 : Chasseur de Primes Rang 2
Corruption : 0/60
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Embrouille tout-à-fait normale avec un meuble [Mature] [Libre]  Dim 17 Juil 2016 - 13:36
'PLONG!'

Bon ben vu que j'étais torché je ne ressentais pas la douleur, et heureusement d'ailleurs parce que le truc qui venait de me tomber dessus était comme une grosse pierre et saperliputain que ça m'aurait fait mal, sinon.


- Pourquoi tu parles mal à ma chaise ?

« AAAH TA MÈRE ! »

Je me retournai.
Oh bordel de couille non. Qu'est-ce qu'il voulait, lui ? Me dites pas qu'il y avait un autre type bourré dans le bar et qu'on allait se taper dessus ?!
...
Si ?


« Ta chaise, elle t'emmerde. Non attends. MA chaise, elle t'emm... Ou non, ma chaise elle m'emmerde. ... Ah ben non chuis con, c'est : TA chaise, elle m'emmerde... Attends, y a un truc qui colle pas là... AH MAIS SI VOILA ! C'est : TA chaise, JE l'emmerde. Oh c'est bon j'ai trouv... »

Je décidai tout d'un coup de lever ma tête et regarder celui auquel je parlais.

« WHAT THE FUCKING FUCK ! T'es trop bizarre, toi ! C'est quoi cette tronche de caillou qui vole ! Hé, faut pas déconner avec moi hein, ce Pokémon il existe pas. ALORS MONTRE-NOUS TON VRAI VISAGE, INFILTRÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ !»

Pour la première fois de toutes celles où j'étais dans un état pas très religieux, j'avais raison sur un point : je ne connaissais absolument pas cette espèce de Pokémon.
Qu'est-ce que c'était que ce truc ? Masque chelou sur le front, tête en forme de cône, fentes horizontales en guise d'yeux, corps en forme d’œuf envahi par des mauvaises herbes en tout genre et mains en pierre dont je n'avais étrangement pas envie de regarder les paumes, même ivre.
Ah oui, et le tout avec des parties du corps détachées et indépendantes qui flottaient chacune dans leur coin.

Cette fois, c'était le début du fight. Je pris dans mon sac des flèches que j'encastrai difficilement dans mes arbalètes. J'était enfin prêt à lui rétamer sa race.
Enfin, pourvu que non. J'espérais de tout mon coeur que ce type soit assez balèze pour me stopper dans ma joie. J'avais de l'espoir, vu qu'il était en pierre et que donc mes flèches ne l'atteindraient pas.

S'il te plaît mec, dis-moi que t'es un costaud.


Mentali
SmoukyMentali
Date d'inscription : 30/04/2016
Messages : 107
Points : 77
Niveau : 27
Masculin Âge : 19 ans
Classe : Artisan
Spécialisation 1 : Métallurgie Rang 2
Corruption : 0/60
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Embrouille tout-à-fait normale avec un meuble [Mature] [Libre]  Lun 18 Juil 2016 - 23:28
J'avais beau le regarder .... Il ne détournât pas son attention .... En fin, pas pour moi en tout cas .

Un colosse de pierre vient l'aborder .... L’embrouille était visible à des mètres que dis-je à des kilomètres ....

Je décida d'aller vers le comptoir . Après tout .... J'étais là pour autre chose que regarder deux mecs, surement bourrés, se frapper .

Malgré tout .... J'écouta leur discution du coin de l'oreille en y allant .... Elle est .... Pour ainsi dire .... Étrange .... Ces deux là parlaient de .... Chaises ?! C'est sûr .... Ils sont bourrés ....

Mais dû à mon agilité extraordinaire et à mon attention portée sur la discution de ce Baggaïd et de ce colosse .... Je me pris une chaise .... Oui .... Une chaise .... Comme un idiot .... Surement comique à voir .... Mais terriblement gênant à vivre .... Aussi bien que certaines personnes dans le bar curent que j'étais déjà ivre .... Evidemment .... Qu'aurait été ce moment .... Si je ne m'étais pas ramassé par terre ....

J'étais donc au sol .... Avec une douleur à la patte avant droit .... A cause d'une .... Chaise ....

Embrouille tout-à-fait normale avec un meuble [Mature] [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'homme n'est tout à fait humain que lorsqu'il joue ♥︎ Kyaw
» Naïma.
» T'es mal placé dans la chaine alimentaire pour faire ta grande gueule, pigé ? [ Avec tout l'amour d'Heather, Joaquim ]
» Haunui Shuraba
» [Terminé] Une soudaine envie de parler. (PV Elena. A Armstrong)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zyn's Helm :: Zone Nord :: Forges Rubis-