Partagez|

EV1 : Le Vent de la Guerre [MdO]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
avatar
Mangriff
SkriffMangriff
Date d'inscription : 22/04/2016
Messages : 262
Points : 5
Niveau : 58
Masculin Âge : 34 ans
Classe : Chasseur
Spécialisation 1 : Garde Rang 4
Spécialisation 2 : Chercheur d'Obscurs Rang 2
Corruption : 0/60
Bonus : Éthéré, Maudit par Source.
Malédiction : [Ambition] Besoin constant et dévorant d'en faire/avoir plus. Veut tout contrôler et maîtriser dans son environnement, et prend des risques parfois inconsidérés. Détecte et obtient profits et opportunités aisément.
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-fanfiction.e-monsite.com/
MessageSujet: EV1 : Le Vent de la Guerre [MdO]  Ven 1 Juil 2016 - 19:24
Avant tout post ici, merci de lire attentivement le sujet approprié.

Voici le premier sujet de l'événement de la Marche des Ombres : Le Vent de la Guerre.

Vous pouvez dès à présent commencer à RP. Pour le moment, les Corrompus et Obscurs sont à bonne distance, selon vos éclaireurs. Vous avez approximativement une heure pour vous préparer à l'assaut et élaborer vos stratégies. Skriff & Dorian participeront à l'event en tant que PJ's mais je ne posterai pas immédiatement. Bonne chance à tous !
avatar
AändrejLucario
Date d'inscription : 22/04/2016
Messages : 33
Points : 8
Niveau : 50
Masculin Âge : 50 ans
Classe : Exilé
Spécialisation 1 : Chercheur d'Obscurs Rang 3
Spécialisation 2 : Obscurci Rang 1
Corruption : 0/59
Bonus : Éthéré, Maudit par Source.
Malédiction : [Paternité] Si l'un de ses deux fils décède, Aändrej meurt également.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EV1 : Le Vent de la Guerre [MdO]  Lun 4 Juil 2016 - 12:55
Aändrej avait eu vent des problèmes arrivés sur le territoire. Il s'y trouvait encore, à cet instant, revenant de son village natal. Le retour du fils prodigue ne s'était pas bien passé pour quiconque dans le hameau, et il fut bien pire pour le Lucario.
Déshérité, banni, exilé... Refoulé par ses propre parents qui n'avaient plus vu en lui qu'une créature à deux doigts de franchir la barrière...
Il avait fallu d'un garde à l'oeil averti et aux sens aguerris pour démystifier les mystères entourant le guerrier au coeur obscurci. Et à partir de là, on ne le considérait plus que comme un paria. C'est à peine si sa renommée passée avait pu lui céder un peu de temps avant que l'on en vienne à le prendre en chasse.

Mais il était doué pour fuir. Et il n'avait pas perdu de temps pour semer ses poursuivants, pour faire disparaître ses traces. À partir de là, il avait eu vent des problèmes frontaliers, des incursions imminentes des créatures corrompues. Une invasion sans précédent.
Il n'avait pas été difficile pour Aändrej de rallier le camp défenseur. De toute façon, que pouvait-il faire de plus ? Le souvenir pénible de ses exactions l'obligeaient à se racheter auprès de quelqu'un. Restait à savoir qui était la cible des tentatives du chasseur déchu pour faire amende honorable. Instinctivement, il se sentait le besoin de protéger ce territoire. Il fut un temps où le royaume ressemblait le plus à un foyer pour lui que pour aucun autre. En mémoire de ce souvenir qu'il chérissait, il devait se battre.

Par un curieux hasard, ou un miracle des plus étranges, il passa à travers la ligne de gardes sans inquiéter les autorités. Son coeur gangrené par la Corruption passait inaperçu. Peut-être son air hagard, son regard nostalgique ou son allure fière et manquant d'un peu d'assurance lui avaient valu tour à tour de feindre l'innocence la plus totale.
Ou peut-être bien que l'on ne faisait pas attention à qui intégrait les rangs des défenseurs. Tout le monde était le bienvenu. Restait néanmoins à savoir si un Obscur ne viendrait pas se glisser dans leurs rangs pour semer la zizanie...
Le Lucario s'avança vers la ligne de front, là où se trouvait un début de No Helmian's Land, et s'assit à même le sol, les pattes en tailleur. Isolé qu'il était, il n'était pas bien difficile de le discerner. Il tranchait avec le paysage, tout de même magnifique. Sa fourrure grisonnante, du fait de la poussière et des cendres des Landes Brûlées recouvrant son pelage, marquait vulgairement les environs. Il tenait sa lance sur ses genoux, parallèle au sol, presque méditant.
Le foulard habituellement accroché quelques centimètres avant la lame métallique de l'arme d'hast n'était plus là. Le combattant se l'était accroché autour du cou, comme pour se remémorer de vieux souvenirs.

C'était le cas. S'il tirait une grande fierté de ces réminiscences du passé, ils meurtrissaient plus encore son coeur à chaque souvenir. Qu'il puisse alors mériter son sort, il s'en fichait éperdument. Qu'il trépassât aujourd'hui même au combat pour une cause semblant perdue, bien plus noble que son coeur obscurci, lui importait peu. Arceus saurait probablement se montrer juste.



Et Arceus reconnaîtra les siens.
avatar
MeliynxEmbrylex
Date d'inscription : 07/05/2016
Messages : 63
Points : 3
Niveau : 30
Masculin Âge : 16 ans
Classe : Survivaliste
Armes : Machette
Spécialisation 1 : Destructeur Rang 2
Spécialisation 2 : Serrurier Rang 1
Corruption : 0/60
Bonus : Éthéré.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EV1 : Le Vent de la Guerre [MdO]  Lun 4 Juil 2016 - 20:36
Pourquoi était-il ici ?
Pourquoi ?
L'Embrylex se mit à observer toutes les personnes autour de lui. Bien devant lui, un Lucario avait planté sa lance dans le sol, visiblement prêt à en découdre.
Un brave, ou un suicidaire, selon le point de vue.
La frontière est mince entre le courage et la folie.
Pour sa part, sa jeunesse était passé inaperçue. En même temps, personne n'irait se plaindre d'une main armée de plus. Et puis, passer inaperçue au milieu d'une telle foule d'Helmiens et se durcir un peu les traits pour se vieillir était somme toute assez facile.

Et lui, pourquoi était-il ?

Pour sa patrie, aurait-il pu répondre.
Mais il n'y avait rien dont il se fichait plus que cette terre ingrate qui l'avait laissé à son propre sort.

Pour sauver des gens.
Oui, ça aurait pu marcher. Pourquoi pas. Mais...
Non. Il n'était surement pas un héros, un de ces fous dont on chante la stupide inconscience au cours de fête tout aussi inutiles.

Non.
Le jeune Helmien s'assit dans l'herbe, et contempla un instant le ciel.

Non, au fond, il le savait.
Si il était ici...
C'était pour tuer.  
avatar
LysZoroark
Date d'inscription : 23/05/2016
Messages : 36
Points : 48
Niveau : 31
Féminin Âge : 23 ans
Classe : Prêtresse
Spécialisation 1 : Croyante Rang 3
Corruption : 0/60
Bonus : Éthérée, Maudite par Source.
Malédiction : [Partage] Lys ressent la douleur mentale et/ou physique de toute personne dans un rayon de trois mètres autour d'elle.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EV1 : Le Vent de la Guerre [MdO]  Mar 5 Juil 2016 - 0:10

"... Protège nous. Guide nos cœurs. Éclaire nos pas.
Mène nous sur le chemin de gloire, jusqu'à la victoire, au sein de Ta Lumière.
Donne nous la force et le courage qui nous font défaut.
Que Ton Regard bienveillant soit sur Tes protégés.
Que Ton Jugement transperce l'obscurité.
Que Tes Sabots écrasent la corruption.
Que Ta magnificence fasse trembler tes ennemis.

Que nos âmes unis défient en un même espoir cette épreuve, et la surmontent en ton nom, Ô divin Arceus."

Un "Loué soit Arceus !" prononcé en chœur vint clore l'instant de prière qui avait déjà duré de longues minutes, ou était-ce des heures ?
Sous cette tente un peu trop étroite, une partie des prêtres de Larkos s'étaient rassemblés afin de partager un moment de sainteté ensemble, encore un peu, avant de passer aux choses sérieuses.
La défense s'organisait.

Elle était restée à genoux encore un temps après que tous s'étaient relevé pour aller à leurs missions respectives. Elle ouvrit doucement les yeux, les mains croisées contre son cœur. Sa voix souffla encore quelques mots.


" Ô Arceus... veille sur les tiens... "

Elle avait peur, oui. Les battements sous ses paumes étaient puissants, déchirants.
Elle avala sa salive, et se redressa doucement en inspirant profondément, refermant un peu les yeux. Un nouveau murmure échappa à ses lèvres alors que l'air s'y faufilait.


"Arceus est avec moi. "

Elle se tourna et passa ensuite l'entrée de l'abri en tissu, accompagnée d'un vague mot d'encouragement du chef de leur groupe, qui lui resterait là, pour "superviser", bien sûr.

La tente était un peu en retrait et surélevée de la zone où nombre de combattants se rassemblaient. Eux autres, prêtres et servants de l'Eglise, étaient venus pour apporter avant tout un soutien moral et prières aux Helmiens avant que la bataille ne commence. Mais le moment venu, ils devraient bien évidemment agir comme il se doit.
A vrai dire, elle n'avait pas vraiment eu le choix. Ce furent les responsables du Temple qui désignèrent un certain nombre d'entre eux. Ils n'étaient pas forcé, mais il était évident que ç'aurait été très mal vu de refuser. Alors elle accepta, voulant toujours bien faire. Roy fut d'abord furieux, comme peut l'être un roigada, puis il lui adressa nombre de conseils et d'encouragements, avec le double de prières.

Elle passa son regard sur le paysage alentour.
Il y avait déjà une effervescence grandissante, et la tension se ressentait même ici alors qu'ils étaient légèrement à l'écart. Ses oreilles se baissèrent légèrement.
Malgré le temps passé déjà à suivre Sa voie, elle n'avait malheureusement pas encore le don de voir ceux qui avaient besoin qu'Il les libère. Mais elle ferait de son mieux pour aider en remplissant son rôle.

D'un pas lent et malgré tout assuré, son sourire doux sur le visage et se tenant droite comme à son habitude, elle commença à s'avancer, arborant sa tunique blanche, où est brodé l'anneau d'Arceus.
Elle avait hésité à la mettre. Mais dans une telle situation, elle estima nécessaire de pouvoir montrer qu'Il était bien là.
Elle espérait sincèrement pouvoir être utile pour ces pauvres âmes, aussi égarées puisse-t-elle être ou non.
Elle chercha à repérer d'éventuels isolés, des personnes à l'air angoissé, ou bien même ceux qui pourraient l'interpeller de leur plein gré. Avant un tel affrontement, même les plus athées pourraient voir s'éveiller leur volonté de prier une bonne étoile.




avatar
Mangriff
SkriffMangriff
Date d'inscription : 22/04/2016
Messages : 262
Points : 5
Niveau : 58
Masculin Âge : 34 ans
Classe : Chasseur
Spécialisation 1 : Garde Rang 4
Spécialisation 2 : Chercheur d'Obscurs Rang 2
Corruption : 0/60
Bonus : Éthéré, Maudit par Source.
Malédiction : [Ambition] Besoin constant et dévorant d'en faire/avoir plus. Veut tout contrôler et maîtriser dans son environnement, et prend des risques parfois inconsidérés. Détecte et obtient profits et opportunités aisément.
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-fanfiction.e-monsite.com/
MessageSujet: Re: EV1 : Le Vent de la Guerre [MdO]  Mar 5 Juil 2016 - 22:44
Skriff se tenait debout près du fleuve depuis un long moment déjà, fixant l'horizon sans laisser échapper le moindre mot. Son foulard voletait au gré du vent, qui caressait délicatement sa fourrure dans un mouvement régulier, ondulant les poils blancs comme autant de brins d'herbe décolorés dans un champ. Ses yeux perçaient l'horizon lointain, tentant de distinguer les silhouettes des monstres qui accéléraient et qui s'avançaient de plus en plus vers la ligne de défense. La bataille promettait d'être rude, les Helmiens le savaient tous et toutes. Cependant... Il sentait qu'elle n'était pas aussi importante que tous les prétendaient. Le vent de panique qui s'était répandu à travers tout Zyn's Helm paraissait parfaitement injustifié aux yeux du Mangriff. Oui, le danger était présent, c'était une vérité plus qu'évidente. Mais malgré tout, il sentait que ce n'était pas si important que 16 ans auparavant. L'assaut n'était pas aussi fort, aussi puissant, aussi destructeur. Mais les Helmiens avaient toujours cette tendance à naturellement exagérer le danger, qu'il ne connaissait que trop bien. Dans tous les cas, ils auraient besoin de courage et de volonté, de tous les côtés.

Il regarda de part et d'autre. Le groupe des Temples d'Arceus détâché par la Haute-Prêtresse commençait à faire le tour des combattants qui s'étaient présentés sur la ligne de défense. Par-ci et par-là, diverses organisations et associations mettaient en place leurs derniers ordres. Ses propres généraux s'occupaient d'organiser les groupes de gardes qui étaient décidément terrifiés à la simple idée de combattre aussi loin de Larkos ; la peur de mourir loin de leur cité natale était présente et nourrissait leur crainte. Il ne pouvait que les comprendre. Mais il savait que ce n'était pas aujourd'hui qu'il mourrait. Il en était plus que certain. Le Mangriff faisait confiance à son instinct, et il sentait d'avance que tout se passerait bien pour lui. Cependant, ce ne serait pas le cas de tout le monde. Les assauts des monstres aériens seraient leurs plus grosses problématiques. Il allait falloir trouver moyen de les contrer à tout prix... Mais pour le moment, rien ne venait à l'esprit de Skriff. Peut-être qu'Arceus avait tout simplement décidé qu'aujourd'hui, cela se ferait à l'improvisation. Il ne pouvait leur avoir offert un lieu de défense avantagé, et des idées brillantes.

Il soupira longuement et passa les griffes de sa patte droite le long de l'oreille correspondante, comme dans l'espoir d'en lisser les poils. Ce geste qu'on aurait pu croire habituel trahissait une anxiété qu'il n'arrivait pas à expliquer. Il sentait une présence. Il avait souvent cet instinct pour repérer les Obscurs, qui s'activait dès que l'un d'eux apparaissait à proximité ; mais là, c'était différent. Il percevait que quelqu'un... Qui était très proche de lui, mais à la fois distant, était... Non loin. Il n'arrivait pas à expliquer cela, mais... Quelqu'un se trouvait dans les environs, quelqu'un qu'il n'avait probablement jamais rencontré, mais... Cette personne éveillait une sorte d'instinct enfoui profondément, différent de tout ce que son sixième sens avait pu lui indiquer jusqu'à aujourd'hui. Le Mangriff jeta un œil aux alentours de nouveau, détaillant chaque personne qui se préparait avec une grande rapidité. Il n'arrivait pas à comprendre d'où cette impression lui venait. Peut-être était-il juste inquiet pour la bataille ? Peut-être qu'un réel danger approchait ? Un Infiltré différent des autres...? Il n'arrivait pas à déterminer ce qu'il ressentait.

Il décida finalement de retourner près de ses généraux pour se renseigner sur l'avancée des choses. De toute façon, cela valait mieux que de rester isolé ici... Même s'il avait confiance en eux, il se doutait bien qu'ils risquaient d'avoir du mal à s'organiser sans lui. Mieux valait qu'il reste à proximité et qu'il les guide. Souvent, ses subsidiaires se querellaient sur la marche à suivre, chacun voulant appliquer telle ou telle stratégie sans essayer de comprendre celle des autres. Aucun d'entre eux n'avait rien, aucun d'entre eux n'avait tort, c'est ce que Skriff essayait de leur enseigner. Mais bien sûr, aucun n'écoutait non plus. Il s'inquiétait sérieusement sur la succession de la protection de Larkos. Il était encore très tôt, c'est vrai ; mais on n'était jamais à l'abri d'un accident, d'une erreur de sa part, qui pourrait lui coûter la vie. Et si c'était l'un d'eux qui devait en hériter... Il espérait sincèrement que cela n'arriverait jamais, ou la ville connaîtrait ses heures les plus sombres. Il avait de grands espoirs parmi les recrues, où il espérait trouver de meilleurs et plus sages stratèges pour le remplacer si quelque chose venait à arriver.

Il s'arrêta finalement quelques mètres plus loin, près d'un Lucario assis en tailleur, sa lance posée sur ses jambes. Il semblait en pleine séance de méditation. Skriff lui aurait donné une cinquantaine d'années, à priori. Il dégageait une aura très particulière, que le Mangriff percevait assez difficilement malgré tout. Il sentait sa Corruption le ronger d'ici. Ce devait être un combattant qui n'avait pas foi en Arceus, ou peut-être seulement quelqu'un qui ne faisait pas trop attention à ce genre de choses. Il semblait... Différent des autres. Beaucoup d'Helmiens étaient particuliers et uniques en leur genre, mais celui-là... Semblait réellement à part. Il n'arrivait pas à définir pourquoi, cependant. Alors, sans rien dire, il se remit à fixer l'horizon, sans s'éloigner de ce Lucario qui ne l'avait peut-être même pas remarqué. Que disait-il ? Non, il l'avait sans doute remarqué ; mais Skriff ne souhaitait nullement interrompre sa profonde séance intérieure, qui lui était probablement nécessaire avant la bataille.

Skriff avait l'étrange impression que la présence du Lucario l'apaisait.


Suivez ses aventures.
Découvrez-le en détail.
Skriff joue avec les mots en Dark Red (#8B0000)
avatar
Drakkarmin
DorianDrakkarmin
Date d'inscription : 08/05/2016
Messages : 13
Points : 0
Niveau : 42
Masculin Âge : 31 ans
Classe : Aventurier
Armes : Dead Ringer
Spécialisation 1 : Musicien Rang 4
Corruption : 0/60
Bonus : Maudit par Requiem.
Malédiction : [Requiem] Dorian ne doit pas s'arrêter de jouer de son instrument sous peine de succomber à Requiem sous 10 minutes.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EV1 : Le Vent de la Guerre [MdO]  Mar 5 Juil 2016 - 23:25

Chacun appréhendait l'arrivée des monstres comme il le souhaitait. Certains avaient commencé à prier... D'autres s'échauffaient... Il apercevait même, du haut du promontoire duquel il s'était perché, quelques Helmiens en train de méditer. Dorian avait décidé de commencer par la meilleure chose à faire avant un bon combat : trouver une bonne musique. C'était une mission au moins aussi difficile que de donner une bonne leçon aux hordes qui étaient en train de se diriger droit sur eux. Il voyait déjà les regards de ceux qui se préparaient ; leurs yeux emplis de mépris et d'incompréhension devant ce barde qui, du haut du rocher qu'il avait trouvé, un peu éloigné de la rive, était plus occupé à accorder son instrument et à tester différentes mélodies sans s'arrêter qu'à réellement chercher à se préparer comme eux envisageaient une bonne anticipation de combat. Bien sûr, personne ne connaissait le Drakkarmin, par ici. Ils ne savaient pas qui il était, ce qu'il faisait, et pourquoi il le faisait. Leur réaction était donc somme toute normale. Mais cela allait très vite changer, il s'en assurerait.

Il décida de se concentrer sur un air qui était au début plutôt calme, avant de laisser place à une légère tension rythmée et un peu répétitive. Voilà qui semblait parfaitement convenir à la situation dans laquelle il se trouvait. Un dernier souffle avant le chaos... Une dernière pause avant le jugement dernier. Le barde avait délaissé son domicile dans un des villages voisins pour venir se battre aux côtés des autres qui avaient décidés de défendre Zyn's Helm contre les assaillants. Non pas que cela l'intéressait vraiment, au fond. Il savait qu'avec ou sans lui, ils se débrouilleraient très bien ! Cependant, il avait envie de donner un coup de main, et une mêlée comme celle-ci promettait d'être une grande source d'inspiration. Une fois qu'il serait dedans, plus rien ne l'arrêterait pour jouer ! Rien qu'à cette pensée, Dorian accéléra le rythme de ses grattements, ce qui eut pour effet de faire battre son cœur plus vite par la même occasion. L'excitation grandissait.

Dorian décida de jouer un petit peu plus fort, afin que les Helmiens à proximité puissent en profiter eux aussi. Il essaya de jouer un morceau tonifiant et motivant. Ses pouvoirs musicaux s'activèrent ainsi, et eurent pour effet d'encourager les combattants à proximité. Du moins, à condition qu'ils apprécient la musique, ce qui ne fut pas le cas de tout le monde... Certains, passablement agacés par les notes puissantes et différentes du barde, décidèrent de s'éloigner vers un endroit un peu plus tranquille. Mais bien heureusement, il y eut toujours ces quelques curieux qui s'approchaient, pour écouter le Drakkarmin jouer un peu, certains tapotant le sol au rythme de la musique, d'autres secouant la tête doucement, comme s'ils se laissaient porter par l'air qui emplissait les environs lentement. Les bons musiciens étaient si rares que l'art du son se faisait être un plaisir plus qu'occasionnel. Si cela pouvait encourager d'autres, alors le barde ne se gênerait pas pour les en faire profiter !


Toutes ses aventures musicales.
Tout sur lui.

Ses notes sont couleur Singing Blue (#000099)
avatar
Mégapagos
TestaMégapagos
Date d'inscription : 13/05/2016
Messages : 110
Points : 3
Niveau : 42
Masculin Âge : 28 ans
Classe : Chasseur
Spécialisation 1 : Garde Rang 3
Corruption : 0/60
Bonus : Éthéré.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EV1 : Le Vent de la Guerre [MdO]  Mar 5 Juil 2016 - 23:58
Pourquoi on l'avait envoyé ici déjà ? Ah oui, défendre.
Testa était en route depuis plusieurs heures déjà et se demandait en quoi il serait plus utile que tous ces experts qui se sont réunis là-bas. Après tout, ce n'était qu'un modeste garde de Larkos, et sa place était sur les murailles, à épier les alentours, pour contenir les attaques et vaincre les corrompus.
D'ailleurs, il était accompagné de son chef, Skriff, et d'autres gardes bien plus hauts gradés que lui. Il avait été choisi parce que " des évènements que vous avez résolus il y a peu " l'ont fait connaître un peu.
Rien de gros, mais il n'était pas seul dans ce cas là donc autant ne pas prendre la grosse tête. C'était pas le genre de Testa de toute façon.

Concrètement, quelle était la différence entre garder Larkos et protéger tout Zyn's Helm en allant jusqu'à ces falaises ? Absolument aucunes, si ce n'est la difficulté.
De la peur ? Juste l'envie de ne pas quitter sa ville natale ? Pourquoi les gens de Larkos ne devraient pas être mieux protégés que ceux d'ici ?

Alors Testa se résolut. Une fois à terre, il ne suivit pas son groupe, se dissimulant - oui c'est possible de se dissimuler quand on fait deux mètres - parmi les plus grands, et alla jusque tout devant.
Il leva les bras et fit des étirements devant tout le monde.
Derrière lui, des géants râlaient d'avoir été bousculés, mais le mégapagos n'en avait rien à faire.

Il attendit ensuite, cherchant ses compères du regard, sans y parvenir.
A un moment, il vit, et finalement à plusieurs reprises quelques secondes après, en regardant mieux, des pokémons tous petits, comme un Embrylex, ou encore un Couaneton.

Comment ils allaient se défendre face à des hordes de corrompus et d'obscurs avec cette taille ? Pas qu'il doutait de leur capacité, mais ce n'était généralement pas le genre d'individus à pouvoir se battre contre un nombre élevé d'ennemis.

Testa alla donc doucement sur le coté où un maximum de ces " petits " étaient férocement prêts à enchaîner du méchant. Il siffla innocemment et contempla du regard ces personnes là. Heureusement, le bruit du-dit sifflement fut couvert par une musique venue de derrière qui ne l'intéressait d'aucune manière.
Il était mieux là, et puis les gros pokémons se débrouilleraient très bien sans lui.

A ce moment là, le garde de Larkos ne pensait pas qu'il allait être incroyablement surpris par les capacités de ce qu'il pensait devoir défendre.

avatar
MiraNoctali
Date d'inscription : 01/05/2016
Messages : 42
Points : 53
Niveau : 33
Féminin Âge : 17 ans
Classe : Survivaliste
Spécialisation 1 : Chercheur Rang 2
Spécialisation 2 : Destructeur Rang 1
Corruption : 0/60
Bonus : Éthérée.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EV1 : Le Vent de la Guerre [MdO]  Mer 6 Juil 2016 - 13:40
Mira s'immobilisa brusquement, perdue au milieu de la foule survoltée des combattants. Elle s'obligea à rester ainsi quelques longues secondes, à bout de souffle, sans esquisser le moindre mouvement. Son coeur, affolé, battait beaucoup trop vite, cognait contre ses côtes comme s'il allait les briser.

"Respire, tu y es. Calme-toi."

Elle avait voyagé sans relâche pendant plusieurs nuits, du coucher au lever du soleil, pour rallier l'Esper, le fleuve qui s'étendait à présent juste devant elle et qui chantonnait tranquillement, comme pour calmer la peur des Helmiens installés près de sa rive. Larkos, à présent, était bien loin derrière la Survivaliste. Elle n'était restée là-bas qu'une journée, et n'avait pas revu le Mangriff qui lui avait promis son aide aux archives. Pour l'instant, elle s'en fichait. Elle avait d'autres priorités, et retourner le plus rapidement possible au village faisait partie de celles-ci. Car elle avait appris ce qui était arrivé.

Elle savait que les Falaises du Vent avaient été mises à feu et à sang. Elle savait que tout avait été réduit en cendres. Elle savait que... Que tous ceux qu'elle connaissait étaient probablement morts, pour les plus chanceux, où avaient subi un sort pire encore. Elle savait tout cela, mais...

Mais elle devait vérifier. Peut-être qu'elle retrouverait autre chose que des ruines et des cadavres ? Peut-être... Peut-être que...

"Arrête. Tu sais bien qu'il ne sert à rien d'espérer. Tu risques déjà ta vie en venant ici. Et ce n'est pas pour chercher des chimères. Tu n'es là que pour obtenir des informations."


Elle secoua la tête pour chasser ces pensées, et se remit à avancer d'une démarche qui se voulait calme et assurée, le menton haut, le regard froid. Elle se mit à observer les combattants, les curieux, les vagabonds, qui s'activaient avec agitation. Les griffes affûtées des uns renvoyaient la lumière grisâtre du soleil, les crocs des autres étaient prêts à se rougir du sang de leurs victimes. Certains aiguisaient des lames, d'autres rassemblaient leurs forces, écoutaient d'une oreille attentive des ordres, et les derniers, comme Mira, étaient venus seuls. Tous étaient plus différents les uns que les autres, mais chacun étaient dans l'attente de ce qui allait inévitablement arriver. La guerre. Une grande partie de cette foule mourrait dans la bataille, c'était certain.

"Mais ce ne sera pas ton cas."


Contrairement aux autres, la Noctali n'était pas venue dans l'intention de protéger quoi que ce soit. Contrairement aux autres, elle n'avait pas l'intention de se battre. Elle savait qu'elle ne serait d'aucune utilité, que ses griffes ne réussiraient à tuer personne, et ne voulait pas risquer de nouvelles blessures. Elle attendrait la fin de la bataille pour sortir de l'ombre, et aviserait en fonction de l”issue du combat. C'était la seule manière de rejoindre au plus vite le village. Se servir des autres.

Dans le doute, Mira se remémora les informations lues sur les monstres, leurs forces, leurs faiblesses, et se répéta mentalement les différentes stratégies pouvant être utilisées face à eux. Elle se mit à rassembler ses forces, fixant d”un air calme la vague sombre des ennemis qui s'avancaient dangereusement de la ligne de défense.

Son regard fut accroché par une silhouette élancée, habillée de blanc, une silhouette au regard d'ambre. L'anneau d'Arceus se détachait sur le tissus pâle de sa tunique. Mira esquissa un sourire. Malgré son athéisme, elle avait toujours admiré les prêtres, le fait qu'ils se dévouaient entièrement à leur cause, qu'ils avaient toujours quelque chose à quoi se raccrocher, qu'ils aidaient les autres en toute circonstance. Elle détacha après quelques minutes son regard de la prêtresse, avant de le laisser se perdre une nouvelle fois dans l'ombre violacée qui rongeait le paysage calme du matin.

Bientôt, elle irait se cacher et laisserait les autres mourir.
avatar
MeliynxEmbrylex
Date d'inscription : 07/05/2016
Messages : 63
Points : 3
Niveau : 30
Masculin Âge : 16 ans
Classe : Survivaliste
Armes : Machette
Spécialisation 1 : Destructeur Rang 2
Spécialisation 2 : Serrurier Rang 1
Corruption : 0/60
Bonus : Éthéré.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EV1 : Le Vent de la Guerre [MdO]  Mer 6 Juil 2016 - 16:23
Malgré l'assurance et la contenance qu'il essayait de se donner, Meliynx était néanmoins en grand stress. C'était la première fois qu'il participerait à une bataille d'une aussi grande envergure. Et peut-être la dernière.
Certes, il allait pouvoir massacrer du Corrompus.
C'était un avantage indéniable.
Mais il ne pouvait empêcher l'angoisse de lui monter à la gorge. Il ne savait pourquoi, mais à ce moment précis, son côté encore enfantin et inquiet ne pouvait s'empêcher de ressortir.
Il tourna à nouveau la tête pour voir les gens autour de lui.

beaucoup n'en reviendrai sûrement pas.
Près de lui, il remarqua un Mégapagos. Massif, puissant, et étant visiblement un garde, il avait tout d'une figure rassurante.
L'Embrylex s'approcha rapidement de lui, l'air gêné.


-Je...Dites, vous êtes un chasseur, non ? Vous avez déjà participé à...une bataille ?
Il espérait que son expérience pourrait le rassurer.
Il tourna rapidement la tête vers ce qui serait bientôt un champs de bataille. Ce n'était pas de la mort qu'il avait peur. Mais du chaos qui allait probablement régner. Des milliers de corps se jetant dans une mêlée sanglante dans une violence des plus totales, empêchant presque de distinguer ami et ennemi.
avatar
AändrejLucario
Date d'inscription : 22/04/2016
Messages : 33
Points : 8
Niveau : 50
Masculin Âge : 50 ans
Classe : Exilé
Spécialisation 1 : Chercheur d'Obscurs Rang 3
Spécialisation 2 : Obscurci Rang 1
Corruption : 0/59
Bonus : Éthéré, Maudit par Source.
Malédiction : [Paternité] Si l'un de ses deux fils décède, Aändrej meurt également.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EV1 : Le Vent de la Guerre [MdO]  Mer 6 Juil 2016 - 16:33
Sa quiétude ne fut pas une seule fois dérangée par l'environnement. Les clameurs ne cessaient pas, sans croître ni décroître. Les cliquetis des armes et des armures ne faiblissaient pas. Chacun se préparait et lui, à sa manière, se préparait. Nulle protection sur sa pauvre carcasse. Le moindre coup, la moindre entaille, c'est sa fourrure et enfin sa peau qui en feraient les frais.
Mais cela ne l'inquiétait pas. Ce serait une ou deux cicatrices de plus à arborer. Péniblement dans les premiers temps de la cicatrisation, mais fièrement bien plus tard.

Il inspira soudainement, ne brisant pas son calme pour autant, ni sa légère torpeur. Il sentit les battements de son coeur s'accélérer sans en comprendre la raison mais il ne fit aucun geste supplémentaire. Il aplanit tout son stress, ses battements n'allant pas décroissant pour autant.
Une peur sourde musela sa raison et il se sentit paniquer sans qu'aucune raison ne lui vienne. Il chercha à enclaver son propre coeur dans l'indifférence mais ce ne fut pas suffisant.

Il avait peur.

Peut-être de mourir, tout simplement. Mais il avait tant de fois frôlé la mort que cela lui apparaissait comme impossible. Peut-être était-ce l'oubli, qu'il redoutait ? On ne l'acceptait plus dans la nation dont il faisait autrefois partie.. Ou bien craignait-il qu'on ne le découvre, qu'on ne l'emprisonne, qu'on le torture ou qu'on ne l'élimine, par peur qu'il soit l'un de ces Obscurs infiltrés... Pour un combattant aguerri, il s'avérerait difficile de déceler sa Corruption qu'il masquait avec tant d'ardeur qu'il ne s'employait plus qu'à ça. Mais pour un guerrier expérimenté et averti, des signes ne trompaient pas. Ses muscles se crispaient d'eux-mêmes à chaque cliquetis, provoquant l'orientation de ses oreilles vers l'origine du son produit. Il n'avait pas peur du danger mais ressentait le besoin de se mettre à l'abri.
Et ici, il était tout autant en danger que face à ces créatures corrompues.

Il avait peur.

Il n'avait plus rien pour se protéger, sinon ses propres capacités, ses propres armes. Et, en un dernier recours, ultime obstacle face à tout ce qu'il abhorrait, il y avait sa foi, autrefois inébranlable, mais à présent aussi fragile qu'une brindille de bois. Il souffla. Peut-être... Peut-être...
Seulement des doutes...
Murmurant presque pour lui-même, en un seul souffle, il pria, peut-être pour la dernière fois. N'y avait-il de destinataire qu'Arceus ? Non... Il y avait cette autre personne, qu'il avait connu jadis, qu'il avait aimé et qui l'avait aimé en retour, pendant un si faible instant, quand son chemin se fragmentait et déraillait vers ce qui n'était que le plus obscur en lui. Cette personne qui avait rallumé une bougie pour que son chemin s'éclaire et que soient dissipés les ombres.
Il n'y avait alors aucun mal à se raccrocher aux plus faibles espoirs, même si les actes étaient tous mauvais. Priait-il que sa foi se raffermit légèrement.


- Arceus... Que Ton règne arrive, que Ta volonté soit faite, sur Terre comme au ciel. Aide-moi à vaincre le Mal qui sévit en Ton royaume terrestre et confère-moi la force de purger la Corruption qui frappe Tes enfants.. Ô Arceus, entends ma prière qui T'es destinée et accordes à Ton serviteur le pouvoir de repousser Tes ennemis. Donnes-moi le courage d'aider Tes soldats, éclaires mon chemin alors que je m'égare, octroies le pardon à Ton fils banni par les siens...

Il se tut, soufflant ultimement, avant de rouvrir les yeux et relever la tête vers l'horizon. Aändrej ne s'attendait pas à voir un signe quelconque. Seulement... Cette prière lui avait fait du bien. Pas comme si elle devait avoir eu un effet mais comme si croire qu'Il était là à veiller sur eux renforçait sa quiétude. Ils ne pouvaient pas échouer. L'échec n'était pas une option, pas même une éventualité.

Il remarqua alors l'Helmien à quelques mètres de lui. Sa stature et son attitude en disait long sur lui. Et son aura... Son aura lui disait quelque chose. Avait-il pu le connaître, autrefois ? Non, impossible... Il semblait trop jeune. Le Lucario n'était pas revenu depuis fort longtemps, ce n'était guère possible.
Et pourtant... Il avait cette même essence familière. Trop, même... Il lui fallait être sûr mais... Esquisser un seule geste vif vers le Mangriff serait-il judicieux ? Il devait voir mais ne le pouvait pas...
Il tourna donc la tête, curieux et autant perplexe.


- Se connait-on ?


Aändrej's Theme

Aändrej assure votre survie en Vert Espoir (#009933)
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: EV1 : Le Vent de la Guerre [MdO]  

EV1 : Le Vent de la Guerre [MdO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» Guerre guerre, vente vent...
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Petit Faucon [ Vent ] [PRIORITAIRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zyn's Helm :: Zone Médiane :: Falaises du Vent-